ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

 Catéchèse de Benoît XVI : l'Année de la Foi, la Foi dans l'Eglise

Le 31 octobre 2012 - (E.S.M.) - Au cours de l'audience générale tenue Place St. Pierre malgré le mauvais temps, Benoît XVI a poursuivi sa catéchèse sur la foi dans l'Eglise catholique, en partant de la question de savoir si elle peut avoir un simple caractère personnel.

Le pape Benoît XVI 

Catéchèse de Benoît XVI : l'Année de la Foi, la Foi dans l'Eglise

Synthèse

Le 31 octobre 2012 - E. S. M. - Au cours de l'audience générale tenue Place St. Pierre malgré le mauvais temps, Benoît XVI a poursuivi sa catéchèse sur la foi dans l'Eglise catholique, en partant de la question de savoir si elle peut avoir un simple caractère personnel: "Certes, si l'acte de foi est éminemment personnel, il ne résulte pas d'une réflexion solitaire, mais découle d'un dialogue. Il ne peut être que le fruit d'un rapport, avec Jésus, qui ouvre à l'amour de Dieu le Père. C'est alors comme une renaissance dans laquelle on se sent unis à Jésus mais aussi à tous ceux qui suivent ou ont suivi la même nouvelle vie qui s'ouvre par le baptême. Nous ne pouvons donc pas bâtir la foi seuls et sans Jésus, car elle nous est donnée dans la communauté de foi qu'est l'Eglise. S'insérer dans la multitude des croyants n'est pas seulement un acte sociologique, car c'est s'enraciner dans l'amour éternel de Dieu".

"Le Catéchisme de l'Eglise catholique résume clairement la foi en disant que croire est un acte ecclésial. La foi de l'Eglise précède, entretient et soutient notre foi, car elle est la Mère de tous les croyants. Aux débuts du christianisme, lorsque l'Esprit descendit sur les disciples, l'Eglise naissante reçut la force d'engager la mission que lui avait confié le Ressuscité, celle de répandre l'Evangile sur la terre, la Bonne Nouvelle du Royaume, d'amener tous les hommes à la rencontre de Dieu et à la foi salvifique". Ainsi a commencé le cheminement de la communauté qui porte cette annonce dans le temps et dans l'espace, de ce peuple de Dieu fondé sur la nouvelle alliance, dont les membres n'appartiennent pas à tel ou tel groupe social ou ethnie mais viennent de tout horizon. Ce peuple catholique, qui parle de nouvelles langues, est universellement ouvert à tous au-delà des barrières. Depuis toujours l'Eglise est un espace de foi et de transmission de la foi. Sa vie est une chaîne continue qui vit pour annoncer la Parole, célébrer les sacrements transmis par la tradition, qui nous garantit que ce que nous croyons est le message original du Christ, prêché par les apôtres".

"C'est au sein de la communauté ecclésiale que la foi de chacun grandit et mûrit. Dans l'Evangile le mot saint désigne le chrétien. Si tous les chrétiens n'avaient certainement pas les qualités nécessaires pour être saints de l'Eglise, ceux qui la vivaient dans le Christ étaient appelés à devenir une référence pour les autres, les mettant en contact avec la personne de Jésus et son Message. Ceci vaut encore aujourd'hui. Le chrétien qui, malgré ses limites, se laisse conquérir et guider par la foi de l'Eglise devient une fenêtre ouverte pour la lumière du Dieu vivant, capable de la transmettre au monde. La tendance diffuse à reléguer la foi dans la sphère privée en contredit la nature. Nous avons tous besoin de l'Eglise pour avoir confirmation de notre foi et en expérimenter les dons. Dans un monde où l'individualisme semble être la règle dans un rapport aux autres qui s'affaiblit, la foi nous appelle à être le peuple de Dieu, l'Eglise, les porteurs de l'amour et de la communion de Dieu envers le genre humain tout entier".

APRES LA CATECHESE

Après la catéchèse, Benoît XVI a fait part de sa préoccupation face aux dégâts causés par l'ouragan Sandy qui vient de frapper la côte orientale des Etats-Unis, assurant de sa solidarité les victimes et les sauveteurs. Puis il a rappelé qu'avec la solennité de Toussaint se clôt le mois du Rosaire. "Rendons grâce à Dieu pour l'Année de la foi qui s'ouvre et pour le Synode des évêques à peine conclu. Prions en faveur des orientations qui s'en dégagerons pour la nouvelle évangélisation". Il a enfin salué les recteurs des universités catholiques réunis ces jours ci à Rome, espérant que leur pèlerinage aux tombes apostoliques ravive leur sentiment d'appartenance à l'Eglise.

Le Saint-Père s'adresse aux pèlerins francophones

L'Année de la foi. La foi de l'Église

Chers frères et sœurs, l’acte de foi est un acte profondément personnel qui marque un changement de direction, une conversion. Cependant, cet acte n’est pas le produit de ma réflexion solitaire. Il est le fruit d’une relation, d’un dialogue avec Jésus. Comme nouvelle naissance opérée par le baptême, la foi m’est donnée par Dieu à travers une communauté croyante qui est l’Église. Croire est un acte ecclésial. La foi de l’Église précède, engendre et nourrit la foi personnelle. Personne ne peut dire avoir Dieu pour Père, s’il n’a pas l’Église pour Mère, disait saint Cyprien. Dès ses origines, l’Église est le lieu de la foi et de sa transmission, le lieu où le baptisé est immergé dans le Mystère pascal du Christ qui l’introduit dans la communion avec la Trinité et avec les autres frères et sœurs dans la foi. La Tradition de l’Église garantit aux baptisés de tous les âges que le contenu de leur foi est le message originel du Christ annoncé par les Apôtres. Malgré ses faiblesses et ses limites, le chrétien qui se laisse guider et former par la foi de l’Église devient comme une fenêtre ouverte qui reçoit la lumière divine et la transmet au monde. Chers amis, chaque chrétien doit s’engager à communiquer la foi, non pas en son propre nom, mais toujours sur la base de l’unique foi de la famille de Dieu, de l’Église.

* * *

Je salue cordialement les pèlerins francophones, en particulier ceux du diocèse de Créteil, accompagnés de leur évêque Mgr Michel Santier, ainsi que les diacres permanents de Gent et tous les jeunes ! Par sa nature, notre foi nous invite à être des membres actifs et joyeux de l’Église. Puissiez-vous être des porteurs de l’amour et de la communion de Dieu pour tous sans distinction de nation et de culture ! Bon pèlerinage à tous !

Texte original du discours du Saint Père

  
[Vidéo]
 

Sources : www.vatican.va  -  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
© Copyright 2011 - Libreria Editrice Vaticana
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 31.10.2012- T/Benoît XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante