ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI : La dimension ecclésiologique de la pensée de Paul

 

Cité du Vatican, le 15 octobre 2008  - (E.S.M.) - L'Église ''n'est pas un simple édifice'' mais le Corps vivant du Christ dans la foi, l'assemblée convoquée par Dieu dans chaque lieu et à chaque époque. Ce sont les paroles prononcées par le pape Benoît XVI pendant l'Audience Générale qui s'est déroulée Place Saint Pierre devant environ 30.000 personnes.

Le pape Benoît XVI place St Pierre

Benoît XVI : La dimension ecclésiologique de la pensée de Paul

Synthèse de la catéchèse du Saint-Père

Le 15 octobre 2008 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Au cours de l'audience générale Place St. Pierre, le Pape Benoît XVI a poursuivi sa catéchèse sur saint Paul et a parlé de l'apôtre et de l'Église. Il a d'abord rappelé que "le mot Église, Ekklesia en grec, est issu de l'Ancien Testament et signifie l'assemblée du peuple d'Israël convoquée par Dieu". Le mot Église apparaît pour la première fois dans l'épître de saint Paul aux Thessaloniciens et dans d'autres, à plusieurs reprises, il parle de l'Église de Dieu qui est en Corinthe, en Galatie, etc. "Mais lorsqu'il parle aussi du fait que l'Église de Dieu est persécutée, il ne s'agit pas d'une communauté locale déterminée mais de l'Église de Dieu. L'Église possède une signification pluridimensionnelle: d'une part, il s'agit des églises et assemblées de Dieu dans des lieux déterminés, dans une ville, un pays, mais cela signifie aussi toute l'Église dans son ensemble. Nous voyons ainsi que l'Église de Dieu n'est pas une association d'églises locales, mais que celles-ci sont des réalisations de la même et unique Église de Dieu".

Puis Benoît XVI a souligné que "le mot Église s'accompagne presque toujours de celui d'Église de Dieu; ce n'est pas une association humaine d'idées et d'intérêts communs, mais un rassemblement voulu par Dieu. Il l'a convoquée et c'est pourquoi, dans toutes ses réalisations, elle reste l'Église de Dieu. L'unité de Dieu crée l'unité de l'Église où qu'elle se trouve". Dans l'épître aux Éphésiens, a-t-il poursuivi, saint Paul "élabore le concept d'unité de l'Église en continuité avec le peuple de Dieu, Israël, qui représente l'unique Église de Dieu comme épouse du Christ, et qui, en tant que telle, porte à être de corps et d'esprit avec ce même Christ. Paul affirme clairement une autre chose, la valeur fondamentale et constitutive du Christ et de ce qu'il annonçait. Paul sait que non seulement on ne devient pas chrétien par la force, mais que dans la configuration interne de la nouvelle communauté, la composante institutionnelle est inévitablement liée à la parole vivante".

Le Saint-Père a ensuite précisé que "l'oeuvre évangélisatrice de Paul avait comme objectif d'implanter une communauté de croyants dans le Christ. Cette idée se trouve dans l'étymologie même du mot Ekklesia, convocation, qui exprime explicitement un appel Ad Extra, non seulement l'idée de se réunir ensemble, mais d'être appelés par Dieu, de façon à ce que son Église soit une communauté". Il a ensuite fait référence au concept paulinien d'Église, Corps du Christ. "A ce sujet, il ne faut pas oublier les deux interprétations ou mieux, les deux dimensions de ce concept. L'une, de caractère sociologique, selon laquelle le corps est constitué de ses membres et ne peut exister sans eux. Mais saint Paul dit aussi que l'Église n'est pas seulement un organisme, mais qu'elle est le corps du Christ réellement dans le sacrement de l'eucharistie, où tous, en recevant ce même corps, nous devenons un même corps et un même esprit dans le Christ".

"Paul sait et nous fait comprendre à tous que l'Église n'est pas la sienne ni la nôtre. Elle est corps du Christ, Église de Dieu, champ de Dieu, édification de Dieu. Cette dernière appellation attribue à un tissu de relations interpersonnelles un terme qui est communément utilisé pour indiquer un lieu physique considéré comme sacré. La relation entre l'Église et le temple revêt deux dimensions complémentaires: d'une part, on attribue à la communauté ecclésiale les caractéristiques de pureté et de séparation propres à l'édifice sacré, et, en même temps, on dépasse le concept d'espace matériel de présence divine, qui s'applique à la réalité d'une communauté vivante de la foi". Le Pape a ensuite parlé du concept de peuple de Dieu qui, dans saint Paul, s'applique en substance au peuple de l'Ancien Testament, et ensuite les païens deviennent aussi le Peuple de Dieu dans son unification avec le Christ. "Dans l'épître à Timothée, a-t-il ajouté, "l'Église est considérée comme la maison de Dieu, ce qui fait référence à l'église comme structure communautaire de relations interpersonnelles affectueuses à caractère familial".

"Puisse l'apôtre nous aider à comprendre chaque fois plus profondément - a conclu Benoît XVI - le mystère de l'Église dans ses différentes dimensions convoquée par Dieu, assemblée de Dieu dans le monde. Voilà la grandeur de notre appel".

Texte intégral Catéchèse de Benoît XVI : L'Église est le Corps du Christ

Le pape Benoît XVI salue les pèlerins francophones

Texte original du discours du Saint Père UDIENZA GENERALE

  Regarder la vidéo en
Italien ou en Français

Nouveau: conseils aux personnes qui désirent recevoir les actualités ou consulter le site régulièrement:  ICI


 

Sources :  www.vatican.va 081015 (700) -  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 15.10.2008 - T/Benoît XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante