ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Appel du pape pour les prochaines élections au Liban

 

Cité du Vatican, le 11 novembre 2007 - (E.S.M.) - Un appel a été lancé par le Pape Benoît XVI : ''que tous les libanais puissent se reconnaître dans le nouveau Président''. '' Supplions ensemble Notre Dame du Liban - a dit le Saint Père après la prière mariale - pour qu'elle inspire à toutes les parties intéressées, le détachement nécessaire des intérêts personnels et une vraie passion pour le bien commun''.

Le pape Benoît XVI place St Pierre - Pour agrandir l'image Cliquer

Appel du pape Benoît XVI pour les prochaines élections au Liban

Un appel a été lancé par le Pape Benoît XVI : ''que tous les libanais puissent se reconnaître dans le nouveau Président''. '' Supplions ensemble Notre Dame du Liban - a dit le Saint Père après la prière mariale - pour qu'elle inspire à toutes les parties intéressées, le détachement nécessaire des intérêts personnels et une vraie passion pour le bien commun''. '' L'Assemblée Nationale libanaise - a rappelé Benoît XVI aux fidèles présents place Saint Pierre - sera prochainement appelée à élire le nouveau Chef de l'État '''. Selon le Pape, '' comme le montrent les nombreuses initiatives entreprises ces derniers jours, il s'agit d'un passage crucial, dont dépend la survie des Libanais et de leurs institutions. Je fais miennes - a conclu le Saint Père - les préoccupations exprimées récemment par le Patriarche maronite, Sa Béatitude le Cardinal Nasrallah Sfeir ''.

Depuis des mois, le Parlement libanais ne réussit pas à trouver un accord sur le nom du nouveau président qui devra remplacer l'actuel chef d'État, le syrien Emile Lahud (chrétien-maronite), dont le mandat expire le 23 novembre prochain. Après une série de renvois, l'assemblée nationale a été reconvoquée pour le 21 novembre, à seulement 48 heures de l'échéance de la présidence Lahud. Si, comme l'a observé Benoît XVI, les parties en cause n'arrivent pas à se mettre d'accord sur un nom pour représenter tout le Pays, le Liban risque de tomber dans un gouffre obscur et de mettre en danger sa propre survie.

L'appel du Pape Benoît XVI s'adresse en particulier aux chrétiens maronites des libanais, divisés entre eux : d'un coté en effet, l'ex commandant chrétien de l'armée Michel Aoun fait partie de l'opposition et est allié du mouvement chiite Hezbollah (appuyé par la Syrie et l'Iran), tandis que l'ex-président Amin Gemayel et le leader des forces libanaises Samir Geagea, maronites chrétiens, sont par contre, parmi les piliers de la majorité anti-syrienne qui soutient l'actuel premier ministre, Fuad Seniora. Le patriarche-Cardinal Sfeir cherche une médiation difficile entre les parties et ses fidèles.

Les chrétiens maronites, appartenant à l'église autochtone ancienne de rite oriental qui s'est rattachée à Rome, représentent environ 30% de la population libanaise sur les 4 millions de personnes. Avant la guerre civile des années 80, ils constituaient la majorité du Pays.

Voici les paroles du Saint Père Benoît XVI

"L'Assemblée Nationale libanaise sera prochainement appelée à élire un nouveau Chef d'État. Comme le montrent les nombreuses initiatives entreprises ces derniers jours, il s'agit d'un passage crucial, dont dépend la survie des Libanais et de leurs institutions. Je fais miennes les préoccupations exprimées récemment par le Patriarche maronite, Sa Béatitude le Cardinal Nasrallah Sfeir, et son souhait pour que tous les Libanais puissent se reconnaître dans le nouveau Président. Supplions ensemble Notre Dame du Liban, pour qu'elle inspire à toutes les parties intéressées, le détachement nécessaire des intérêts personnels et une vraie passion pour le bien commun."

La date de l'élection du président de la République au Liban, désormais fixée au 21 novembre, a été repoussée à trois reprises.

Texte original du discours du Saint Père PAROLE DEL PAPA ALLA RECITA DELL’ANGELUS (© traduction E.S.M.)
Lire également:

Lire également:
Angélus de Benoît XVI, dimanche 11 novembre
Journée du Remerciement: Benoît XVI prie pour les travailleurs de la terre
Benoît XVI évoque l'exemple du nouveau bienheureux, Ceferino Namuncura

Sources: www.vatican.va - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 11.11.2007 - BENOÎT XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante