ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

François à Strasbourg, Bergoglio n'aura pas déplacé les foules

Le 25 novembre 2014 - (E.S.M.) - Il n'est pas écouté, il est juste toléré, parce qu'il fait le spectacle, et surtout il dérange juste ce qu'il faut, pas suffisamment pour susciter la polémique

François à Strasbourg, Bergoglio n'aura pas déplacé les foules

Le 25 novembre 2014 - E. S. M. - Certes, rien n'avait été fait pour qu'elles accourent, mais on peut néanmoins être surpris que ce Pape si populaire, si proche des gens, etc... ait fait le choix d'éviter soigneusement tout contact avec la foule, ce que je n'ai jamais vu faire à Benoît XVI - Pape glacial, incapable d'empathie, quasiment agoraphobique!!
C'est Jean-Marie Guénois, peu suspect de françoisphobie qui le dit sur son compte twitter.

Ce même Jean-Marie Guénois, qui était à bord de l'avion papal (et rapporte dans cet article la conférence de presse dans le vol de retour) écrit dans le Figaro:
«Le plus court voyage du pape de l'histoire aura été, d'une certaine manière, le plus triste. Personne ou presque ne se trouvait dans les rues de Strasbourg où François a circulé, mardi, entre l'aéroport et les instances européennes. Les multiples barrières de sécurité protégeaient les policiers en faction, mais pas les Alsaciens, qui donnaient l'impression de bouder l'hôte illustre. Beaucoup se disaient déçus que le Pape ne vienne pas, ne serait-ce qu'une heure, dans la cathédrale dont c'est le millénaire».

Le Pape (ou la personne-Pape que les médias ont fabriquée) fait les gros titres des journaux, mais ceux-ci n'ont retenu de ses deux discours que les deux phrases: «On ne peut tolérer que la mer Méditerranée devienne un grand cimetière ! Dans les barques qui arrivent quotidiennement sur les côtes européennes, il y a des hommes et des femmes qui ont besoin d’accueil et d’aide». Et c'est probablement la seule chose que les gens retiendront.

Bref, il n'est pas écouté, il est juste toléré, parce qu'il fait le spectacle, et surtout il dérange juste ce qu'il faut, pas suffisamment pour susciter la polémique, comme par exemple Benoît XVI à Ratisbonne. La religion, effet Bergoglio ou pas, devient de plus en plus un fait privé.
Gageons que ses deux discours soigneusement préparés mais toujours très généraux, sans aucune aspérité qui aurait pu lui attirer les critiques du monde, seront oubliés dès demain par ceux qui lui ont fait une standing ovation au moment de prendre congé.

   Discours - Visite au Parlement européen

   Discours - Visite au Conseil de l'Europe

Le site des DNA, le quotidien régional, a fait une page spéciale où l'on peut suivre la visite du pape "en continu": suivre-la-visite-du-pape-francois
 
A lire également   Le phénomène Bergoglio ou l'effet François... - 25.11.2014

Sources : benoit-et-moi.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 25.11.2014

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante