ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

L'Eucharistie: source et sommet de la vie et de la mission de l'Eglise

L'Eucharistie: source et sommet de la vie et de la mission de l'Eglise

C'est le titre de "l'instrument de travail" du synode des évêques qui doit se réunir à Rome du 2 au 23 octobre prochain. Il est la synthèse des interventions des évêques du monde entier pour sa préparation. En lisant ce long document on peut en extraire les points concrets suivants:

- en 2003, le nombre des Catholiques a augmenté de 15 millions par rapport à 2002. Afrique: +4,5%, Asie: +2,2%, Océanie: +1,3%, Amérique: +1,2%; stabilité en Europe. Mais entre 1978 et 2003, on est passé d'un prêtre pour 1797 catholiques à 2677. (n°5)

- plusieurs évêques recommandent la première Communion dans la petite enfance (St Pie X l'avait fixée à 7 ans). "Cette orientation semble aujourd'hui encore plus nécessaire du fait que l'usage de la raison, tout comme les dangers et les tentations aussi, arrivent plus précocement. Avec cette pratique, on professe la primauté de la grâce..." (n°17)

- "de nombreux fidèles savent qu'on ne peut recevoir la Communion en état de péché mortel, mais ils n'ont pas une idée claire sur ce qui constitue le péché mortel." (n°22 et 50))

- quelques évêques ont proposé de rétablir le jeûne eucharistique à trois heures (contre 1 heure actuellement) (n°24)

- pour la célébration de la Messe on est passé d'un ritualisme excessif à une créativité exagérée de la part du célébrant, caractérisée par une verbosité faite de commentaires trop nombreux et trop longs ne laissant pas parler le Mystère à travers le rite et la liturgie (n°27).

- de nombreux évêques voient des atteintes au sens du sacré dans la négligence dans l'utilisation des ornements liturgiques, des chants profanes, le manque de décence dans la tenue vestimentaire des fidèles, dans l'élimination des génuflexions devant le St Sacrement, dans la distribution impropre de la Communion dans la main, etc... (n°34 et 64).

- la Foi dans la présence réelle du Christ dans l'Eucharistie doit être exprimée par la purification méticuleuse des vases sacrés après la communion ou lorsque l'hostie tombe sur le sol, la génuflexion devant le tabernacle, l'emploi des plateaux de communion, etc...(n°40). La position du tabernacle dans un lieu aisément visible est aussi une façon de mettre en évidence cette foi. Des évêques regrettent le déplacement du tabernacle du centre du sanctuaire en un lieu écarté, ou encore le siège du célébrant installé au centre ou devant le tabernacle qui sont, d'une manière ou d'une autre, à l'origine de la diminution de la foi en la présence réelle ((n°41)

- Il est recommandé que les prêtres célèbrent chaque jour l'Eucharistie. Il est aussi important de célébrer des messes pour les défunts dont les âmes se trouvent en Purgatoire (n°53)

- Plusieurs évêques font remarquer des traductions inadéquates des textes liturgiques et leur pauvreté (n°62), l'imprécision des rubriques (n°58)

- Il est recommandé que les fidèles connaissent l'essentiel du répertoire du chant grégorien et que le latin soit utilisé lors des rassemblements internationaux afin d'exprimer l'unité et l'universalité de l'Eglise dans son lien avec l'Eglise-mère de Rome (n° 62 et 81).

Le texte de la conclusion est très beau, entre autres: l'Eucharistie peut ainsi devenir le point culminant de tous les projets pastoraux, de toutes les activités missionnaires et le noyau de l'évangélisation et de la promotion humaine (...), la source et le sommet de toute la vie de l'Eglise et de sa mission pour la gloire de Dieu et pour le salut des âmes et du monde (n°91)

Texte intégral dans la "Documentation catholique" des 4 et 18 septembre 2005, pp. 814 à 859.     Abbé Christian Laffargue

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante