ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI a nommé Mgr Johan Bonny nouvel évêque pour le diocèse d'Anvers (Belgique)

 

Le 28 octobre 2008 - (E.S.M.) - Mgr Johan Bonny a été nommé par le pape Benoît XVI nouvel évêque pour le diocèse d'Anvers (Belgique), il succède a Mgr Van den Berghe. L'ordination épiscopale de Mgr Johan Bonny aura lieu le dimanche après-midi 4 janvier 2009, en la cathédrale Notre-Dame d'Anvers.

Mgr Johan Bonny  - Pour agrandir l'image Cliquer

Benoît XVI a nommé Mgr Johan Bonny nouvel évêque pour le diocèse d'Anvers (Belgique)

Le 28 octobre 2008 -  Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Mgr Johan Bonny a été nommé par le pape Benoît XVI nouvel évêque pour le diocèse d'Anvers (Belgique), il succède a Mgr Van den Berghe dont la renonciation à la charge pastorale du diocèse a été acceptée par Benoît XVI pour limite d'âge.  L'ordination épiscopale de Mgr Johan Bonny aura lieu le dimanche après-midi 4 janvier 2009, en la cathédrale Notre-Dame d'Anvers.

On estime généralement à Rome que le pape Benoît XVI songerait a remplacer le cardinal Danneels atteint par la limite d'âge et le nom de Mgr Bonny est revenu plusieurs fois comme successeur possible

Biographie Mgr Johan Bonny

Johan Bonny est né à Ostende le 10 juillet 1955. Il est l'aîné de cinq enfants de Gustaaf Bonny (+) et Marie-Jeanne Lootens. Ses parents étaient agriculteurs, d'abord à Eernegem et ensuite à Moere (Gistel). Après avoir suivi l'enseignement fondamental à Eernegem et Moere, il accomplit son enseignement secondaire au collège Notre-Dame de Gistel, puis au collège Saint-Jean de Meldert (Hoegaarden).

Ressentant l'appel à devenir prêtre, il entra en 1973 au Séminaire épiscopal de Bruges. En 1974-76, il obtint son baccalauréat en philosophie à l'Université Catholique de Leuven. En 1976-79, il acheva son baccalauréat en théologie au Séminaire épiscopal de Bruges et poursuivit sa formation à Rome auprès de l'Université Pontificale Grégorienne, où il acheva en 1981 sa licence en théologie et en 1988 son doctorat en théologie avec une thèse sur Ruysbroek
("La 'ghemeyne leven' (vie intime) dans les œuvres de Jan van Ruysbroek"). Il fut ordonné prêtre le 20 juillet 1980 par Mgr Emiel Jozef De Smedt, évêque de Bruges, dans l'église paroissiale de Moere (Gistel).

En 1982 son évêque le nomma professeur et archiviste au Séminaire épiscopal de Bruges. Il assuma les cours d'histoire de l'Église, ecclésiologie, œcuménisme et spiritualité. De 1985 à 1991, il assuma la direction du département théologie et de 1991 à 1997 il assuma la charge de directeur spirituel du même département.

Mgr Bonny eut, en outre, la responsabilité de former les religieux et laïcs, à Groenhove
(Torhout) et à l'académie théologique du diocèse de Bruges. Il fut également actif dans divers cercles de pastorale à la jeunesse, par exemple comme aumônier du mouvement de jeunesse catholique estudiantin 'KSA' (Katholieke Studenten Actie). Il soutint la création d'une communauté de l'Arche (communautés de vie de personnes valides et handicapées mentales fondées par Jean Vanier) à Moerkerke. Passionné par le dialogue œcuménique, il présida la commission diocésaine du diocèse de Bruges et fut responsable des dialogues fraternels entre le diocèse de Bruges, le diocèse anglican de Lincoln (GB) et le diocèse catholique de Nottingham (GB). Il fut également membre de la Commission Nationale pour l'Œcuménisme et de la Sous-commission Nationale pour les relations entre l'Eglise catholique et les Église orthodoxes. Il fut membre et vice-modérateur du conseil presbytéral du diocèse de Bruges.

En 1997 Johan Bonny fut envoyé à Rome avec une double fonction. D'une part, il fut nommé par le Vatican Membre du Conseil Pontifical pour l'Unité des Chrétiens, où il travailla sous la direction du cardinal Walter Kasper. Johan Bonny était responsable des relations œcuméniques entre l'Église catholique et les Églises orthodoxes, principalement en Moyen-Orient. Il participa aux dialogues théologiques avec l'Eglise orthodoxe, avec les Églises orientales-orthodoxes
(dont les Église coptes, syriennes, arméniennes et malankares) et avec l'Église assyrienne. Il soigna également les relations entre le Conseil Pontifical et une série de communautés, dont Taizé et la communauté de l'Arche. Johan Bonny fut en même temps nommé par le cardinal Godfried Danneels et les évêques de Belgique Recteur du Collège Pontifical belge de Rome. Le collège accueille de jeunes prêtres belges qui étudient à Rome, ainsi que des prêtres africains et Grecs-orthodoxes. Le collège belge est, par la même occasion, le lieu de résidence des évêques de Belgique lorsqu'ils séjournent à Rome.
Devise épiscopale de Mgr Johan Bonny: "l'Agneau sera leur pasteur"

La devise est tirée du dernier livre de la Bible, l'Apocalypse
(ou Révélation de saint Jean) : L'Agneau sera leur pasteur et les conduira aux sources des eaux de la vie. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux (Apoc. 7,17).

Les paroles sur l'Agneau sont liées à saint Jean. Ainsi est-il indiqué dans l'évangile selon saint Jean que le Baptiste désigna Jésus comme "l'Agneau de Dieu". L'Apocalypse représente Jésus - mort et ressuscité - sous les traits d'un agneau qui trône au milieu des nouveaux cieux et de la nouvelle terre. L'Agneau y confère lumière, consolation et joie.

Le futur évêque a toujours aimé les textes concernant l'Agneau de Dieu. Ils sont reliés à son prénom qui a pour saints patrons Jean l'Evangéliste et Jean le Baptiste. Le verset de l'Apocalypse parle de l'Agneau comme "pasteur" et rappelle de la sorte la tâche d'un évêque, qui d'être le pasteur de son peuple; même si le seul berger véritable est le Christ. Le même verset mentionne deux actions du berger : il marche avec à la tête de son troupeau vers les sources de la vie où chacun peut se désaltérer et former une communauté. La source est l'évangile. De cette source coule la vie qui, par la prédication de l'évangile et l'administration des sacrements, nourrit et assainit l'Eglise locale. Ensuite, le texte indique que l'agneau lave les larmes des yeux. Combien de personnes ne vivent pas courbées sous la douleur et le chagrin, la solitude et le désespoir ? Le bon berger verra leurs larmes et les séchera, comme Dieu le fait. C'est ainsi que l'évêque est envoyé pour laisser couler la source de vie - l'évangile - et pour être proche des gens.

L'image de l'Agneau est étroitement liée à l'Eucharistie. Ne disons-nous pas dans le Gloria: Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ? Et avant de communier, nous invoquons par trois fois : Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, avant que le prêtre ne dise: Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde. Dans l'Eucharistie, la communauté croyante reçoit son Seigneur vivant, le Pasteur qui est aussi l'Agneau, afin que tous aient la vie. Chaque communauté qui célèbre l'Eucharistie - si petite et si pauvre soit-elle - est une préfiguration du repas ultime de l'Agneau dans la nouvelle cité de Dieu. Voilà pourquoi chaque évêque désire célébrer l'Eucharistie avec toutes les communautés chrétiennes dont il a la charge, quelles soient grandes ou petites, afin de les réunir autour de la table du Seigneur. Cette célébration donne des forces neuves pour repartir et se mettre au service de la société, afin de bâtir un monde meilleur pour tous les hommes.

L'ordination épiscopale de Mgr Johan Bonny aura lieu le dimanche après-midi 4 janvier 2009, en la cathédrale Notre-Dame d'Anvers.

Le diocèse d'Anvers en quelques chiffres
Le diocèse d'Anvers a été fondé en 1559, supprimé en 1801, il fut recréé en 1961. La patronne du diocèse et de la cathédrale est Notre-Dame de l'Assomption.
Territoriaiement, le diocèse ne correspond pas tout à fait aux limites de la province
d'Anvers.
Les cantons Duffel, Malines, Puurs et Willebroek font part de l'archidiocèse Malines-
Bruxelles, la commune de Zwijndrecht appartient au diocèse de Gand.
Surface : ca. 2.570 km2.
Population : ca. 1,5 million.
Le diocèse compte 5 doyennés, 48 unités paroissiales, 299 paroisses et 9 chapellenies.
Quelques chiffres :
530 prêtres, dont 370 prêtres diocésains
139 prêtres (100 prêtres diocésains et 39 prêtres réguliers) exercent leurs
activités dans la pastorale paroissiale
- 79 diacres permanents, dont 47 sont actifs dans les paroisses
174 animateur/animatrices pastoraux, dont 61 œuvrent comme assistants
paroissiaux
5 séminaristes
- 38 couvents de religieux
- 225 couvents de religieuses
L'ordination de Mgr Johan Bonny aura lieu dimanche 4 janvier 2009. Il sera le 22ieme évêque d'Anvers.
Plus d'info concernant le diocèse d'Anvers sur le site web diocésain : www.kerknet.be/bisdomantwerpen

 

Nouveau: conseils aux personnes qui désirent recevoir les actualités ou consulter le site régulièrement:  ICI


Sources : www.vatican.va - Église de Belgique -  (E.S.M.)
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M. sur Google actualité)  28.10.2008 - T/Église

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante