ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Mettez l’Eucharistie au centre de la vie de foi !

 

Le 17 avril 2009  - (E.S.M.) - “L'Année de l’Eucharistie est arrivée puis elle est passée, et nous ne pouvons pas encore nous vanter d’avoir une bonne connaissance de ces documents et de l’enseignement qu’ils contiennent” a affirmé l’Archevêque de Johannesburg, qui a lancé un fort appel aux prêtres pour faire connaître ces documents à leurs propres paroissiens, au besoin même de les faire traduire en langue vernaculaire.

Mons. Buti Tlhagale, Archevêque de Johannesburg et Président de la SACBC

Mettez l’Eucharistie au centre de la vie de foi !

AFRIQUE DU SUD - “Mettez l’Eucharistie au centre de la vie de foi” exhorte l’Archevêque de Johannesburg

Le 17 avril 2009  - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Un fort rappel à mettre l’Eucharistie au centre de sa propre vie de foi a été lancé par Mons. Buti Tlhagale, Archevêque de Johannesburg et Président de la SACBC (Southern African Catholic Bishops' Conference), dan son homélie du Jeudi Saint, dont le texte a été envoyé à l’Agence Fides.

Le Pape a déclaré l’année 2005, année de l’Eucharistie” a rappelé Mons. Tlhagale. “A la fin de cette même année, il a canonisé cinq Saints qui se sont distingués par leur piété eucharistique. Il a aussi publié la Lettre apostolique Mane nobiscum Domine et une Encycliquesur le mystère et sur le culte de la Très Sainte Eucharistie (2003). Le Pape Benoît a continué sur le même sujet avec son Exhortation Apostolique post-synodale, Sacramentum Caritatis. La Congrégation pour le Culte Divin a publié une Instruction sur le sacrement de la Rédemption (2004)”.

L'Année de l’Eucharistie est arrivée puis elle est passée, et nous ne pouvons pas encore nous vanter d’avoir une bonne connaissance de ces documents et de l’enseignement qu’ils contiennent” a affirmé l’Archevêque de Johannesburg, qui a lancé un fort appel aux prêtres pour faire connaître ces documents à leurs propres paroissiens, au besoin même de les faire traduire en langue vernaculaire. “C’est une manière de réveiller et de renforcer la foi eucharistique. C’est là le trésor suprême de l’Église catholique” rappelle Mons. Tlhagale, parce que “l'Eucharistie donne aux catholiques une identité unique. Le manque de célébrations eucharistiques a cause du manque de prêtres affaiblit l’identité catholique”.

Le prêtre et le diacre ont un étroit rapport avec l’Eucharistie” souligne Mons.Tlhagale. L’Eucharistie, dit Jean-Paul II, “est la raison d’être principale et centrale du sacrement de l’Ordre. Le peuple de Dieu attend du prêtre une vénération particulière et une forte piété eucharistique”.

En plus de l’importance de la Communion Eucharistique, l’Archevêque de Johannesburg a réaffirmé la nécessité de participer à l’Adoration Eucharistique parce que “c’est un acte de témoignage quand on voit différents fidèles recueillis en silence devant le Seigneur. L’Adoration Eucharistique devrait devenir partie intégrante de notre manière d’être Église. Beaucoup ont affirmé que l’Adoration Eucharistique suscite des vocations à la prêtrise et à la vie religieuse. Les enfants, les jeunes et les adultes devraient être encouragés et éduqués à apprécier la beauté du silence, en présence de Jésus-Christ”.

Mons. Tlhagale note par ailleurs que “le comportement extérieur, les gestes, les mouvements du corps, sont révélateurs de notre foi ou de notre manque de foi en présence du Dieu invisible, comme Présence Réelle du Christ dans l’Eucharistie, dans l’Hostie consacrée dans le tabernacle”. A ce propos, l’Archevêque de Johannesburg donne la liste d’une série d’attitudes qui sont la preuve d’un manque de foi eucharistique : “Différentes personnes entrent dans une église sans faire le signe de la Croix avec l’eau bénite, sans faire de génuflexion, encore moins d’inclination qui reconnaît la présence du Christ dans le Tabernacle. Nos églises sont comme des marchés avant et après la messe, en partie parce que nous avons déplacé le tabernacle dans un lieu à part, où simplement parce que nous avons perdu le sens du Saint Sacrement. Nous avons abandonné le silence et le climat de prière dans l’église. Où que ce soit, il nous faut revenir à la centralité du tabernacle. Nous avons besoin de récupérer la culture et la pratique de la génuflexion et du silence. L’Église nous demande d’être à jeun une heure avant de communier à l’Eucharistie. Mâcher du chewin-gum durant la messe est simplement répugnant”.

Pour remédier à cette situation, l’Archevêque de Johannesburg invite chaque communauté paroissiale à proposer l’Adoration Eucharistique, à choisir l’Adoration Eucharistique comme thème de l’archidiocèse pour les trois prochaines années, afin de faire surgir un mouvement eucharistique et de mettre en place des processions du Corpus Domini, “afin de donner un témoignage public de notre foi”. 

 

 

Sources : www.vatican.va (L.M.)-  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 17.04.09 - T/Afrique

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante