ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Vatican : exposition des voitures des papes

 

Le 13 février 2009  - (E.S.M.) - Dès le début de son pontificat, Benoît XVI s’est vu offrir un des derniers modèles tout-terrain de la firme allemande BMW, puis le groupe automobile Volkswagen lui a offert une voiture de type ‘Phaeton’.

Le pape Benoît XVI essayant une nouvelle voiture

Vatican : exposition des voitures des papes

Le 13 février 2009  - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - A l’occasion du 80e anniversaire de la naissance de l’État de la Cité du Vatican, une exposition exceptionnelle organisée près de la Place Saint-Pierre retrace l’histoire du petit État depuis la signature des Accords du Latran, le 11 février 1929.

Parmi les nombreux souvenirs liés au pape de l’époque, Pie XI
(1922-1939), l’une des pièces les plus remarquables est la Citroën ‘Lictoria’ utilisée par Achille Ratti. En outre, cela fait un siècle que les premières voitures pontificales à moteur ont fait leur apparition au Vatican.

La toute première voiture d’un pape fut offerte à Pie X
(1903-1914) en 1909 par Mgr Farlen, évêque de New York (États-Unis). Mais elle ne fut jamais utilisée, pas plus d’ailleurs que les deux autres véhicules qui lui furent offerts ensuite.

C’est Pie XI qui, le premier, abandonnera l’utilisation des voitures à cheval. Il se verra offrir un certain nombre de véhicules des marques Bianchi, Fiat ou Citroën, comme la ‘Lictoria’, actuellement exposée au public au Vatican, équipée d’un petit trône. Elle est, en fait, l’ancêtre de la papamobile.

Récemment restaurée, cette ‘Lictoria’, alors identifiée comme modèle C6, fut offerte par André Citroën à Pie XI à l’occasion de son jubilé sacerdotal, en 1930. Elle compte seulement 159 kilomètres au compteur.

Auparavant, c’est avec une voiture américaine, une Graham-Paige, que Pie XI avait fait sa toute première sortie en Italie, le 22 décembre 1929, pour se rendre à la basilique Saint-Jean de Latran.

Depuis cette époque, les grandes firmes automobiles du monde entier sont soucieuses, pour leur image, d’offrir des voitures aux papes. Des Mercedes, des Cadillac ou des Chrysler firent particulièrement partie du parc automobile du Vatican entre les années 1930 et 1960.

Après la mort de Jean XXIII
(1958-1963), en 1963, les papes ont adopté la Toyota ‘land Cruiser’ qui permettait alors au souverain pontife de se déplacer facilement et d’être vu lors des audiences en plein air. Et c’est dans une voiture Fiat de type ‘Campagnola’ que Jean Paul II a été atteint par les balles de l’attentat de 1981, place Saint-Pierre.

Nombre de ces véhicules sont aujourd’hui exposés dans le musée des voitures pontificales, au Vatican. Outres les véhicules à moteur, on y trouve des carrosses et des chaises à porteurs utilisées par différents pontifes.

Dès le début de son pontificat, Benoît XVI s’est vu offrir un des derniers modèles tout-terrain de la firme allemande BMW, puis le groupe automobile Volkswagen lui a offert une voiture de type ‘Phaeton’. Les constructeurs Audi, Volkswagen, Mercedes et la firme bavaroise BMW se disputent ainsi la possibilité d’offrir leurs meilleurs modèles au pape ainsi qu’à ses collaborateurs des services de la curie et de l’État de la Cité du Vatican. Benoît XVI, pour autant, ne possèderait pas son permis de conduire.
(Radio Ville Marie) (ndlr : Alors comment conduisait-il sa voiture lorsqu'il était en Allemagne ?)
 

Sources : radiovm

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 13.02.2009 - T/Brèves

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante