ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le patriarche orthodoxe russe Alexis II se réjouit du Motu Proprio de Benoît XVI

 

Cité du Vatican, le 29 août 2007 - (E.S.M.) - Le pape Benoît XVI a salué ce matin les membres du groupe œcuménique, catholique et orthodoxe, venus d’Athènes, ainsi que les jeunes de Tarse-Mersin, en Turquie.

Le patriarche orthodoxe russe Alexis II

Le patriarche orthodoxe russe Alexis II se réjouit du Motu Proprio de Benoît XVI

Le pape Benoît XVI a salué ce matin les membres du groupe œcuménique, catholique et orthodoxe, venus d’Athènes, ainsi que les jeunes de Tarse-Mersin, en Turquie, présents ce matin, place Saint Pierre

" A la suite de saint Grégoire, je vous invite tous à vous faire serviteurs de ce qu’il y a de beau et de noble dans le cœur de l’homme, pour qu’il puisse contempler Dieu. Avec ma Bénédiction apostolique." a annoncé Benoît XVI.

Alors que des membres du groupe œcuménique, catholique et orthodoxe, venus d’Athènes étaient à Rome, nous apprenons en parallèle une déclaration du patriarche orthodoxe russe Alexis II qui parle d'un "événement positif" à propos de la libéralisation par le pape Benoît XVI de la messe en latin.

Le Motu Proprio de Benoît XVI qui a libéralisé l'usage de l'ancien  missel « est un fait que nous saluons positivement ». Paroles d'Alexis II, Patriarche de Moscou et de toutes les Russies. Le chef spirituel de la plus puissante Église du monde orthodoxe vient à peine de terminer de célébrer la solennelle liturgie pour la fête de « Dormition de Marie » (Assomption), dans la cathédrale du Kremlin, la plus ancienne de la ville, que le régime communiste avait transformé en musée mais n'avait pas eu le courage de détruire. Un rite suggestif, accompagné de superbes chants. 

Le patriarche a exprimé des paroles d'appréciation pour la récupération de la messe ancienne, en confirmant que - en dépit de certaines critiques de la part de milieux progressistes sur le Motu Proprio, avant même qu'il entre en vigueur - la décision de Benoît XVI peut favoriser l'œcuménisme en vers les Églises orientales.

Le Pape a publié un document avec lequel il rétablit la possibilité d'utiliser le missel de Saint Pie V pour la célébration eucharistique. Comment jugez cette décision ?

« La récupération et la valorisation de l'ancienne tradition liturgique est un fait que nous saluons positivement. Nous tenons  beaucoup à la tradition. Sans la défense fidèle de la tradition liturgique, l'Église orthodoxe russe n'aurait pas été en mesure de résister à l'époque des persécutions des années 1920-1930. Pendant cette période, nous avons eu beaucoup de nouveaux martyres, et ce nombre peut être comparé à l'époque des premiers martyres chrétiens ».

Sainteté, comment jugez-vous les rapports entre Rome et Moscou en ce moment ?

« Il me semble que le Pape Benoît XVI a répété plusieurs fois vouloir s'engager pour favoriser le dialogue et la collaboration avec les Églises orthodoxes. Et cela est positif

Sur l'éventualité d'une rencontre - envisagée mais jamais concrétisée - entre le patriarche de Moscou et le pape, Alexis II juge qu'une "telle rencontre avec le pape Benoît XVI doit être bien préparée et ne doit absolument pas risquer de se réduire à une occasion de prendre quelques photographies ou de se montrer ensemble devant les caméras".

"Une telle rencontre doit servir à renforcer les liens entre nos deux Eglises", a ajouté Alexis II qui a estimé que "malheureusement il existait encore quelques évêques et missionnaires catholiques qui considéraient la Russie comme une terre de mission".

"Ceci est le premier point sur lequel il faut des éclaircissements et aplanir les problèmes en vue d'une rencontre avec le pape", a précisé le prélat qui reproche traditionnellement à l'église catholique d'empiéter sur son "territoire canonique".

Et il a ajouté : "l'autre problème est celui de l'uniatisme".

L'uniatisme est un "phénomène qui nous préoccupe parce que nous voyons cette tendance dans des régions où elle ne s'était jamais manifestée comme par exemple en Ukraine orientale, en Biélorussie, au Kazakhstan et même en Russie".

Les églises "uniates" sont des églises catholiques de rite orthodoxe que l'église orthodoxe taxe souvent de prosélytisme.

"Quand ces problèmes auront été affrontés et résolus, alors une rencontre entre le pape et le patriarche de Moscou aura vraiment un sens", a conclu Alexis II.

Rappelons que le 7 août dernier, Mgr. Etchegaray a été reçu par S.S. Alexis II, Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies à qui il a remis un message du pape Benoît XVI. Dans un climat fraternel, Alexis II, qui a particulièrement apprécié le geste du Pape, a assuré une réponse personnelle écrite aux souhaits du Saint Père.
 

Sources: www.vatican.va - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 29.08.2007 - BENOÎT XVI - Brèves

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante