ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Marie, exposait Jean-Paul II, chante les 'cieux nouveaux' et la 'terre nouvelle'

 

Le 01 octobre 2008 - (E.S.M.) - Mgr Julian Porteous, évêque auxiliaire de Sydney était de ceux qui ont aidé les jeunes à réfléchir sur la "nouvelle Pentecôte" en préparation à la visite que leur a faite le Saint-Père. Le texte qui suit, dans un autre registre, évoque la participation pleine, consciente et active des fidèles aux célébrations liturgiques ainsi que le sens de la Communio.

Mgr Julian Porteous, évêque auxiliaire de Sydney (Australie) - Pour agrandir l'image Cliquer

Marie, exposait Jean-Paul II, chante les 'cieux nouveaux' et la 'terre nouvelle'

"... non promiscue sed alii aliter, in liturgica actione partem propriam agunt …" (L.G. n.11) (jouent dans l'action liturgique le rôle qui leur est propre, non pas indistinctement, mais chacun à sa manière).

Le 01 octobre 2008 -  Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - La lecture de Lumen Gentium n. 11 sur le fait que tous jouent dans l’action liturgique le rôle qui leur est propre, et celle de  Sacrosanctum Concilium n. 14 sur la participation pleine, consciente et active des fidèles aux célébrations liturgiques, nous appellent à célébrer continuellement et à vivre pleinement l’Eucharistie dans sa dimension eschatologique ; c’est à la fois une tension orientée vers le ciel et un moyen de communion et de service envers le monde et l’humanité. Cette participation se fonde sur la dimension sacerdotale de notre baptême. Lorsque le sacerdoce sacramentel est exercé en union avec le sacerdoce commun des baptisés, l’Eucharistie apparaît vraiment " comme la source et le sommet de toute évangélisation, puisque son but est la communion de tous les hommes avec le Christ et, en lui, avec le Père et l’Esprit Saint ".

Cette tension eschatologique – aiguillon de l’évangélisation – se réalise lorsque le prêtre agit vraiment in persona Christi Capitis, en reliant " la consécration eucharistique au sacrifice de la Croix et à la dernière Cène ". Dans la célébration de l’Eucharistie, les laïcs, fidèles à la dimension sacerdotale, royale et prophétique de leur baptême, sont nourris de la force spirituelle et affermis dans leur mission de service envers l’humanité, en devenant un " ‘sacrement’ pour l’humanité, signe et instrument du salut opéré par le Christ, lumière du monde et sel de la terre pour la rédemption de tous ".
(ndlr : Lire à ce sujet dans l'Exhortation post Synodale "Sacramentum Caritatis" du pape Benoît XVI, le § 79 "Eucharistie et fidèles laïcs")

Dans Ecclesia De Eucharistia, le Pape Jean-Paul II précise qu’" une conséquence significative de cette tension eschatologique inhérente à l’Eucharistie provient du fait qu’elle donne une impulsion à notre marche dans l’histoire, faisant naître un germe de vive espérance dans le dévouement quotidien de chacun à ses propres tâches ". Loin de réduire l’engagement des chrétiens à " construire un monde qui soit à la mesure de l’homme et qui réponde pleinement au dessein de Dieu ", la vision chrétienne des " cieux nouveaux " et d’une " terre nouvelle " l’accroît au contraire.

C’est pourquoi il est important d’éviter une lecture superficielle et affadie de Lumen Gentium n.11 et de Sacrosanctum Concilium n.14 sur le fait que tous jouent dans l’action liturgique le rôle qui leur est propre et sur la participation pleine, consciente et active des fidèles aux célébrations liturgiques. Lorsque ces deux aspects essentiels de la participation à l’Eucharistie se réduisent à faire en sorte que le plus grand nombre possible de membres de l’assemblée exercent une forme de ministère dans la célébration eucharistique
(acolyte, lecteur, ministère spécial, ministère d’accueil, chorale…), ces ministères risquent de devenir une fin en soi, et les ministres peuvent penser à tort que la mission principale qui leur appartient en vertu de leur baptême se réalise dans un service ou un ministère fonctionnel dans la Messe, et pas dans le monde. Cela peut donner lieu à une " cléricalisation " du laïcat et à un affaiblissement de l’élan eschatologique de l’Eucharistie, en créant un écart entre le culte et la vie.

Dans Ecclesia De Eucharistia, le Pape Jean-Paul II nous présente la Vierge Marie, " femme eucharistique " qui nous montre comment vivre l’Eucharistie comme la source et le sommet de toute évangélisation : " Dans le Magnificat est présente la tension eschatologique de l’Eucharistie… Marie, poursuit Jean-Paul II, chante les " cieux nouveaux " et la " terre nouvelle " qui, dans l’Eucharistie, trouvent leur anticipation et en un certain sens leur ‘dessein’ programmé ". Chaque fois que nous célébrons l’Eucharistie, " le Fils de Dieu se présente à nous dans la ‘pauvreté’ des signes sacramentels, pain et vin ", en semant dans le monde le germe de l’histoire nouvelle dans laquelle les puissants sont " renversés de leur trône " et " les humbles sont élevés ".

L’Ecclésiologie de Vatican II à nos jours : Comment il faut entendre la Communio

Depuis que le document Lumen Gentium a défini la nature de l’Église dans la perspective du Peuple de Dieu, l’ecclésiologie a représenté un terrain fertile pour la réflexion théologique. L’insistance sur le rôle de tous les baptisés est encore plus marquée dans le document post-synodal Chritifideles laici. Le nouveau Code de Droit Canonique
(1983) établit clairement les droits et les obligations de tous les baptisés. À l’arrière-plan de cette nouvelle conception de la nature de l’Église, il y a le concept de communio, qui a représenté une base féconde pour mieux comprendre la nature de l’Église. Tout cela nous permet de présenter une ecclésiologie vivante, où chaque baptisé apporte sa contribution vitale à la vie et à la mission de l’Église. À cette insistance sur le rôle de tous les baptisés, l’Église en Australie a répondu positivement à travers l’engagement des laïcs, notamment au niveau paroissial et dans le domaine de l’éducation catholique.

L’Église en Australie fait état d’une collaboration étroite entre prêtres, religieux et laïcs dans tous les aspects ordinaires de la vie et de l’action de l’Église. C’est un des fruits très positifs de l’ecclésiologie selon le Concile. Cependant, l’Australie est aussi très influencée par la préoccupation du monde occidental au sujet de la liberté individuelle et des droits de la conscience personnelle. Cela s’est vu de façon très claire dans les réactions à l’Encyclique Humanae Vitae, quand de nombreuses voix se sont dissociées des enseignements de l’Église en invoquant les droits de la conscience. On perçoit aussi les signes d’une tendance à mettre en avant la sainteté de la conscience individuelle et la revendication de la liberté de choix, comme considération primaire en vue de la participation de l’individu à la vie de l’Église.

Il s’ensuit que le concept de communio est mal compris par certains, qui en font une priorité pour continuer à avoir un rapport "spirituel" avec l’Église, sans toutefois accepter pleinement l’unité concrète et l’autorité authentique au sein de l’Église. Car outre sa nature profonde invisible et spirituelle, la communion ecclésiale a aussi une dimension visible et concrète qui s’exprime par l’unité sincère avec le Successeur de Pierre.

Mgr Julian Porteous, de Sydney (Australie)

Faire réfléchir les jeunes sur la “nouvelle Pentecôte” (avec la participation de Mgr Julian Porteous)
 

Nouveau: conseils aux personnes qui désirent recevoir les actualités ou consulter le site régulièrement:  ICI


Sources : www.vatican.va (archives) -  (E.S.M.)
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M. sur Google actualité)  01.10.2008 - T/Laïcs

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante