ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le Motu Proprio de Benoît XVI commenté par Mgr de Rochebrune

 

Le 23 septembre 2007 - (E.S.M.) - La Publication du "Motu Proprio Summorum Pontificum" s'inscrit pour moi dans la ligne de l'engagement solennel pris par le Saint-Père Benoît XVI lors du premier message qui suivit son élection au siège de Pierre : « travailler sans épargner ses forces à la reconstruction de l'unité pleine et visible de tous les fidèles du Christ »

Mgr Antoine de Rochebrune, Vicaire de la prélature de l'Opus Dei pour la France

Le Motu Proprio de Benoît XVI commenté par Mgr de Rochebrune

Favoriser l'unité

La Publication du "Motu Proprio Summorum Pontificum" s'inscrit pour moi dans la ligne de l'engagement solennel pris par le Saint-Père Benoît XVI lors du premier message qui suivit son élection au siège de Pierre : « travailler sans épargner ses forces à la reconstruction de l'unité pleine et visible de tous les fidèles du Christ ». Benoît XVI lui-même, dans ce discours, soulignait le rôle décisif de l'Eucharistie dans cette reconstruction, qui commence logiquement par l'unité des catholiques entre eux. Ce Motu proprio est un geste important, qu'on ne saurait détacher des autres gestes posés par Benoît XVI en faveur de l'unité.

Je comprends ainsi ce geste de Benoît XVI comme signifiant que le rite eucharistique ne saurait être une source de division : quel que soit le rite, c'est l'unique Passion du Seigneur qui est rendue présente.

D'ailleurs, dans la lettre aux évêques qui accompagne le Motu proprio, Benoît XVI a cette invitation magnifique, que lui inspire un passage de l'épître aux Corinthiens: « ouvrons généreusement notre cœur et laissons entrer tout ce à quoi la foi elle-même fait place ».

L'important, de toute manière, c'est de célébrer l'Eucharistie avec toute la dignité et tout l'amour requis, et toujours comme « le sacrifice de toute l'Église ».

Après le récent Synode sur l'Eucharistie, et l'exhortation apostolique Sacramentum Caritatis qui l'a suivi, nous sommes toujours invités, dans l'Église, à prendre au sérieux l'assistance et la participation au Saint Sacrifice, que saint Josémaria désignait - dès avant le concile Vatican II -, comme « le centre et la racine de la vie intérieure ». Il y a là une nouvelle occasion pour développer la catéchèse sur l'Eucharistie, et aider les fidèles à prendre toujours plus conscience de sa signification authentique. Ainsi sera atteint l'objectif du concile Vatican II dans ses textes sur la liturgie, qui faisaient de la Messe le foyer essentiel de toute rénovation spirituelle et missionnaire.

Mgr Antoine de Rochebrune
Vicaire de la prélature de l'Opus Dei pour la France

LE CONCILE IGNORÉ

Au cours d'une conférence faite le 19 septembre à Montpellier, le Cardinal Ricard, Archevêque de Bordeaux, a déclaré que le Motu proprio Summorum pontificum de Benoît XVI a poussé certains prêtres "à revenir aux grands textes décidés par le Concile et à redécouvrir la liturgie en profondeur".
On peut en conclure que d'autres prêtres continuent d'ignorer les documents conciliaires et à négliger la liturgie, comme le faisait remarquer le Cardinal Arinze dans la conférence qu'il avait faite à Paris l'an dernier. (PRO LITURGIA)

Le Motu Proprio Le texte officiel et tous les commentaires
 

Sources:  www.vatican.va - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie, sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 23.09.2007 - BENOÎT XVI - T/Motu Proprio

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante