ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le Card. Hoyos introduit le Motu proprio de Benoît XVI

 

Cité du Vatican, le 12 septembre 2007 - (E.S.M.) - Le Cardinal Dario Castrillon Hoyos, Président de la commission Ecclesia Dei, célébrera la Messe selon le rite conciliaire de saint Pie V, le 14 septembre à Lorette en Italie. La présence de Son Excellence l'Ambassadeur de la Fédération Russe auprès du Saint Siège, Nikolay Sadchikov, accompagné du Consul, Armando Ginesi, mérite d'être relevée.

La Messe selon le rite conciliaire de saint Pie V - Pour agrandir l'image Cliquer

Le Card. Castrillon Hoyos introduit le Motu proprio de Benoît XVI

En la basilique de Lorette, vendredi, le Cardinal Castrillon Hoyos célébrera la Messe suivant le rite de Saint Pie V

Le Cardinal Dario Castrillon Hoyos, Président de la commission Ecclesia Dei, célébrera la Messe selon le rite conciliaire de saint Pie V, le 14 septembre à Lorette. La Messe signera l'entrée officielle en vigueur, ce même jour, du ''Motu Proprio'' de Benoît XVI qui libéralise la messe en latin selon les livres liturgiques antérieurs à Vatican II. Le card. Castrillon Hoyos, parmi les promoteurs du ''Motu Proprio Summorum Pontificum'' publié par le Sain-Père le 7 Juillet, célébrera la messe tridentine à Lorette sur demande de l'association ''una Voce", qui veut promouvoir ''la sauvegarde et le développement de la messe en latin, du chant grégorien et de l'art sacré dans l'église catholique romaine''.

Beaucoup d'Institutions régionales et nationales ont permis la sauvegarde de cet acte de culte important qui trouve sa place idéale dans le sanctuaire national de la Sainte Maison. La Chapelle Musicale de la Basilique de la Sainte Maison, dirigée par le chef de chœur, le Père Giuliano Viabile, et le «Chœur Rossini» de Pesaro, dirigé par Simone Baiocchi, auteur du 'Te Deum' participeront à la cérémonie.

L’acte pontifical solennel de l'ancien rite latin, qui a caractérisé toutes les liturgies du Concile Vatican II, sera honoré par la présence de quelques représentations des Confraternités des Marches sous la présidence d'Alberto Fiorani, et des Ordres Chevaleresques liés avec le Saint Siège. La célébration sera  également parrainée par le Doyen du Corps Diplomatique auprès du Saint Siège. La présence de Son Excellence l'Ambassadeur de la Fédération Russe auprès du Saint Siège, Nikolay Sadchikov, accompagné du Consul, Armando Ginesi, mérite d'être relevée, suite aux déclarations du 29 août dernier du Patriarche de Russie Alexis II, sur le Motu Proprio de Benoît XVI : ''le retour et la valorisation de l'ancienne tradition liturgique est un fait que nous saluons positivement. Nous tenons beaucoup à la tradition".

Beaucoup de fidèles de la région des Marches s'organisent avec leurs prêtres, pour donner suite aux indications de Benoît XVI, précisées dans le Motu Proprio, par lequel est offert l'opportunité de célébrer la Sainte Messe sous le rite « extraordinaire » de l'ancien missel, tout simplement résumé avec la dénomination « Messe en latin » qui est resté dans le cœur de beaucoup de croyants.  De nombreux étudiants, engagés activement dans la préparation de la Messe et qui ont participé intensément à la récente rencontre de l'Agorà des jeunes seront également présents à la célébration de Lorette. Ces jeunes, au terme de la célébration, offriront un cierge à la Vierge de Lorette pour qu'elle protège leur chemin dans la vie.

Nous apprenons en outre que le cardinal Castrillo Hoyos présidera la messe d’ordination de 5 nouveaux prêtres de l’Institut du Bon Pasteur, à Bordeaux en France, le 22 septembre prochain. Cette messe sera célébrée en présence du cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux et président de la Conférence des évêques de France.

Avec le Motu proprio Summorum pontificum – qui a été publié le 7 juillet 2007 et entre en vigueur le 14 septembre prochain - le pape Benoît XVI a étendu la possibilité de célébrer la messe selon les livres liturgiques promulgués le 23 juin 1962, durant le pontificat de Jean XXIII, juste avant le Concile Vatican II et la réforme liturgique qui a suivi, en 1969 et 1970. Il a fait du missel de 1962 "l'expression extraordinaire" de l’unique rite romain.

LATIN ET CHANT GRÉGORIEN

Ceux qui parlent de la messe en latin et en chant grégorien se réfèrent aujourd'hui presque exclusivement au récent Motu proprio Summorum pontificum de Benoît XVI.

Or ce document, pour important qu'il soit, est en train de nous faire totalement oublier un autre document du Saint-Père: l'Exhortation post-synodale "Sacramentum Caritatis".

Au n°62 de ce document magistériel élaboré cette fois-ci avec les évêques du monde entier, on lit: "Nous demandons à tous les futurs prêtres, dès le temps du séminaire, de se former à comprendre et à célébrer la Sainte Messe en latin, à employer les textes en latin et à utiliser le chant grégorien; aucun effort ne devra être négligé en ce qui concerne les fidèles eux mêmes, pour qu'ils sachent l'ensemble des prières communes en latin et qu'en même temps ils connaissent les parties de la liturgie qui doivent être chantées en chant grégorien."

Le retour "normal" de la liturgie latine et grégorienne ne passe donc pas d'abord par le Motu proprio Summorum Pontificum, mais par l'Exhortation Sacramentum Caritatis ce qu'on tendance à oublier un peu vite, aussi bien dans les rangs des fidèles "traditionalistes" que dans les rangs du clergé qui se veut "conciliaire".

Il est capital que ceci soit bien compris à tous les niveaux: du simple fidèle à l'évêque diocésain, en passant par les curés de paroisses et les animateurs liturgiques.

Il est tout aussi capital que cet article 62 de l'Exhortation Sacramentum Caritatis puisse donner lieu, dès aujourd'hui, quand les fidèles le demandent, à des mises en oeuvres concrètes de la liturgie latine et grégorienne sous sa forme "ordinaire" dans les paroisses.  (PRO LITURGIA)

Table : Motu Proprio
Vidéo proposée par Una Voce : Luciano Pavarotti - Ave Maria - Schubert

Sources: ansa.it - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 12.09.2007 - BENOÎT XVI - Table Motu Proprio

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante