ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Chemin de Croix au Colisée présidé par le pape Benoît XVI

 

ROME, le 23 février 2007 - (E.S.M.) - La Libreria Editrice Vaticana informe dans un communiqué que le texte des méditations de la Via Crucis de cette année, présidée par le pape Benoît XVI, le Vendredi Saint a été préparé par le Bibliste Gianfranco Ravasi.

Gianfranco Ravasi

Le Chemin de Croix du Vendredi Saint présidé par le pape Benoît XVI composé par le Bibliste Gianfranco Ravasi

Voici le communiqué de presse qu'a envoyé la Librairie Editrice du Vatican aux éditeurs du monde entier intéressés par la publication en différentes langues par cette composition à caractère méditative et littéraire.

Les stations du dernier Chemin de Croix du Souverain Pontife Jean Paul II ont été composées par le cardinal Joseph Ratzinger (Benoît XVI). L'année passée, leur auteur a été l'archevêque Angelo Comastri, vicaire général du Pape  Benoît XVI pour la Ville du Vatican.

Dans le  passé les méditations ont été confiées à de grands théologiens (par exemple, Hans Urs von Balthasar), à des hommes de culture (comme le poète Mario Luzi), à des pasteurs (les cardinaux Miguel Obando Bravo de Managua, Vinko Puljic de Sarajevo) ou à des représentants oecuméniques (le patriarche de Constantinople, Bartolomée I).

Monseigneur RAVASI, né en 1942, est prêtre du diocèse de Milan depuis 1966. Il est préfet de la Bibliothèque Ambroisienne de Milan, fondée par le cardinal Federico Borromeo en 1607.

Professeur d'exégèse biblique dans la Faculté Théologique l'Italie Septentrionale et membre de la Commission Pontificale Biblique, il est nonce apostolique depuis le 22 juin 1995.

Il a écrit une cinquantaine de  livres sur les arguments bibliques et scientifiques, a dirigé des programmes à la télévision italienne à caractère religieux, et collaboré avec le journal "Avvenire" italien catholique.

Le Chemin de prière pour le Carême

Le Chemin de la Croix, par l'intermédiaire de la Croix est un rite chrétien, de l'Église catholique et de l'Église anglicane, dans lequel il reconstitue et  commémore le parcours pénible du Christ qui se termine par  la crucifixion au Golgotha. Certains font remonter l'histoire de cette dévotion aux visites de Marie, Mère de Jésus, sur les lieux de la Passion à Jérusalem, mais la plupart des historiens reconnaît le principe de la dévotion spécifique à Saint François d'Assise ou à la tradition franciscaine.

Vers l'année 1294, Rinaldo de Montagne Crucis, frère dominicain, raconte sa montée au Saint Tombeau "par viam, par quam ascendit Christus, baiulans sibi crucem", avec plusieurs étapes, qu'il appelle des "Stations" : le lieu de la condamnation à mort de Jésus, la rencontre avec les femmes pieuses, le port de la croix par Simon de Cirène et d'autres épisodes de la Passion jusqu'à la mort de Jésus sur la Croix.

L'origine du Vrai Chemin de Croix comportait la nécessité d'aller matériellement visiter les lieux où Jésus a souffert et est mort. Mais puisque ce pèlerinage était impossible pour beaucoup, la représentation des Stations dans les églises a idéalement constitué une manière de porter  Jérusalem à chaque croyant.

Aujourd'hui toutes les églises catholiques disposent d'un "chemin douloureux", le nombre et les noms des Stations ont changé plusieurs fois dans l'histoire de la dévotion, bien que la liste courante de quatorze Stations soit approuvée presque universellement.

Les Stations traditionnelles

Les Stations du Chemin de Croix selon la tradition sont :

Première Station : Jésus est condamné à mort

Seconde Station : Jésus est chargé de la croix.

Troisième Station : Jésus tombe pour la première fois

Quatrième Station : Jésus rencontre Sa Mère Marie

Cinquième Station : Simon de Cyrène aide Jésus à porter la croix

Sixième Station : Véronique nettoie le visage de Jésus

Septième Station : Jésus tombe pour la seconde fois

Huitième Station : Jésus console les femmes de Jérusalem

Neuvième Station : Jésus tombe pour la troisième fois

Dixième Station : Jésus est dépouillé de ses vêtements

Onzième Station : Jésus est cloué sur la croix

Douzième Station : Jésus meurt sur la croix

Treizième Station : Jésus est descendu de la croix et déposé dans les bras de Marie, sa Mère

Quatorzième Station : Jésus est enterré


Certaines de ces Stations correspondent à des épisodes évangéliques. D'autres comme les chutes de Jésus et la rencontre avec la Mère, ont été introduites par la dévotion populaire. La Station de Véronique est en rapport, selon une tradition, au chiffon dans lequel on a conservé l'image du visage de Jésus.

Vous pouvez retrouver ces textes en français et superbement illustrés sur le lien:   Chemin de Croix 2006
 

Sources: www.vatican.va - E.S.M.

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 23.02.2007 - BENOÎT XVI - Eglise

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante