ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Un an après la publication de la lettre de Benoît XVI aux catholiques chinois

 

Cité du Vatican, le 24 mai 2008  - (E.S.M.) - Une année après la publication de la lettre de Benoît XVI, la communauté catholique de Pékin se sent beaucoup plus unie, on voit souvent les fidèles de la communauté reconnue et de celle non reconnue par le Gouvernement qui fréquentent la messe quotidienne.

Notre Dame de Sheshan - Pour agrandir l'image Cliquer

Un an après la publication de la lettre de Benoît XVI aux catholiques chinois

ASIE/CHINE - Les catholiques chinois se préparent à la première Journée de Prière pour l’Eglise en Chine annoncée par le Saint-Père voici un an avec la neuvaine et le rosaire

Pékin (Agence Fides) - Les catholiques chinois se préparent intensément, bien que discrètement, à la première Journée de Prière pour l’Eglise en Chine annoncée par le Saint-Père Benoît XVI dans sa Lettre aux catholiques chinois publiée le 30 juin 2007. Neuvaine et rosaire sont les prières préférées des catholiques chinois, parce qu’elles “sont le meilleur moyen pour rendre hommage à la Vierge qui nous a soutenus, nous a donné la force de persévérer dans la foi, dans des conditions difficiles” confirme un fidèle âgé interpellé par l’Agence Fides.

Depuis Pékin un prêtre a rapporté à Fides : “les paroisses ont commencé leur neuvaine selon les intentions du Saint-Père mais également avec un souvenir spécial pour les victimes du tremblement de terre. La prière du Rosaire n’a jamais été interrompue. Toutefois, nous avons toujours préféré une forme discrète pour cette préparation, c’est-à-dire en incarnant la foi dans notre vie quotidienne, sans trop de slogans. Prions et témoignons de notre foi en la Charité, en l’Amour, surtout en ce moment de tragédie nationale. A l’église, nous prions avec la prière écrite par le pape et nous recueillons également des fonds pour les victimes du tremblement de terre”.

Selon les informations recueillies par Fides, une année après la publication de la lettre de Benoît XVI, la communauté catholique de Pékin se sent beaucoup plus unie, on voit souvent les fidèles de la communauté reconnue et de celle non reconnue par le Gouvernement qui fréquentent la messe quotidienne. “Sans parler de la présence lors aux fêtes liturgiques - raconte un curé - l’appel du pape à l’unité a déjà produit des fruits abondants. Cette fois également, lors de la collecte des dons pour le tremblement de terre, nous avons vu l’unité des catholiques, sans distinction de communauté reconnue et non reconnue par le gouvernement. Nous sommes une seule chose grâce aux recommandations du pape. Le lendemain de la publication de la Prière du pape Benoît XVI, nous avions tous déjà en main le texte pour prier Notre-Dame de She Shan avec les mots du Saint-Père”. Les fidèles de Pékin ont amplement distribué la prière du Pape de la main à la main, et la récitent chaque jour.

Depuis He Bei, bastion du catholicisme chinois, la communauté du gouvernement et celle non reconnue ont commencé à collaborer voici un an malgré les difficultés. “Nous avons tous une référence précise. Au cas où surgissent des divergences, nous prenons la lettre du pape et nous résolvons ainsi tant les problèmes de la vie de l’Eglise que les problèmes avec l’Autorité”. Un prêtre local rapporte : “Nous avons résolu le problème des propriétés ecclésiastiques de Ju Lu, du diocèse de Xing Tai. Aujourd’hui la communauté n’a jamais été aussi unie, nous formons des groupes de mission ensemble, nous prions ensemble et participons aux activités sociales”. Maintenant nous prions tous pour la Première Journée de Prière pour l’Eglise en Chine avec la prière écrite par le pape Benoît XVI.

Dans la province de Shan Dong, où se trouve le Sanctuaire de la Vierge et de saint Joseph, les fidèles du diocèse de Ji Nan qui est le chef-lieu, et du diocèse de Yan Zhou, vivent avec une spiritualité intense la préparation pour la Journée. Les pèlerinages vers le Sanctuaire n’ont jamais été interrompus. Chacune des nombreuses paroisses récitent ensemble le rosaire, et maintenant elles ajoutent aussi la prière écrite par le pape.

ASIE/CHINE - L’histoire du sanctuaire de Notre-Dame de She Shan

Le sanctuaire consacré à Notre-Dame de She Shan se trouve dans le district de Song Jiang, aux alentours de la grande métropole de Shang Hai, et est consacré à Notre-Dame Aide des Chrétiens, “Our Lady Help of Christians” de She Shan.

En 1863 le supérieur de la communauté des Jésuites de l’époque à Shang Hai, acheta le côté sud de la montagne de She Shan qui jouit d’un très beau panorama avec un bois de bambou. Une maison de repos y fut construite pour les pères Jésuites avec une petite chapelle annexe, et ils commencèrent également les travaux pour la construction du sanctuaire. Le 1er mars 1868, l’évêque de Shang Hai de l’époque, Mgr Mons. Adrien Languillat SJ, consacra la chapelle et bénit l’image de Marie Aide des Chrétiens. De plus en plus de fidèles s’y rendaient chaque année le 24 mai pour la fête de Marie Auxiliatrice.

Durant l’attaque des rebelles de l’Armée de Tai Ping, le supérieur de la communauté jésuite de Shang Hai, le P. Gu Zhen Sheng, gravit la montagne de She Shan en invoquant la Vierge : “Si le diocèse est sauvé de l’attaque menaçante des rebelles, nous construirons une basilique pour rendre grâce à la protection spéciale de Notre-Dame”. Le diocèse fut épargné de la destruction. En septembre 1870, le P. Gu rendit publique cette invocation de la Vierge et la promesse de construire un nouveau temple en action de grâce : à travers un communiqué il expliqua aux fidèles tous les détails de l’événement, en demandant des dons pour la construction de la basilique. Le 24 mai 1871, toujours en la fête de Marie Aide des Chrétiens, en la présence de plus de 6.000 personnes, l’évêque de Shang Hai Mgr Languillat put présider à la pose de la première pierre de la nouvelle église, grâce à des contributions généreuses récoltées par des fidèles. Le 15 avril 1873 le même Mgr Languillat consacra et inaugura la grande basilique sur la cime de la montagne. Depuis lors “Notre-Dame de She Shan” est devenue la protectrice spéciale du diocèse de Shang Hai. Chaque 1er et 24 mai la basilique accueille de nombreux pèlerins non seulement de la Chine mais également de différents pays de l’Asie.

Selon la demande de Mgr Languillat, le pape Pie IX en 1874 concéda le don de l’indulgence à tous les pèlerins qui accomplirent un pèlerinage à ce sanctuaire pendant le mois de mai. L’année suivante la communauté de Shang Hai a installé également plusieurs cloches.
Au milieu de la montagne, les catholiques ont construit en 1894 l’église de Zhong Shan (qui signifie justement “au milieu de la montagne”) consacrée à Marie Médiatrice. Suite à cela ils ont construit également trois chapelles consacrées à la Vierge Marie, à Saint Joseph et au Sacré-Coeur de Jésus. Sur la porte de l’église, selon la tradition chinoise, figurent deux inscriptions : “Rest a while by the small chapel half-way up the hill and offer your filial homage. The sanctuary is up at the mountain top. Climb a few steps more and implore the mercies of the Mother of God” (traduction du chinois de “Guide to the Catholic Church in China 2004”). Les quatorze stations de la Via Crucis ont été également placées le long des sentiers.

Après différentes interventions qui se sont succédées pour la restauration et l’agrandissement le sanctuaire actuel consacré à “Our Lady Help of Christians” de She Shan est en style roman, long de 56 mètres, large de 25 mètres, haut de 17 mètres, avec un clocher de 38 mètres. Au-dessus du clocher a été installé une statue de bronze de la Vierge, pesant deux tonnes et haute de 3,87 mètres. La basilique de la Vierge de She Shan peut accueillir plus de 3.000 fidèles et est connue comme la première basilique de l’Asie orientale. Après la révolution, de retour à la communauté catholique, la basilique a repris vie : en particulier chaque année au mois de mai, des fidèles viennent de toutes les parties de la Chine et également de l’Asie pour rendre hommage à la Vierge.

ASIE/CHINE - Les prières et les dons s’intensifient pour les victimes du tremblement de terre de la Chine, puisant la force de la prière du Saint-Père pour la Journée de prière pour l’Eglise en Chine

Les expressions de solidarité du monde entier, non seulement de la Chine, qui ont pour destinataires les populations touchées par la tragédie du tremblement de terre sont de plus en plus nombreuses, et elles s’intensifient à l’approche de la Première Journée de prière pour la Chine annoncée par le pape pour le 24 mai. Selon des informations parvenues à l’Agence Fides, les prêtres du Conseil Pontifical du Collège Saint Pierre apôtre de Rome ont offert pour les vicitmes du tremblement de terre, la messe, leurs prières et 890 euro. Les volontaires de Jinde Charities (organisme caritatif catholique chinois), surtout les religieuses, continuent leur travail de secours en rendant un témoignage vif de foi. Mgr Li Lian Gui, évêque de Xian Xian et vice-président de Jinde Charities, se trouve dans les zones victimes du tremblement de terre depuis quelques jours avec Wolfgang Gerstner et Christina Grawe, de la Caritas allemande. Ils ont pu se coordonner avec le Centre de Secours pour faire arriver 4.050 tentes, dont les victimes avaient un besoin urgent. Le diocèse de Xing Tai a pu recueillir plus de 40.000 euro en plus de célébrer la messe en suffrage des victimes et de prier pour les survivants. Les diocèses de Chong Qiong, Shang Hai, Tai Yuan, Ji Nan et Yan Zhou continuent à prier pour les victimes et pour les secouristes recueillant les fonds pour les sinistrés.

  Benoît XVI nous demande d'adresser nos prières pour la Chine à Notre Dame de Sheshan
 Prière de Benoît XVI à Notre Dame de Sheshan
 Benoît XVI évoque la Journée mondiale de prière pour l'Eglise en Chine
 

Sources :  www.vatican.va  (NZ) - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 24.05.2008 - T/International

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante