ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI nous a invités à accueillir l'enseignement de ce grand maître de la foi

 

ROME, le 25 Avril 2007 - (E.S.M.) - Je vous invite - a exprimé Benoît XVI - à accueillir dans vos coeurs l'enseignement de ce grand maître de la foi. Le pape nous a livré quelques aspect d'Origène le théologien alexandrin, réellement une des personnalités déterminantes pour le développement de la pensée chrétienne.

Origène le théologien alexandrin  -  Pour agrandir l'image  Cliquer

Benoît XVI nous a invités à accueillir l'enseignement de ce grand maître de la foi.

Tout d'abord qui est Origène ?

Éminent philosophe, théologien et prêtre chrétien du IIème et IIIème siècle, Origène est l'une des grandes figures de l'école d'Alexandrie dont il fut le recteur dès l'âge de dix-huit ans. Apologiste d'une rare fécondité, il mit au point une méthode d'étude de l'Ancien Testament et fut, ainsi, le fondateur de l'exégèse biblique. Ayant, par ailleurs, une vie mystique intense, il fut également l'instigateur d'une nouvelle forme d'analyse biblique. Il tenta, en effet, de dévoiler le sens spirituel des Écritures par le biais du ressenti considérant que certains passages de la bible seraient indignes d'un Dieu d'Amour s'ils devaient être appréhendés à la lettre...

Origène rédigea également de nombreux traités ascétiques et fut le premier Père de l'Eglise à tenter de faire du Christianisme une philosophie mystique. Mais, accusé de dénaturer la foi chrétienne en l'imprégnant des théories néoplatoniciennes, il suscita de nombreuses controverses qui lui valurent le destin des grands martyrs. Suite à sa dernière œuvre, réfutant les attaques d'un philosophe païen, il fut cruellement torturé et mourut de ses blessures.

Synthèse du discours du Saint Père Benoît XVI -  * Traduction non officielle réalisée par nos soins

Dans nos méditations des grandes personnalités de l'Église primitive, a commencé le pape Benoît XVI, nous arrivons aujourd'hui à un des plus plus grands. Origène le théologien alexandrin est réellement une des personnalités déterminantes pour le développement de la pensée chrétienne. Il prend l'héritage de Clément d'Alexandrie, nous explique le pape, dont nous avons parlé mercredi dernier, et il le projette vers l'avenir d'une façon tellement nouvelle, qui marque un tournant irréversible dans le développement de la pensée chrétienne. Il fut un vrai "maître", et non seulement un brillant théologien, mais un témoin exemplaire de la doctrine qu'il transmettait. "Il enseigna", écrit Eusèbe de Césarée, son biographe enthousiaste, "que la conduite doit correspondre exactement aux paroles, et il fut surtout pour cette occasion, aidé par la grâce de Dieu, conduit  à  imiter le Christ" (Hist. Eccl. 6,3,7).

(...) Le pape Benoît XVI un peu plus loin, explique qu'au début, il a exprimé que ce fut un "tournant irréversible" qu'Origène imprimât à l'histoire de la théologie et de la pensée chrétienne. Maintenant, poursuit le pape, nous devons nous demander en quoi consiste ce "tournant", cette nouveauté ainsi lourde de conséquences ? Il correspond en réalité à la fondation de la théologie dans l'explication des Écritures. Faire de la théologie était pour lui essentiellement expliquer, comprendre l'Écriture ; nous pourrions même dire que sa théologie est la parfaite symbiose entre théologie et exégèse. En vérité, exprime Benoît XVI, la caractéristique de la doctrine d'Origène semble résider justement dans l'incessante invitation à passer de la lettre à l'esprit de l'Écriture, pour progresser dans la connaissance de Dieu.

(...)  Même dans les homélies, Origène profite de toutes les occasions pour rappeler les différentes dimensions du sens des Écritures, qui aident ou expriment un chemin dans la croissance de la foi : il y a le sens "littéral", mais il cache des profondeurs qui n'apparaissent pas dans un premier temps ; la seconde dimension est le sens "moral" : ce que nous devons faire en vivant la parole; et finalement le sens "spirituel", c'est-à-dire l'unité de l'Écriture. C'est l'Esprit Saint qui nous fait comprendre le contenu christologique et ainsi l'unité de l'Écriture dans sa diversité. Il serait intéressant de développer cela. J'ai un peu tenté, dans mon livre "Jésus de Nazareth", de montrer dans la situation d'aujourd'hui, ces multiples dimensions de la Parole, des Écritures, qui doit d'abord être respectée dans le sens historique. Mais ce sens nous conduit vers le Christ, dans la lumière de l'Esprit Saint, et il nous montre, comment vivre.

On en trouve un exemple, dans la neuvième homélie sur les Nombres, où Origène compare l'Écriture à des noix : "Ainsi parle t-il de la doctrine de la Loi et des Prophètes à l'école de Christ", l'homélie affirme ; "amère est la lettre, qui est comme l'écorce ; en deuxième lieu tu parviendras à la coque, qui est la doctrine morale ; en troisième lieu tu trouveras le sens des mystères, noyau duquel se nourrissent les âmes des saints dans la vie présente et dans la vie future " (Hom. Num. 9,7).

(...) Je vous invite - a conclu Benoît XVI - à accueillir dans vos coeurs l'enseignement de ce grand maître de la foi. Il nous rappelle avec force que, dans la lecture priante de l'Écriture et dans l'engagement  cohérent de la vie, l'Église toujours se rajeunit, elle est toujours nouvelle. La parole de Dieu, qui ne vieillit jamais, qui ne terminera jamais, est le moyen privilégié dans ce but. C'est en effet la Parole de Dieu qui, par l'oeuvre de l'Esprit Saint, nous guide toujours et de nouveaux à la vérité tout entière (cfr Benoît XVI, aux participants au Congrès International pour XL anniversaire de la Constitution dogmatique "Dei Verbum", dans : Enseignements, vol. I, 2005, pp. 552-553). Prions le Seigneur de nous donner aujourd'hui des penseurs, théologiens, exégètes qui trouvent cette dimension, cette actualité permanente de la Sainte Écriture, sa nouveauté pour aujourd'hui. Nous prions que les Seigneur nous aides à lire de façon priante la Sainte Écriture, à nous nourrir réellement du vrai pain de la vie, de sa Parole.

Pour ceux qui désirent approfondir les écrits d’Origène (français):Oeuvres d'Origène

Texte intégral des paroles du Saint Père: Benoît XVI donne une "leçon magistrale" sur l'exégèse

►  Benoît XVI nous demande de prier pour de nouvelles vocations
►  Benoît XVI nous parle d'Origène, Maître de la pensée chrétienne
►  Benoît XVI évoque Saint Marc, patron de la ville de Venise
►  Benoît XVI appelle à un plus grand sens des responsabilités sur la route

Liens de références:
ORIGENE DANS LA LITURGIE DE L’EGLISE DE JÉRUSALEM - R. P. Ch. RENOUXO.S.B. (En-Calcat)  [PDF] /Adobe Acrobat ou Version HTML 

Commentaire de l'évangile selon saint Jean--- chercher: LA RETRAITE DE JÉSUS puis chapitre 4

PHILOCALIE 21-27 - SUR LE LIBRE ARBITRE - Du destin. Comment notre liberté est sauvegardée alors que Dieu connaît à l'avance les actes de chacun: Sur le libre Arbitre

Riemer Roukema, « L’origine du mal selon Origène et dans ses sources », Revue d’histoire et de philosophie religieuses 82, 2003/4: https://iis4.domicile.fr/rhpr/forms/rhpr.asp?Num=834B
 

Sources:  www.vatican.va - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie, sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 25.04.2007 - BENOÎT XVI - THEOLOGIE

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante