ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le nouveau cérémoniaire de Benoît XVI s'exprime: les messes-spectacle çà suffit !

 

Cité du Vatican, le 28 octobre 2007 - (E.S.M.) - Une interview en exclusivité du nouveau cérémoniaire du Pape Benoît XVI - Mgr Guido Marini : «les messes-spectacle çà suffit, maintenant, mettons en avant la sobriété et le respect de la liturgie »

Mgr Guido Marini -  Pour agrandir l'image Cliquer

Le nouveau cérémoniaire de Benoît XVI s'exprime: les messes-spectacle çà suffit !

Une interview du nouveau cérémoniaire du Pape Benoît XVI - Mgr Guido Marini : «les messes-spectacle çà suffit, maintenant, mettons en avant la sobriété et le respect de la liturgie »

Il est arrivé il y a peu de peu au Vatican : accent génois très marqué, 42 ans, a grandi à l'école du Cardinal Giuseppe des Siri et des collaborateur de confiance des Archevêques Dionigi Tettamanzi, Tarcisio Bertone et Angelo Bagnasco, le nouveau maître des célébrations liturgique du Pape Benoît XVI, Mgr Guido Marini, successeur de l'homonyme Piero, parle pour la première fois après l'attribution de cette prestigieuse prestigieux.

Monseigneur, avant tout bienvenue et bon travail…

« Merci de ce vœu, j'en ai vraiment besoin. Je sais, je suis à Rome depuis très peu de temps, et  je dois observer, étudier, me faire aux habitudes locales... : il y a beaucoup à faire, je crois ».

Entre temps on passe d'un Marini … à l'autre : que dit Piero, votre prédécesseur ?

« Je le remercie de tout cœur. Il a donné beaucoup à l'Église, il a servi deux Papes, et je me trouve seulement au début de mon chemin ».

Il a été appelé à une tâche ardue…

« C'est évident. La vie de chaque maître de cérémonies liturgiques du Saint Père est parsemée de problèmes. Nous sommes sous les feux de la rampe, nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de commettre des erreurs ».

Beaucoup ont soutenu que vous aviez été appelé parce que sur le plan liturgique vous étiez plus sobre et plus traditionnel que Mgr Piero Marini. Quelle est votre conception de la liturgie?

« Comme le veut et l'enseigne l'Église, ni plus ni moins. Je ne suis pas quelqu'un qui cherche des inventions et des fantaisies. Je peux même sembler banal, mais la liturgie est le respect des règles dictées par l'Église, et je ne vois pas la raison pour laquelle je dois ne pas l'accepter ».

On dit justement qu'à Gênes, où vous avez œuvré jusqu'à maintenant, la liturgie était bien soignée, sobre et élégante, sans fioritures fantaisistes…

« Mais la liturgie est par nature-même ainsi. Je le répète : personne ne peut déroger aux règles liturgique de l'Église. La Messe est un don, une grâce, non un spectacle. Donc aucune invention, mais le respect absolu des règles liturgique ».

Le pape Benoît XVI, au-delà du très grand théologien, est également un fin liturgiste.  Il accorde une grande importance à la liturgie correctement exécutée …

« Collaborer avec le Saint Père sera pour moi une grâce. La popularité du Pontife, son souci de prêcher la vérité et son courage sautent aux yeux de tous. Et pour ce qui est de la liturgie, je suis en total accord avec la thèse du pape: la Messe est un sacrifice. ».

À votre avis, y a-t-il eu des abus liturgiques dernièrement ?

« Vous savez, l'Église est grande. Mais, comme l'a reconnu le Pape lui-même dans la Lettre explicative au 'Motu Proprio Summorum Pontificum', il y a eu des abus et les interprétations extravagants. Ce que je peux dire est que sûrement je ne serai auteur d'aucune invention, je me limiterai à appliquer scrupuleusement les règles aujourd'hui existantes ».

À propos : que pensez du Motu Proprio de Benoît XVI qui a libéralisé la Messe sous sa forme tridentine ?

« Je suis à 100% avec  le Motu proprio, c'est un acte de bon sens, de justice, de liberté et clairvoyance ».

Sources: Petrus - Traduction E.S.M.

Ce déluge de l'après-Marini qui n'a pas eu lieu
Père Gregorio


L'atmosphère glaciale qui régnait ces jours-ci au Bureau des Célébrations Liturgiques Pontificales était palpable: ceux qui étaient présents à la rencontre entre Monsignor Piero Marini (transféré à la tête du Comité pour les Congrès Eucharistiques Internationaux) et Monsignor Guido Marini, nouveau Maître des Cérémonies, parlent d'un très bref et formel passage de consignes concernant les engagements du sortant, tout à sa hâte à quitter le Bureau.
 
Jeudi soir, lors de l'inauguration de l'exposition sur l'Apocalypse, Monsignor Piero Marini apparaissait extrêmement nerveux et contrarié, alors que le compte à rebours pour son départ atteignait son terme. Monsignor Guido Marini, le successeur de Piero, n'a jamais fait mystère de sa pensée sur les questions liturgiques. Il a été ordonné par le Cardinal Giuseppe Siri, un des derniers Princes de la Sainte Église Romaine qui, lorsqu'il officiait à la Cathédrale Saint-Laurent, revêtait habituellement la grande chape, les chaussures rouges à boucles d'or, et le chapeau cardinalice ; c'est un des nombreux prêtres de l'Archidiocèse de Gênes qui aiment le latin, le grégorien, la dignité des rites; il a été Cérémoniaire des Archevêques Tarcisio Bertone et Angelo Bagnasco, eux aussi très attentifs au décorum dans la liturgie.

A l'inverse, son homonyme Piero est connu pour son opposition à tout ce qui rappelle même de façon lointaine la tradition rituelle de la Cour Pontificale: à la solennité romaine, il préférait adopter des "cultures" africaines, rites tribaux, danses d'offrandes devant le Pape, liturgies inventées à table au nom de l'inculturation ; et on ne peut pas oublier son approche chorégraphique selon laquelle la liturgie est un spectacle et comme tel doit être inventée et adaptée : une approche en opposition frontale avec le rite ancien, qualifié de façon méprisante de "vieille liturgie", "incrustations" et "sédimentations". En pratique, l'exact opposé de la pensée de Benoît XVI.

Peut-être pour cette raison, dans son auto-panégyrique envoyé début Octobre à la Curie romaine, Piero Marini - qui a justement écrit aux Cardinaux et aux prélats pour faire un bilan de son travail comme Cérémoniaire des Papes Jean-Paul II et Benoît XVI - a voulu souligner la liberté dont il jouissait sous Karol Wojtyla, comme pour déplorer de ne pas avoir eu les mains entièrement libres avec le Pontife actuel.

De fait, le retour vers leurs bureaux d'origine de la plupart des proches collaborateurs de Monsignor Piero Marini (qui, après le transfert de celui-ci à la tête du Congrès Eucharistique ont demandé à retrouver leur affectation d'origine au sein de la Curie, comme pour signifier qu'ils n'acceptaient pas le nouveau chef, c'est-à-dire Guido Marini) devrait souligner le différend avec son successeur et représenter une sorte de mutinerie silencieuse à l'intérieur du Bureau des Célébrations Liturgiques du Souverain Pontife. L'opération, par contre, facilitera certainement l'installation de Monsignor Guido Marini, en évitant des actions de sabotage à son encontre.

Mais le message du prédécesseur était très clair : "Après moi, le déluge" (en français dans le texte).

Les pères Agostiniens, qui ont en charge les Sacristies Papales, auront beaucoup de travail dans les jours qui viennent : après plus de vingt ans au cours desquels tout parement traditionnel avait été prohibé, beaucoup de pièces, beaucoup d'armoires devront être rouvertes. Et comme avec Monsignor Piero Marini, les précieux vêtements sacrés du trésor papal ont été bannis pour faire place à de discutables créations de variétés, on peut supposer que dans les semaines à venir les premières reverront le jour, pour remplacer les secondes.

Sources: Traduction beatriceweb.eu

Sources: E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 28.10.2007 - BENOÎT XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante