ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

L'Eucharistie, note Benoît XVI, transforme nos vies

 

ROME, le 27 Mars 2007 - (E.S.M.) - Nous poursuivons la lecture de l'exhortation du Saint-Père Benoît XVI. Ce troisième volet considère l'Eucharistie comme Mystère à vivre.

Un Mystère à vivre:   Pour agrandir l'image: La Transfiguration

Le pape Benoît XVI exhorte le peuple des fidèles à approfondir la relation entre le mystère eucharistique, l’action liturgique et le nouveau culte spirituel dérivant de l’Eucharistie, ce “sacrement de la charité”.

Nous poursuivons aujourd'hui cette réflexion de Don Bruno Attuyt, par: UN MYSTÈRE A VIVRE: LE PAIN DE LA VIE (3)

Pages précédentes:
UN MYSTÈRE A CROIRE : « IL EST GRAND LE MYSTÈRE DE LA FOI ! » (1) Benoît XVI
UN MYSTÈRE A CELEBRER : LA BEAUTÉ DE L’ACTION LITURGIQUE (2) Benoît XVI
Les questions disputées: LE CÉLIBAT DES PRÊTRES ?  (4) Benoît XVI

Une vie transformée par l’Eucharistie
En affirmant que « celui qui me mange vivra par moi », le Christ nous fait comprendre qu’il nous attire dans sa propre vie. « Ce n’est pas l’aliment eucharistique qui se transforme en nous, mais c’est nous qui sommes mystérieusement changés par lui. » Aussi tout chrétien est-il associé au propre culte du Christ ; or ce culte est un « sacrifice » – une « action qui rend sacré » –, si bien que toute la vie chrétienne, rendue sacrée, devient un culte agréable à Dieu, une vie « intrinsèquement eucharistique » (MC 70-71).

Une vie dominicale
Cette conversion de la vie du chrétien par l’Eucharistie fait de lui un homme « vivant selon le dimanche » (St. Ignace d’Antioche). « Le dimanche est donc le jour où le chrétien retrouve la forme eucharistique de son existence, rappelle le pape Benoît XVI (…). “Vivre selon le dimanche” signifie vivre dans la conscience de la libération apportée par le Christ et accomplir son existence comme l’offrande de soi à Dieu » (MC 72). Et de rappeler avec profondeur le sens du précepte dominical et du repos qui y est attaché (MC 73-74). Toute la vie du chrétien, et singulièrement sa vie sociale, se trouve ainsi convertie par la célébration dominicale dans laquelle chaque vocation chrétienne retrouve sa « forme » et sa « cohérence » eucharistiques (MC 76-83).

Un mystère pour la vie du monde
L’Exhortation s’achève par un envoi en mission. « En effet, note Benoît XVI, nous ne pouvons garder pour nous l’amour que nous célébrons dans ce Sacrement », « nous ne pouvons nous approcher de la Table eucharistique sans nous laisser entraîner dans le mouvement de la mission qui, prenant naissance dans le Cœur même de Dieu, veut rejoindre tous les hommes » (MC 84).

La mission première consiste dans le témoignage d’une vie chrétienne cohérente devant ceux vers qui Dieu nous envoie (MC 85). Le Saint-Père rend grâce pour les chrétiens qui portent ce témoignage au péril de leur vie, dans les régions où la liberté de culte leur est déniée (MC 87). Ils sont comme « le froment de Dieu » moulu par leurs persécuteurs pour devenir, dans le martyre, « le pur pain du Christ ».

Ensuite, le mystère eucharistique nous enseigne à donner notre vie « jusqu’au bout » pour nos frères, à nous laisser manger comme un pain rompu « pour que le monde ait la vie » (MC 88). Transformés en « pain vivant » à chaque Communion, nous devons étendre cette communion à tous les hommes pour lesquels le Christ a versé son sang. L’Eucharistie nous donne ainsi des forces pour édifier la « civilisation de l’amour », depuis l’humble geste du pain partagé jusqu’à « un engagement courageux dans les structures de notre monde » avec le réalisme équilibré de la doctrine sociale de l’Église. (MC 89-91).

Le Saint-Père Benoît XVI souhaite en conclusion que soit publié un Compendium sur l’Eucharistie qui permettra « que le mémorial de la Pâque du Seigneur devienne chaque jour davantage source et sommet de la vie et de la mission de l’Église. »


Don Bruno Attuyt, Curé et Recteur de la Basilique Notre Dame de la Victoire

Demain nous publierons:  Mysterium Caritatis (II) : Les questions disputées
 

Sources:  www.vatican.va - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie, sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 27.03.2007 - BENOÎT XVI - Table S.C.

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante