ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

 La pensée du pape Benoît XVI

 

Cité du Vatican, le 15 mai 2008  - (E.S.M.) - Actualité et modernité de l’œuvre du Pr. Ratzinger, aujourd’hui Pape Benoît XVI, dans « Introduction au Christianisme ».

« Introduction au Christianisme » du cardinal Ratzinger - Pour agrandir l'image Cliquer

 La pensée du pape Benoît XVI

EUROPE/ITALIE - Actualité et modernité de l’œuvre du Pr. Ratzinger, aujourd’hui Pape Benoît XVI, dans « Introduction au Christianisme »

En 1968 le Pr. Ratzinger d’alors, après avoir donné un cours d’été de théologie, réunit le contenu de ses cours dans son livre « Introduction au Christianisme ». Coïncidence particulière, ce volume a vu la lumière la même année que l’encyclique Humanae Vitae de Paul VI, et donc a « respiré » le même air de changements et de nouveauté. Après quarante ans, le volume du Pr. Ratzinger, aujourd’hui Pape Benoît XVI, est devenu un best-seller international, il a été réimprimé dans 12 éditions et traduit dans une trentaine de langues.

La modernité d’« Introduction au Christianisme » et la découverte que les axes de cette œuvre guident encore la pensée théologique du Pape, ont été le centre d’un congrès international intitulé « La voix de la foi chrétienne », à l’Athénée Regina Apostolorum de Rome. Les deux jours de rencontre ont été ouverts par le Card. Darío Castrillón Hoyos, Président de la Commission pontificale Ecclesia Dei, qui a montré que l’œuvre du Pr. Ratzinger avait offert, à un moment historique complexe, l’opportunité d’une introduction au christianisme et d’un premier contact avec le Christ. L’un des points essentiels de l’œuvre du Card. Ratzinger est le concept de personne et de relation, décrit par le Père Paolo Scafaroni, Recteur de l’Université Européenne de Rome : l’origine du concept de personne s’exprime dans l’idée de dialogue et de Dieu comme être de dialogue. La plénitude même de la vie dans la communion est la définition de la personne ; la personne est relation en Dieu, Dieu Père qui est don au Fils, Fils qui opère pour rendre gloire au Père, Esprit Saint don du Père et du Fils. L’histoire est tout entière tressage de libertés de personnes, qui ont leur rendez-vous ultime dans la communion avec Dieu, personne par excellence. Joseph Ratzinger considère que la personne anthropologique est celle qui acquiert la lumière dans la contemplation des personnes trinitaires, avec lesquelles elle est en communion jusqu’à la vie éternelle.

Un autre élément essentiel de la théologie de Benoît XVI, développée au cours du congrès, est le concept d’amour, auquel le Pape lui-même a consacré l’encyclique Deus Caritas est. « Dieu nous aime spontanément car il est amour », a affirmé le Pr. Juan Pablo Ledesma, Doyen de la Faculté de Théologie du Regina Apostolorum, au début de son intervention. Mais qu’est-ce que l’Amour, qui est Amour ? L’amour éternel est mystérieux par excellence, mais en suivant le Pape, qui cite Dante, le Pr. Ledesma a précisé que l’Amour -qui a en soi un caractère personnel et un élément de réponse à toutes les exigences humaines - est ce qui « meut le soleil et les étoiles ».

Troisième élément fondamental dans la pensée du Saint-Père Benoît XVI, le thème de la raison, comme le montrent le fameux discours de Ratisbonne (septembre 2006), l’Allocution pour la visite à l’Université La Sapienza de Rome (janvier 2008), et le rappel de l’histoire de Galilée. Création et évolution répondent à deux questions différentes, mais il faut utiliser autant la foi que la raison pour les comprendre toutes les deux, comme l’a affirmé le Pr. D. Paul Haffner. Le rapport entre science et foi s’articule entre rationalité, amour et une contribution de l’Eglise à la science moderne qui doit être comprise, réévaluée et libérée des préjugés.
 

Sources :  www.vatican.va (P.C.)- E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 15.05.2008 - T/Benoît XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante