ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI insiste sur la pratique du chant grégorien

 

CITE DU VATICAN, le 20 Mars 2007 - (E.S.M.) - Revenons sur un chapitre de l'Exhortation "Sacramentum Caritatis" que le Pape Benoît XVI vient de publier: "l'utilisation de textes latins et du chant grégorien.

Le pape Benoît XVI signe l'Exhortation "Sacramentum Caritatis"

Benoît XVI insiste sur la pratique du chant grégorien

Revenons sur un chapitre de l'Exhortation que le Pape Benoît XVI vient de publier: "l'utilisation de textes latins et du chant grégorien;

"De façon plus générale, précise le pape Benoît XVI, je demande à tous les futurs prêtres, dès le temps du séminaire, qu'ils soient préparés à comprendre et à célébrer la Messe en latin, ainsi qu'à utiliser des textes latins et à utiliser le chant grégorien; aucun effort ne devra être négligé en ce qui concerne les fidèles eux mêmes, pour qu'ils sachent l'ensemble des prières communes en latin et qu'en même temps ils connaissent les parties de la liturgie qui doivent être chantées en chant grégorien. (62)"

Voici donc un beau programme, qui est, malgré le peu de bruit qu'il a suscité, plutôt novateur : la messe en latin avec les livres actuels dans les paroisses. C'est probablement suffisamment inattendu pour que personne ne le relève dans une presse à sensation qui voudrait voir en Benoît XVI un affreux traditionaliste. Il surprend évidemment tout le monde et chacun en reste stupéfait. Chacun s'attend à un texte libéralisant l'usage d'anciens livres liturgiques, et Benoît XVI nous engage à approfondir le rite actuel en revenant à ses sources : le latin et le chant grégorien. Le pape Benoît XVI  est ambitieux : alors que le commun (que ce soit les "traditionalistes" ou les "progressistes") considère que la Messe en latin selon les livres liturgiques actuels, ça n'existe pas, le pape insiste de façon très forte pour que cette réalité devienne présente pas seulement dans les monastères, mais les paroisses et les célébrations internationales comme les JMJ...

Dans de nombreuses célébrations paroissiales actuelles, nous pouvons malheureusement déplorer la banalité et la platitude qui sont de mise: la dignité et l'harmonie de la célébration, des chants surtout... sont devenus rarissimes. Et plutôt que de suivre le missel officiel pour célébrer la messe, beaucoup de célébrants préfèrent aujourd'hui s'inspirer de périodiques qui n'ont ni valeur sur le plan liturgique, ni reconnaissance officielle de l'Eglise. L'exhortation "Sacramentum Caritatis", souhaite donc nous aider à redécouvrir la signification de ce que nous faisons lorsque nous célébrons l'Eucharistie, afin que nous retrouvions progressivement le goût pour des célébrations liturgiques dignes, sobres, priantes,

Il est donc tout à fait important d'insister sur le degré d'autorité que revêt ce texte magistériel. Ce n'est pas une encyclique, mais il se présente comme la reprise des conclusions d'un synode d'évêques, c'est à dire que ces demandes pressantes ne se fondent pas uniquement sur une idée que le saint Père aurait eu "en son sein propre" mais en communion avec tous les évêques, les Pères du Synode sur l'Eucharistie présents à Rome fin 2005. Benoît XVI a toujours insisté sur l'importance qu'il accordait à la collégialité et à la place de l'évêque comme pasteur de son diocèse. C'est donc en pleine communion avec les Pères synodaux - représentants de l'épiscopat du monde entier - que le pape a rédigé l'Exhortation "Sacramentum Caritatis".

Repères:
La mention du rôle du grégorien et du latin n’est pas une nouveauté. En effet, la recommandation du latin et du grégorien figure, depuis de nombreuses années, dans les documents normatifs de la congrégation du Culte divin (à propos notamment des célébrations internationales). On la trouve même dans la constitution de Vatican II du 4. 12. 1963, Sacrosanctum Concilium, 36, § 1 : "l'usage de la langue latine, sauf droit particulier, sera maintenu dans les rites latins..." / 116 : "L'Eglise reconnaît le chant grégorien comme le chant propre de la liturgie romaine ; celui-ci occupera donc la première place dans les actions liturgiques..."

Le Chant Grégorien:

Le Chant Grégorien, qui unit le corps et l’âme, est composé par des moines contemplatifs plutôt que par de grands artistes : ainsi, il a inspiré Palestrina, et il peut toujours inspirer la musique sacrée des temps à venir. Il ne fait pas de doute que le Chant Grégorien, a écrit le Pape Jean Paul II dans le Bref « Jubilari Feliciter » de 1980, reste le lien musical qui unit les catholiques, qui fait sentir l’unité de l’Eglise, comme l’a déclaré le Pape Benoît XVI. (Lire aussi: Benoît XVI souhaite le retour du chant grégorien: Benoît XVI)

Tous les textes concernant l'Exhortation post-Synodale de Benoît XVI sur l'Eucharistie
Exhortation post Synodale "Sacramentum Caritatis"
 

Sources: Schola St Maur- E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie, sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 20.03.2007 - BENOÎT XVI - Table S.C. - Musique Sacrée

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante