ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Dimanche 01 juin 2008

Si vous désirez consulter les évangiles des semaines précédentes  ► Calendrier de l'année liturgique
Les lectures de la 9e semaine du temps ordinaireL'Evangile du jour

Neuvième dimanche du temps ordinaire

Saint(s) du jour : Saint Justin (mort vers 165 )
 

Livre du Deutéronome 11,18.26-28

Les commandements que je vous donne, mettez-les dans votre coeur, dans votre âme. Attachez-les à votre poignet comme un signe, fixez-les comme une marque sur votre front.
Aujourd'hui je vous donne le choix entre la bénédiction et la malédiction :
bénédiction si vous écoutez les commandements du Seigneur votre Dieu, que je vous donne aujourd'hui ;
malédiction si vous n'écoutez pas les commandements du Seigneur votre Dieu, si vous abandonnez le chemin que je vous prescris aujourd'hui, pour suivre d'autres dieux que vous ne connaissez pas.

Psaume 31(30),3-4.17.20.24-25

écoute, et viens me délivrer. Sois le rocher qui m'abrite, la maison fortifiée qui me sauve.
Ma forteresse et mon roc, c'est toi : pour l'honneur de ton nom, tu me guides et me conduis.
Sur ton serviteur, que s'illumine ta face ; sauve-moi par ton amour.
Qu'ils sont grands, tes bienfaits ! Tu les réserves à ceux qui te craignent. Tu combles, à la face du monde, ceux qui ont en toi leur refuge.
Aimez le Seigneur, vous, ses fidèles : le Seigneur veille sur les siens ; mais il rétribue avec rigueur qui se montre arrogant.
Soyez forts, prenez courage, vous tous qui espérez le Seigneur !

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 3,21-25.28

Mais aujourd'hui, indépendamment de la Loi, Dieu a manifesté sa justice qui nous sauve : la Loi et les prophètes en sont déjà témoins.
Et cette justice de Dieu, donnée par la foi en Jésus Christ, elle est pour tous ceux qui croient. En effet, il n'y a pas de différence :
tous les hommes sont pécheurs, ils sont tous privés de la gloire de Dieu,
lui qui leur donne d'être des justes par sa seule grâce, en vertu de la rédemption accomplie dans le Christ Jésus.
Car Dieu a exposé le Christ sur la croix afin que, par l'offrande de son sang, il soit le pardon pour ceux qui croient en lui. Ainsi Dieu voulait manifester sa justice : lui qui, au temps de sa patience, effaçait déjà les péchés d'autrefois,
En effet, nous estimons que l'homme devient juste par la foi, indépendamment des actes prescrits par la loi de Moïse.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 7,21-27

Il ne suffit pas de me dire : 'Seigneur, Seigneur !', pour entrer dans le Royaume des cieux ; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux.
Ce jour-là, beaucoup me diront : 'Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?'
Alors je leur déclarerai : 'Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal !'
Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s'est abattue sur cette maison ; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.
Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison ; la maison s'est écroulée, et son écroulement a été complet. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

COMMENTAIRE DU JOUR

Saint Aphraate (?-vers 345), moine et évêque à Ninive, près de Mossoul dans l'actuel Irak
Les Exposés, n° 1 (trad. SC 349, p. 210 rev.)

« Les fondations, personne ne peut en poser d'autres que celles qui existent déjà : ces fondations, c'est Jésus Christ » (1Co 3,11)
Un roi ne demeure pas dans une maison qui est vide de tous biens ; il n'y habite pas. Mais toute une ornementation de maison est demandée par le roi, en sorte qu'il ne manque rien... Ainsi en est-il de l'homme qui est devenu une maison d'habitation pour le Christ-Messie : il pourvoit à ce qui convient au service du Messie qui habite en lui, aux choses qui lui plaisent.

En effet, il construit d'abord son édifice sur la pierre, c'est-à-dire le Messie lui-même. Sur cette pierre est posée la foi, et sur la foi s'élève tout l'édifice. Pour que la maison devienne sa demeure, on lui demande le jeûne pur, établi sur la foi. On lui demande la prière pure, reçue dans la foi. Il lui faut l'amour, monté sur la foi. Il lui faut aussi les aumônes, données avec foi. Qu'il demande l'humilité, aimée avec foi. Qu'il choisisse pour lui la virginité, chérie dans la foi. Qu'il amène chez lui la sainteté, plantée sur la foi. Qu'il médite aussi la sagesse, trouvée dans la foi. Qu'il demande aussi pour lui la condition d'étranger, profitable dans la foi. Il lui faudra la simplicité, mêlée à la foi. Qu'il demande encore la patience, qui est accomplie par la foi. Qu'il se rende perspicace par la douceur, qui est acquise par la foi. Qu'il aime la pénitence, qui apparaît à la foi. Qu'il demande aussi la pureté, gardée par la foi... Voilà les oeuvres demandées par le roi Messie, qui habite dans les hommes qui se construisent par de telles oeuvres. La foi en effet est composée de maintes choses et se pare de maintes couleurs, car elle est semblable à un édifice construit de matériaux multiples et son édifice s'élève jusqu'en haut...

Ainsi en est-il de notre foi : sa fondation est la vraie pierre, notre Seigneur Jésus le Messie... Cette fondation, c'est la base de tout l'édifice. Si quelqu'un accède à la foi, il est posé sur le roc, c'est-à-dire notre Seigneur Jésus le Messie. Et son édifice ne sera pas ébranlé par les flots, ni endommagé par les vents, il ne tombera pas dans les tempêtes, car cet édifice s'élève sur le roc, le vrai fondement.

source: http://www.levangileauquotidien.org

Eucharistie sacrement de la miséricorde

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante