ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI s’y exprime comme toujours avec profondeur et simplicité

 

Namur, le 16 décembre 2007 - (E.S.M.) - À la veille d’une nouvelle année, en cette fête de la Sainte Famille, je voudrais vous inviter à l’espérance. Pourtant les raisons de se décourager ne manquent pas. Le message pour le nouvel an de Mgr André-Mutien, évêque de Namur (Belgique)

Mgr André-Mutien Léonard, évêque de Namur Pour agrandir l'image: C'est ici

"Benoît XVI s’y exprime comme toujours avec profondeur et simplicité"

MESSAGE POUR LE NOUVEL AN

2008

Chers frères et sœurs,

À la veille d’une nouvelle année, en cette fête de la Sainte Famille, je voudrais vous inviter à l’espérance. Pourtant les raisons de se décourager ne manquent pas. L’enlisement qu’a connu notre pays durant ces derniers mois est une source de préoccupation pour l’avenir. Au-delà de notre petit pays, que de nuages menaçants dans le monde ! Certes, il faut d’abord nous réjouir de ce qui va bien. Les belles choses ne manquent pas, même si elles retiennent souvent fort peu l’attention des médias. Mais, malgré tout, que d’inquiétudes légitimes concernant le futur ! À commencer par celui de notre planète, menacée par la pollution généralisée. Mais sans oublier les risques de nouveaux conflits internationaux et la montée de tant et tant de nouvelles formes de pauvreté.

Le 30 novembre dernier, Benoît XVI a publié sa seconde encyclique, consacrée précisément à l’espérance. Son titre est Sauvés en espérance. Sa lecture m’a bouleversé et je vous recommande d’en prendre connaissance. Vos pasteurs pourront éventuellement vous y aider par leur prédication ou leurs bulletins paroissiaux ou à travers le journal « Dimanche ». Benoît XVI s’y exprime comme toujours avec profondeur et simplicité.

Quant au thème choisi, il est d’une brûlante actualité. Nous avons besoin d’espérance dans notre vie personnelle, dans notre vie familiale et sociale. Et le monde a besoin d’espérance comme de pain pour traverser les impasses du temps présent.

Seul le Christ, vrai Dieu et vrai homme, peut nous donner une espérance digne du cœur humain et du cœur de Dieu. Seul le Crucifié peut offrir une espérance qui prenne au sérieux toutes nos détresses humaines. Et seul le Ressuscité est capable de les traverser afin de nous conduire à la vie en plénitude. Cela est unique. S’il n’y avait pas la résurrection de Jésus, comment un salut serait-il possible pour tous ceux qui ne sont nés sur cette terre que pour y souffrir et y mourir ? Comment la justice serait-elle finalement possible sans l’espérance chrétienne de la vie éternelle avec le Christ ressuscité ?

En même temps, l’espérance chrétienne concerne aussi, et de manière décisive, tous nos engagements présents et nourrit nos efforts pour améliorer ce monde. Cela aussi est unique. Jésus nous fait espérer le salut plénier de tous les hommes dans le Royaume qui vient. Mais, en même temps, il donne sens à tous nos efforts terrestres pour améliorer notre vie personnelle et familiale et celle du monde dans son ensemble. Comment en serait-il autrement puisque, comme nous l’avons fêté à Noël, notre Seigneur Jésus est à la fois vraiment Dieu et vraiment homme ? Il est l’éternel Amour entré dans la pâte humaine de notre histoire.

En cette année où, dans tous les diocèses de Belgique, nous cherchons à approfondir la connaissance de la Parole de Dieu dans l’Écriture, je vous invite à la découvrir comme une parole d’espérance. L’encyclique de Benoît XVI, mais aussi les documents des évêques de Belgique vous y aideront.

Je ne connais pas vos détresses et vos espoirs à chacun et chacune. Mais le Seigneur les connaît. Aujourd’hui comme hier, il vous invite à l’espérance et vous redit plus que jamais : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28, 20). C’est dans cette espérance assurée que je vous souhaite une sainte et heureuse année nouvelle. Que Marie, Mère de l’espérance, vous accompagne sur les chemins de 2008 ! C’est elle qui ouvrira l’année civile, en ce premier janvier, par la solennité de Sainte Marie, Mère de Dieu. Avec elle, nous vous disons donc, Mgr Warin et moi : « Sainte et heureuse année 2008 ! »

Et pour ceux d’entre vous qui n’habitent pas trop loin de Namur, je me permets de vous inviter au Réveillon en prière qui sera célébré en l’église Saint-Joseph de 21h. à 24h., suivi de la messe de Sainte Marie, Mère de Dieu, à minuit.

Namur, le 8 décembre 2007,

+ André-Mutien Léonard,
Évêque de Namur.

Présentation du Congrès Mondial de la Miséricorde divine par Mgr Léonard
Congrès mondial sur la Miséricorde Divine : Au Vatican, du 2 au 6 avril 2008
 

Sources: diocèse de Namur

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie, sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 16.12.2007 - BENOÎT XVI - International/Belgique - T/Sp.S

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante