ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

L'annonce du prochain Motu proprio donné par Benoît XVI oblige à réagir

ROME, le 31 octobre 2006 - (E.S.M.) - L'annonce d'un prochain Motu proprio donné par Benoît XVI a obligé  les évêques de France à réagir officiellement et à dire à quel camp ils appartiennent.

L'annonce du prochain Motu proprio donné par Benoît XVI oblige à réagir

Voici les liens du "Motu Proprio" - 07.07.07
et de la
Lettre du pape Benoit XVI aux évêques - 07.07.07

En fin de compte, l'annonce de la libéralisation de la liturgie romaine selon S. Pie V aura été une excellente chose: elle aura obligé les loups à sortir du bois et à se montrer au grand jour. (Benoît XVI s'apprête à réhabiliter pleinement la messe en latin - titre de l'article mentionnant la participation de plus de deux cents spécialistes et une vingtaine d'évêques français ainsi que les propos tenu par le cardinal Arinze à l'occasion d'un colloque organisé par l'Institut supérieur de liturgie. Cela se passait il y a quelques jours: ► Benoît XVI)

On commence déjà à y voir plus clair.

L'annonce d'un prochain Motu proprio donné par Benoît XVI a obligé d'abord les évêques de France à nous dire officiellement à quel camp ils appartiennent: celui de Vatican II, comme ils nous l'assurent tout à coup? S'ils appartiennent réellement à ce camp-là, alors qu'ils le prouvent sans tarder pour dissiper les doutes: on attend de voir leurs actes courageux. On attend la mise en oeuvre, dans toutes les paroisses, de la messe "conciliaire". La vraie: celle qui figure dans le missel romain actuel et qui échappe aux manipulations des célébrants et des équipes liturgiques. Pour ► Télécharger le Missel Romain 2002

L'annonce d'un prochain Motu proprio contraint aussi les évêques à ouvrir les yeux sur une réalité qu'ils ont toujours cherché à dissimuler et à ignorer: à savoir que bon nombre de leurs diocèses et de leurs paroisses tournent à vide malgré une bureaucratie toujours plus lourde qui s'épuise en réunionite. Certes, nos pasteurs nous ont affirmé, depuis des années, que s'il n'y a plus la "quantité" dans les églises, il y a au moins la "qualité". Fort bien: mais s'il y a réellement une telle "qualité", pourquoi s'inquiéter alors de l'émergence de quelques "messes de S. Pie V" ici où là? Cette forme liturgique qui, d'après ce qu'on nous a répété, ne concerne qu'une minorité de "nostalgiques", serait-elle à ce point efficace qu'elle puisse ébranler les clercs et les laïcs de qualité se disant fidèles à Vatican II? (Dans la rubrique TEXTES DU VATICAN , nous avons regroupé les 16 documents de VATICAN II)

L'annonce d'un prochain Motu proprio oblige aussi les fidèles traditionalistes à dire clairement ce qu'ils veulent: simplement la messe ancienne pour des raisons de "sensibilité" à cette forme liturgique plutôt qu'à une autre, comme on dit, où la messe ancienne en tant que signe identitaire d'une opposition farouche à Vatican II, et donc à Benoît XVI ?

Qu’est-ce qui a mal tourné avec Vatican II ?

Ce n’est pas ses enseignements, dit le cardinal Ratzinger (devenu Benoît XVI) – les documents qui ont été promulgués, mais la fausse interprétation qui en fut faite dans la période post-conciliaire: A lire CE QUI A MAL TOURNÉ AVEC VATICAN II

Oui, c'est au fond une excellente "manoeuvre" que celle de l'annonce de ce Motu proprio. Elle a déjà eu trois effets positifs: premièrement, bousculer le conformisme pastoral de nos pères-évêques qui soudain se découvrent une véritable passion pour Vatican II (dont on se demandait jusqu'ici s'ils avaient au moins pris connaissance des textes). Deuxièmement, obliger les mouvements traditionalistes à dévoiler ce qui peut éventuellement se dissimuler sous leur attachement inconditionnel à la liturgie "de S. Pie V". Et troisièmement enfin, révéler aux fidèles laïcs qui pratiquent encore, que ce qui se fait dans la majorité des églises en matière de liturgie ne correspond nullement à ce qui a été demandé par le Concile.

A chacun désormais de choisir son camp. Qu'il le fasse vite pour qu'enfin la situation soit clarifiée, et qu'on puisse ainsi savoir sur qui on peut vraiment compter pour "fortifier" la foi, et de qui il faut se garder. "Que votre oui soit un vrai oui et que votre non soit un vrai non" dit Jésus (Mt, 5, 37)


Repère:
La pensée de Benoît XVI sur la crise liturgique actuelle: Benoît XVI

 

Sources: E.S.M. Pro Liturgia

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 31.10.2006 - BENOÎT XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante