ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

LA FAMILLE

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

TEXTES DU VATICAN

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI rend hommage au P. Philippe

Rome, 28.08.2006 - Le pape Benoît XVI a chargé samedi 26 août le cardinal secrétaire d’état Angelo Sodano de transmettre un télégramme en son nom au P. Jean-Pierre-Marie, Prieur général de la Congrégation Saint-Jean, suite au décès du père Marie-Dominique Philippe.

Père Marie-Dominique Philippe

Benoît XVI rend hommage au P. Philippe

Benoît XVI a rendu hommage au P. Marie-Dominique Philippe, qui, "durant de longues années, guida et forma de nombreuses personnes à l’école du Christ, dans l’esprit du ‘disciple bien-aimé’, les enracinant dans un amour profond de l’Eglise et dans la fidélité au Successeur de Pierre". Le pape a chargé samedi 26 août le cardinal secrétaire d’état Angelo Sodano de transmettre un télégramme en son nom au P. Jean-Pierre-Marie, Prieur général de la Congrégation Saint-Jean.

Benoît XVI y salue une vie "entièrement donnée au Seigneur et à ses frères, enracinée dans la méditation de la Parole de Dieu, dans la recherche et dans la contemplation passionnée de la vérité".

Télégramme de condoléances du Pape Benoît XVI

« Père Jean-Pierre-Marie
Prieur général de la Congrégation Saint-Jean

Informé du décès du Père Marie-Dominique Philippe, le Pape Benoît XVI s’unit dans la prière à tous ceux qui sont dans la peine, notamment aux proches du défunt ainsi qu’à la Famille Saint-Jean tout entière, dont il fut le fondateur. Le Saint-Père demande au Seigneur d’accueillir dans son Royaume celui qui, durant de longues années, guida et forma de nombreuses personnes à l’école du Christ, dans l’esprit du ‘disciple bien-aimé’, les enracinant dans un amour profond de l’Eglise et dans la fidélité au Successeur de Pierre. Sa Sainteté rend grâce pour la vie du Père Marie-Dominique, entièrement donnée au Seigneur et à ses frères, enracinée dans la méditation de la Parole de Dieu, dans la recherche et dans la contemplation passionnée de la vérité. Puisse son témoignage donner à tous ceux qu’il a guidés l’élan nécessaire afin que l’Evangile du Christ soit toujours annoncé, accueilli et vécu ! Vous confiant, ainsi que tous les membres de la Famille Saint-Jean et toutes les personnes qui participent aux obsèques du Père Marie-Dominique, à la Vierge Marie, Reine des Apôtres, à saint Jean et à saint Dominique, le Saint-Père vous accorde à tous, en gage de réconfort, une particulière Bénédiction apostolique.

Cardinal Angelo Sodano
Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté »

Le père Marie-Dominique Philippe, fondateur des "petits gris"

Le père Marie-Dominique Philippe, mort samedi à l'âge de 93 ans, était un philosophe reconnu avant d'être le fondateur en 1975 de la communauté des "petits gris", nom familier des membres de la communauté de Saint-Jean.

Né le 8 septembre 1912 à Cysoing (Nord), le père Philippe, prêtre dominicain, était l'auteur d'une trentaine d'ouvrages de philosophie et de théologie: "Introduction à la philosophie d'Aristote", "Lettre à un ami", "Le mystère de Marie", "Les trois sagesses", "Au coeur de l'amour", etc...

Le 8 décembre 1975, cinq de ses étudiants en philosophie de l'université de Fribourg (Suisse), avaient fait de lui leur père spirituel et créé leur communauté dans l'abbaye de Lérins (Var).

Dès 1978, la communauté qui s'était installée à Fribourg et prenait alors le nom de Saint-Jean était reconnue par le Vatican. En 1982, elle s'installait à Rimont (Saône-et-Loire), sous l'autorité de l'évêque d'Autun, rencontrait un succès très important auprès des jeunes religieux et créait un noviciat pour dispenser un enseignement complet à Saint-Jodard (Loire).

Mais elle allait aussi rapidement être l'objet de critiques. Le père Philippe se voit reprocher de recruter sans discernement, de créer un lien trop affectif envers sa personne, d'être trop traditionaliste.

"Je n'ai jamais mis les pieds à Ecône", (Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, fondée en Suisse en 1971 par Mgr Lefebvre) a répondu le père Philippe à cette dernière critique. Quant au recrutement, le père Philippe disait "Quand je vois arriver ceux qui demandent à entrer, je me dis, c'est merveilleux ! Ce sont ceux-là que Jésus nous demande de recevoir".

Le père Philippe était aussi critiqué pour avoir créé des ordres féminins comme la congrégation des Soeurs apostoliques de Saint-Jean en 1984 au Puy-en-Velay.

En 2000, le cardinal Lustiger retirait à la communauté la direction de l'aumônerie du collège Stanislas, à Paris, alors que l'évêque d'Autun peinait à asseoir son autorité sur la congrégation.

Le père Philippe se voyait également reprocher les liens de sa communauté avec la communauté des Petites soeurs de la Compassion, d'Israël et de Saint-Jean, créée en 1982 par mère Myriam. Cette dernière, Tünde Szentes, ancienne étudiante hongroise du père Philippe à Fribourg, était accusée de dérives sectaires.

La communauté de Saint-Jean qui compte environ 600 frères dans 21 pays avait été placée sous surveillance en 2003 par le pape Jean Paul II. En février 2006, pour les 30 ans de la communauté, le pape Benoît XVI avait d'ailleurs demandé au père Philippe "un discernement toujours plus profond des vocations qui se présentent" ainsi qu'"une collaboration confiante avec les pasteurs des Eglises locales".

Le 20 juin 2006, pour ses 70 ans de Sacerdoce, le père Philippe avait reçu les encouragements et la bénédiction de Benoît XVI. En effet, le Saint-Père avait fait parvenir un message de félicitations au P. Marie-Dominique Philippe, o.p., par l'intermédiaire du cardinal Franc Rodé.

Le 15 février dernier, le pape Benoît XVI avait accueilli  la famille spirituelle de Saint-Jean et avait souhaité à ses membres de « grandir en sainteté ». Benoît XVI

Sources: Vatican - AFP - Archives E.S.M.

Eucharistie sacrement de la miséricorde - 27.08.2006 - BENOÎT XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante