ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI  aux jeunes de Taizé : "vous êtes le signe d'une espérance nouvelle"

 

CITE DU VATICAN, le 26 décembre 2006 - (E.S.M.) - Du 28 décembre au 1er janvier, plus de 40.000 jeunes chrétiens du monde entier, notamment européens, vont se réunir  à Zagreb en croatie pour la rencontre annuelle de la communauté oecuménique de Taizé. A cette occasion le pape Benoît XVI a envoyé un message à la communauté.

Le pape Benoît XVI entouré de jeunes

Le pape Benoît XVI aux jeunes de Taizé : "vous êtes le signe d'une espérance nouvelle"

40.000 jeunes attendus en Croatie avec la communauté de Taizé

Du 28 décembre au 1er janvier, plus de 40.000 jeunes chrétiens du monde entier, notamment européens, vont se réunir  à Zagreb en croatie pour la rencontre annuelle de la communauté oecuménique de Taizé dont le prieur Aloïs appelle à cette occasion à la paix et à l'unité des chrétiens.

A cette occasion le pape Benoît XVI a envoyé un message à la communauté, message transmis par le cardinal Bertone. Dans ce message le saint Père déclaré: je souhaite "que vous tous, jeunes rassemblés à Zagreb, vous preniez toujours davantage conscience de l’importance de la fraternité entre les hommes et de la nécessaire ouverture à toutes les personnes qui vous entourent."
"En tant que chrétiens, marqués pas l’unique Baptême qui nous rend tous ensemble fils du même Père, vous êtes appelés à manifester que le message évangélique est universelle et rejoint tout homme sur la route de la vie." poursuit Benoît XVI.

"Le temps est venu où nous pouvons faire des pas nouveaux dans la construction d'un avenir de paix, avec les jeunes Croates, leurs voisins et des jeunes de toute l'Europe", a expliqué le prieur de Taizé, Frère Aloïs, dans une lettre adressée aux jeunes.

Le démembrement de la Yougoslavie au début des années 1990 a déclenché une série de conflits qui ont meurtri la Croatie (1991-1995), la Bosnie (1992-1995) et le Kosovo (1998-1999), et fait plus de 200.000 morts.

Le message du frère Aloïs doit être traduit en une dizaine de langues et distribué aux participants de la 29e rencontre européenne de la communauté de Taizé, dès leur arrivée jeudi matin dans la capitale croate.

Comme le veut la tradition de cette réunion annuelle, la plupart de ces jeunes de différentes confessions seront logés dans des familles, à Zagreb et dans ses environs.

Pendant quatre jours, ils passeront les matinées dans les 160 paroisses d'accueil et se retrouveront midi et soir dans un Parc des Expositions de Zagreb qui sera transformé à cette occasion en un vaste lieu de prière et de réflexion.

Tous les soirs, les jeunes écouterons des prières du frère Aloïs qui, avant d'arriver à Zagreb, devait se rendre en Serbie voisine pour rendre une visite à l'Eglise orthodoxe de ce pays et rencontrer le patriarche Pavle.

Le prédécesseur du frère Aloïs et fondateur de la communauté de Taizé, frère Roger Schultz, a été tué à l'âge de 90 ans par une déséquilibrée en août 2005 à Taizé même, village du centre-est de la France où la communauté avait élu domicile après la Seconde guerre mondiale.

A la veille de la réunion de Zagreb, le frère Aloïs a exhorté les jeunes à résister aux discriminations et à aller vers l'autre.

"Tous les humains constituent une seule famille (...) Si le Christ nous envoie transmettre l'amour de Dieu (...) c'est d'abord par un dialogue de vie", fait-il valoir dans son message.

Mais "comment être témoin d'un Dieu d'amour sur la terre si nous laissons perdurer nos séparations entre chrétiens?", demande le prieur de Taizé en appelant des jeunes à une "prière commune". "Osons aller vers l'unité visible", réclame-t-il.

Durant les quatre jours, ces milliers de jeunes iront aussi à la rencontre des personnes souffrant des séquelles de la guerre ou des réfugiés.

Soutenus dans leur mission par le pape Benoît XVI, le patriarche Bartholomée de Constantinople, ou encore par l'achevêque de Canterbury, Rowan Williams, ils se porteront également à l'écoute des orphelins et des personnes âgées.

"Sur cette terre croate, marquée au cours des années passées par des conflits, vous êtes un signe éloquent d'espérance", leur a dit le souverain pontife dans un message.

"Vous montrez que vous, les jeunes, voulez une humanité nouvelle, fondée sur la reconnaissance de toutes les personnes, indépendamment de leur nationalité, de leur religion", a-t-il ajouté.

Les rencontres de la communauté oecuménique de Taizé ont été organisées ces dernières années à Milan, Hambourg, Paris, Budapest et Barcelone.

Environ 88% des 4,4 millions d'habitants de la Croatie sont catholiques.

Message du pape Benoît XVI à la communauté de Taizé Benoît XVI

Sources: www.vatican.va La croix- E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 26.12.2006 - BENOÎT XVI - brèves

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante