ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Saint Jean Népomucène, célèbre martyre,  évoqué par Benoît XVI

 

 Statue de Saint Jean Népomucène

Rome, 17 Mai 2006 - Aujourd'hui, après avoir commenté sa catéchèse sur le sujet: "Pierre, le pêcheur", le pape Benoît XVI  s'est adressé aux nombreux pèlerins en plusieurs langues. Benoît XVI a rappelé aux pèlerins Tchèques, l'exemple fascinant de fidélité totale à Dieu du saint, Jean Népomucène .

Saint Jean Népomucène, célèbre martyre,  évoqué par Benoît XVI

Rome, 17 Mai 2006 - Aujourd'hui, après avoir commenté sa catéchèse sur le sujet: "Pierre, le pêcheur", le pape Benoît XVI  s'est adressé aux nombreux pèlerins en plusieurs langues. Benoît XVI a rappelé aux pèlerins Tchèques, l'exemple fascinant de fidélité totale à Dieu du saint, Jean Népomucène, dont ils célébraient la fête le 16 mai.

Voici les paroles que le pape Benoît XVI a adressées aux pèlerins tchèques:

"Je souhaite une cordiale bienvenue aux pèlerins de la Paroisse de Kunovice na Morave. Hier, vous avez célébré la fête du martyre Saint Jean Népomucène. Que son fascinant exemple de totale fidélité à Dieu réveille votre foi et vous aide à obéir plus à Dieu plutôt qu'aux hommes (cfr. Ac 5,29)

De tout coeur, je vous bénis. Que soit loué Jésus Christ !"

Saint Jean Nepomucène

Il naît en Bohème vers 1340, à Nepomuk d'où son nom. Etudiant en droit, il entre chez les chanoines de la cathédrale de Prague. Delà, il devient vicaire général de son archevêque et chapelain de la reine. Il s'attire vite le courroux du roi Venceslas IV, empereur germanique. D'après la tradition la plus courante, il aurait refusé de divulguer les secrets dont il était dépositaire. D'autres motifs de divergence existent entre l'homme d'Eglise soucieux de l'indépendance du spirituel et le prince jaloux de son autorité. En 1392, le roi fait juger trois ecclésiastiques et s'oppose à l'élection d'un abbé bénédictin. Jean réplique en excommuniant un proche du roi. Sur ordre du roi, on arrête, Jean Népomuk, on le torture, on l'assassine et enfin on jette son corps dans la Moldau. Sa canonisation en 1729 en fait un symbole de la Réforme catholique en Bohème.

Le 16 mai, l'Eglise catholique a célébré la fête de Jan Nepomucky (Jean Népomucène), mort comme martyre à la fin du XIVe et canonisé au début du XVIIIe siècle. Lundi dernier, comme chaque année, une procession en son honneur a traversé le centre historique de Prague.

Saint Jean Népomucène a sa statue en bronze dans la capitale tchèque, une sorte de porte-bonheur que les gens de passage ne manquent pas de toucher. Le Saint tchèque le plus connu, paraît-il, au monde, Jean Népomucène trône juste au milieu du plus célèbre pont de Prague. Sa statue, la plus ancienne parmi celles qui l'ornent, fut érigée à l'endroit où le chanoine a été assassiné, en 1393, mis dans un sac et précipité dans la rivière Vltava. Pourquoi ? Mystère... La légende dit qu'il aurait refusé de révéler au roi Venceslas IV le secret de la confession de la reine. Les historiens estiment qu'il aurait été victime d'un conflit entre le roi et l'Eglise. Selon certaines sources, sa mort, sa béatification et puis canonisation, en 1729, aurait permis à l'Eglise catholique de contre-attaquer face au mouvement réformateur tchèque.

Un autre mystère : dix ans avant la canonisation de Jean Népomucène, son corps a été exhumé et il a été découvert que sa langue, que le roi lui avait fait couper, était restée saine et rouge. Mais les récentes expertises ont révélé qu'il ne s'agissait pas d'une langue, mais des restes du tissu cérébral.

Si à l'époque de la contre-réforme les célébrations de la fête de Jean Népomucène duraient une semaine, à présent, elles se déroulent sur une seule soirée. Ce 16 mai, elles ont débuté par une messe à la Cathédrale St-Guy au Château de Prague, où le Saint est inhumé. Quelques heures plus tard, à la tombée de la nuit, une procession a traversé le quartier de Mala Strana, s'est arrêtée ensuite près de la statue du martyre, décorée de fleurs, pour y chanter des litanies. Les festivités se sont terminées par un Te Deum à l'Eglise St-François d'Assise, près du pont Charles, auquel ont assisté des centaines de Pragois, toutes catégories d'âge confondues... La véracité, la justesse, la fidélité - de telles valeurs ont été évoquées, par les personnalités de l'Eglise, lors de ce souvenir traditionnel de Jean Népomucène. Un legs toujours vivant.

Autres liens sur l'audience de ce jour:

Benoît XVI: Audience du mercredi

Benoît XVI invite les polonais à "Rester forts dans la foi"

Le pape Benoît XVI nous parle de l'humble pêcheur de Galilée

Eucharistie, Sacrement de la Miséricorde. 17.05.2006 - BENOÎT XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante