ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le pape Benoît XVI approuve en définitive les statuts du Chemin néocatéchuménal

 

Cité du Vatican, le 13 juin 2008  - (E.S.M.) - Le décret d'approbation définitive du statut du chemin néocatéchuménal sera accordé aux responsables du mouvement ce vendredi matin, 13 juin, au siège du Conseil Pontifical pour les Laïcs. Récemment,  le pape Benoît XVI avait reçu les participants à un séminaire d’étude pour des évêques, organisé par le Conseil Pontifical pour les Laïcs.

Le pape Benoît XVI entouré de membres du Chemin néocathécumenal, dont M. Kiko Argüello- Pour agrandir l'image Cliquer

Le pape Benoît XVI approuve en définitive les statuts du Chemin néocatéchuménal

Brèves

Ce jour a été publié le décret d'approbation définitive des statuts du Chemin néocatéchuménal. Le Cardinal Stanislaw Rylko, Président du Conseil pontifical pour les laïcs a remis le document aux fondateurs du mouvement M. Kiko Argüello, Mlle Carmen Hernández et l'Abbé Mario Pezzi. Ainsi s'est conclu l'iter entamé en 1997 à la demande de Jean-Paul II en vue de donner au Chemin une réalité juridique qui l'intègre au "patrimoine universel de l'Eglise". Les fondateurs ont exprimé leur reconnaissance et leur gratitude envers Benoît XVI, qui a suivi et approuvé la conclusion de l'entreprise".

Cet iter a été long parce que, comme instrument d'initiation chrétienne des adultes, le Chemin agit dans divers secteurs qui vont du renouveau paroissial aux catéchistes itinérants et aux familles missionnaires, de la formation des prêtres à la nouvelle évangélisation dans soixante-dix séminaires Redemptoris Mater et dans le cadre d'une nouvelle Missio ad Gentes en Europe, Asie et Amérique. Or ces compétences relèvent des Congrégations pour la doctrine, pour le culte divin, pour le clergé et pour l'éducation catholique qui, avec le Conseil pour les laïcs, ont du étudier avec attention les statuts et parvenir à un texte efficace.

A la fin de leur communiqué, les trois fondateurs du Chemin écrivent: "Avec cette approbation et face aux grands enjeux auxquels l'Eglise doit faire face, nous sommes heureux d'offrir nos forces au Pape et aux évêques pour la nouvelle évangélisation et la transmission de la foi aux jeunes générations. Le Chemin néocatéchuménal a été encouragé dès ses débuts par tous les Papes, depuis Paul VI, qui on vu en lui un instrument valable de formation catholique pour notre temps, désirant que les évêques utilisent ses membres pour assister le clergé dans la nouvelle évangélisation, dans un esprit de service diocésain et de communion avec l'ordinaire du lieu, dans l'unité entre Eglise locale et Eglise universelle. Le 29 juin 2002, un décret de ce même dicastère avait approuvé "ad experimentum" les statuts du Chemin néo catéchuménal pour cinq ans.

Né en 1964 en Espagne, le mouvement est présent dans une centaine de pays, dont des zones de mission. Dans la ligne rénovatrice de Vatican II, le Chemin se met au service des évêques locaux et de leurs curés, dans la redécouverte du sacrement baptismal et l'éducation permanente à la foi, reproposés aux fidèles afin de raviver en eux l'initiation chrétienne, par le biais de la catéchèse et de la conversion. A plein titre désormais le Chemin néocatéchuménal est un instrument d'initiation chrétienne des adultes en préparation au baptême.

CHEMIN NEOCATECHUMENAL

Le Saint-Siège a approuvé ce vendredi, 13 juin, les statuts définitifs du Chemin néocatéchuménal.
Les initiateurs du Chemin néocatéchuménal, Kiko Argüello et Carmen Hernández, ainsi que le P. Mario Pezzi, sont intervenus au cours d'une rencontre qui était présidée par le Cardinal Stanislaw Rylko, Président du Conseil pontifical pour les Laïcs.
Au cours de la cérémonie, le Cardinal a donné trois orientations particulières aux membres des communautés néocatéchuménales :
     - l'obéissance aux évêques,
     - la reconnaissance du rôle du prêtre,
     - la fidélité aux textes liturgiques de l'Eglise.


Dans le même temps, Kiko Argüello a expliqué que le Saint-Siège étudiait les textes des catéchèses du Chemin afin qu'elles puissent être rendues publiques et distribuées dans les diocèses à travers le monde.

Autrement dit, l'approbation des statuts du Chemin néocatéchuménal apparait moins comme une simple formalité que comme un moyen permettant au Siège apostolique d'avoir le contrôle de ce mouvement, surtout dans des domaines tels que la liturgie et la catéchèse. En quelque sorte, une fois approuvés, les statuts limitent l'influence que pourraient avoir Kiko Argüello et Carmen Hernández.
On peut aussi se demander ce qu'il restera des catéchèses du Chemin après qu'elles auront été "étudiées" par Rome.  PRO LITURGIA

Sources :  www.vatican.va 080613 (440) - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 13.06.2008 - T/Eglise

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante