ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Ouverture du 49e Congrès eucharistique international par un message de Benoît XVI

 

Québec, le 16 juin 2008  - (E.S.M.) - C’est avec beaucoup d’émotion que le cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec et hôte du congrès, a souhaité la bienvenue aux pèlerins congressistes venus du monde entier ainsi qu’aux représentants de la société civile. C’est par un message du pape Benoît XVI, que le légat papal, le cardinal Jozef Tomko, a déclaré officiellement ouvert le 49e Congrès eucharistique international.

Cérémonie d'ouverture

Ouverture du 49e Congrès eucharistique international par un message de Benoît XVI

Cérémonie d’ouverture haute en couleurs
C’est avec beaucoup d’émotion que le cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec et hôte du congrès, a souhaité la bienvenue aux pèlerins congressistes venus du monde entier ainsi qu’aux représentants de la société civile. Précédé par les discours des dignitaires présents, c’est par un message du Saint-Père, le pape Benoît XVI, que le légat papal, le cardinal Jozef Tomko, a déclaré officiellement ouvert le 49e Congrès eucharistique international.

Fresque historico-artistique
Une fresque historico-artistique présentant les grandes figures fondatrices de l’Église catholique de Québec, dont notamment François de Laval, Marie de l’Incarnation, Catherine de Saint-Augustin, a permis de découvrir que l’histoire de la fondation de Québec, il y a 400 ans, est en bonne partie l’histoire de l’implantation de l’Église catholique en terre d’Amérique.

L’Arche de la Nouvelle-Alliance

L’arrivée de la Parole de Dieu posée sur l’Arche de la Nouvelle-Alliance n’est pas passée inaperçue. Depuis sa création et sa bénédiction par le Saint-Père Benoît XVI en mai 2006, l’Arche de la Nouvelle Alliance est, principalement pour la jeunesse canadienne, le symbole de la montée vers le congrès. Après qu’elle ait parcouru des milliers de kilomètres, les pèlerins rassemblés au Colisée Pepsi furent heureux de l’accueillir parmi eux et pour certains, de la retrouver après qu’elle eut fait escale dans leur paroisse d’origine. L’Arche a apporté le livre de la Parole de Dieu, qui a été placé au centre de l’autel, signe que cette Parole est le fondement de la foi catholique.

Célébration eucharistique d’ouverture
C’est l’Eucharistie qui rassemble les catholiques depuis plus de 2000 ans et elle a été le sommet de la célébration d’ouverture. L’ensemble de la célébration a permis de rappeler aux participants à la fois que le Christ nous a convoqués de tous les continents, mais aussi que c’est en terre québécoise francophone qu’ils sont accueillis. Cardinaux, évêques, prêtres, diacres, personnes consacrées comme laïcs, ont formé Corps autour du Christ. Soutenus par un imposant chœur de plusieurs centaines de voix, l’assemblée a chanté et loué le Seigneur en plusieurs langues et notamment sur la musique du compositeur de Québec, Monsieur Denis Bédard.

Procession et inauguration des lieux d’adoration
Au terme de la célébration eucharistique, le Saint Sacrement a été posé sur l’Arche de la Nouvelle Alliance pour être conduit, dans une belle procession, vers les divers lieux où l’adoration sera poursuivie tout au long du congrès. Motivée par le désir de mettre en valeur l’adoration eucharistique et de la rendre accessible au plus grand nombre, l’organisation du 49e Congrès eucharistique international a planifié une grande offre de temps et de lieux d’adoration tout au long de sa programmation. Ce sont donc huit lieux officiels qui ont été inaugurés : les chapelles Nouvelle-Alliance et Don de Dieu situées sur la Cité eucharistique (ExpoCité), l’église du Très-Saint-Sacrement, la chapelle du Mont Thabor, l’église Saint-Yves, la chapelle de la Maison Mère-Mallet, la chapelle du Pavillon Colin et l’église Sainte-Jeanne d’Arc situées dans la ville de Québec et aux alentours.

Conclusion des célébrations
Au départ de l’Arche, l’assemblée réunie dans le Colisée Pepsi a poursuivi la fête dans l’allégresse en assistant au spectacle proposé par Gen Verde, un groupe de femmes consacrées, venues spécialement d’Italie, qui ont dansé, joué et chanté pour les pèlerins congressistes à la gloire du Ressuscité.

L’effervescence et l’engouement manifestés par l’assemblée des pèlerins congressistes, venus spécialement de partout dans le monde pour vivre une semaine d’approfondissement de leur foi, donne tout à croire à l’organisation du Congrès eucharistique international de Québec 2008 que cet événement marquera l’histoire des fêtes du 400e anniversaire de Québec. C’est dans cet esprit de fête que le président de l’événement, le cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec et primat du Canada, invite l’ensemble de la population québécoise à venir partager et festoyer avec eux dans le cadre des fêtes eucharistique qui se dérouleront jusqu’au 22 juin sur le site de la Cité eucharistique (ExpoCité) et dans la ville de Québec et ses alentours.

Une ouverture grandiose du CEI 2008

Hier avait lieu, en présence d'une assemblée de pèlerins estimée à 14.000 personnes, l'ouverture éclatante du 49e Congrès eucharistique international à la Cité eucharistique, plus précisément au Colisée Pepsi. Une célébration grandiose de quatre heures dans un Colisée presque bondé avec une assistance attentive et recueillie qui n'a rien voulu manquer du début à la fin.

Comme prévu, la célébration a été présidée par le Cardinal Josef Tomko entouré de quelques cardinaux dont le Cardinal Ouellet. Cette célébration d'ouverture du CEI 2008 restera gravée dans les mémoires. Préparer et réaliser une célébration d'une telle ampleur était tout un défi qui a été relevé avec brio.

Après une introduction protocolaire des pièces musicales et une chorégraphie mettant en présence des figures géantes de l'histoire religieuse du Québec ont grandement impressionné l'assistance. La photo illustre un peu la chose en présence du compositeur connu Robert Lebel «accompagné» par monseigneur François de Laval!

De son côté, le Cardinal Josef Tomko a souligné dans son homélie que le Christ dans l'Eucharistie ne nous fait pas un don appartenant à ce monde mais qu'Il se donne lui-même en personne. Il a répété qu'«il est grand le mystère de la foi», expression que nous redisons à chaque célébration eucharistique comme pour nous inviter à toujours entrer de plus en plus profondément dans la réalité mystérieuse mais bien réelle qui se déroule à chaque fois dans la messe célébrée.

Il a aussi poser les questions fondamentales sur notre monde, d'où vient-il et où va-t-il ? Il a souligner que nous avons besoin d'une présence supérieure pour illuminer notre chemin, et cette présence c'est le Christ qui se donne dans l'Eucharistie. Le CEI, a-t-il poursuivi, est une occasion de se pencher sur le sens de notre existence et de notre mort, de l'importance vitale de l'Eucharistie, don de Dieu pour la vie du monde.

  Regarder les vidéos Voir la procession

►  12 Juin
►  12 Juin- Conférence 4
►  12 Juin- Répondant à la conférence 3
 

Sources : cei2008- E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 16.06.2008 - T/Québec

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante