ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Intention missionnaire de Benoît XVI pour le mois d'octobre 2010

 

Le 30 septembre 2010 - (E.S.M.) - Commentaire de Intention missionnaire de Benoît XVI pour le mois d'octobre 2010 qui a pour thème : “Pour que la célébration de la Journée missionnaire mondiale soit l’occasion de comprendre que le devoir d’annoncer le Christ est un service nécessaire et inaliénable que l’Eglise est appelée à exercer en faveur de l’humanité” -

Le pape Benoît XVI 

Intention missionnaire de Benoît XVI pour le mois d'octobre 2010

Le 30 septembre 2010 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Dans certains milieux contemporains, on prétend présenter l’action missionnaire de l’Eglise comme une activité non nécessaire, comme quelque chose qui viendrait forcer la liberté de conscience d’autres hommes. Si chacun peut se sauver en étant fidèle à sa conscience, à la religion du milieu où il est né, pour quelle raison annoncer l’Evangile ?

Le Saint-Père rappelle que le devoir d’annoncer le Christ est un service nécessaire et inaliénable que l’Eglise est appelée à exercer comme service à l’humanité. Jésus-Christ est la plénitude de la révélation de Dieu, le chemin, la vérité et la vie, et tous les hommes ont le droit d’écouter cette annonce. A travers l’activité missionnaire, l’Eglise propose la lumière de Dieu qu’elle a reçue, sans l’imposer à personne. Proposer n’est pas imposer. Le mandat du Seigneur reste valable pour toujours : « Allez dans le monde entier et proclamez l’Evangile ».

La dimension missionnaire de l’Eglise est partie essentielle de sa nature. L’Eglise cesserait d’être ce que le Christ a voulu qu’elle soit, si elle cessait d’annoncer le salut de Dieu aux hommes. En même temps cette annonce est une exigence profonde de conversion pour l’Eglise elle-même. Benoît XVI affirme que le mandat missionnaire « ne peut se réaliser de manière crédible sans une profonde conversion personnelle, communautaire et pastorale » (Message pour la Journée missionnaire mondiale 2010).

Annoncer l’Evangile devient même une grande responsabilité, car les chrétiens ne peuvent porter cette annonce comme “patrons”, comme “propriétaires” de la vérité qu’ils annoncent, mais comme serviteurs de celle-ci, à laquelle ils remettent leur vie, découvrant en elle l’amour de Dieu. « Comme les pèlerins grecs d’il y a deux mille ans, les hommes de notre temps, sans doute pas toujours consciemment, demandent aussi aux croyants non seulement de ‘parler’ de Jésus mais de ‘faire voir’ Jésus, de faire resplendir le Visage du Rédempteur à tous les coins de la terre devant les générations du nouveau millénaire et spécialement devant les jeunes de chaque continent, destinataires privilégiés et sujets de l’annonce évangélique. Ils doivent percevoir que les chrétiens apportent la parole du Christ parce qu’Il est la Vérité, parce qu’ils ont trouvé en Lui le sens, la vérité pour leur vie » (Message pour la Journée missionnaire mondiale 2010).

Nous ne pouvons être des annonciateurs sans être auparavant des croyants qui vivent avec cohérence le message qu’ils annoncent. Le Christianisme n’est pas une idéologie, mais une rencontre vitale avec le Christ, le Fils du Dieu vivant. « C’est seulement à partir de cette rencontre avec l’Amour de Dieu que l’existence change, que nous pouvons vivre en communion avec Lui et entre nous, et offrir à nos frères un témoignage crédible, rendant raison de l’espérance qui est en nous (cf. 1 P. 3,15) » (Ibid.). Que Marie, Mère de Dieu et Reine des Apôtres, soutienne de son affection maternelle l’élan missionnaire des disciples du Christ, afin que tous les hommes puissent connaître l’amour de Dieu manifesté en le Christ Jésus

***

L'intention de prière générale de Benoît XVI pour le mois d'octobre est: "Pour que les Universités catholiques deviennent toujours plus des lieux où, grâce à la lumière de l'Evangile, il soit possible d'expérimenter l'unité harmonieuse existant entre foi et raison".
 

Sources : www.vatican.va -  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 30.09.2010 - T/méditation

 

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante