ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le Mater Ecclesiae, prochaine résidence de Benoît XVI

Le 13 février 2013 - (E.S.M.) - Après la désignation du nouveau souverain pontife, le pape Benoît XVI se retirera dans un monastère sobre, entouré de potagers, construit en 1994 à la demande de Jean-Paul II. Un havre de paix en plein cœur du Vatican.

Le Pape quittera le Vatican le 28 février à 17 heures

Le 13 février 2013 - E. S. M. - "Le début du Conclave doit survenir entre 15 et 20 jours à compter du début de la vacance du siège apostolique. Si tout se déroule sans problèmes, on peut penser qu'il débutera à partir du 15 mars". Des précisions données mercredi par le Père Federico Lombardi, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, qui a expliqué une nouvelle fois que la décision sur la date est du ressort des cardinaux qui se réuniront en congrégations générales. Dans la constitution apostolique, en effet, il est précisé que lorsque commence la "sede vacante", ces congrégations débutent pour préparer le conclave. Elles ont en effet des tâches juridiques et "une fonction importante de conversation et d'échange sur les problèmes et la situation de l'Eglise de manière à faire ressortir des critères en vue de l'élection du nouveau Pape". Et cela "de manière à arriver aux jours clés du Conclave avec une préparation".

Le Pape quittera le Vatican en hélicoptère pour Castel Gandolfo, le 28 février à 17 heures

Le Père Lombardi a parlé également du départ du Pape du Vatican en hélicoptère pour la résidence de Castel Gandolfo à 17 heures, le 28 février. Le matin, dernier acte officiel du pontificat, Benoît XVI saluera les cardinaux. Ce sera l’occasion pour le Collège cardinalice de prendre congé du souverain pontife et de lui exprimer sa gratitude.

"Quant au titre que portera Joseph Ratzinger après avoir renoncé à sa charge", le Père Lombardi a avoué ne pas avoir encore de réponse à donner, et a même évité de faire des hypothèses, attendant que les personnes compétentes se prononcent sur la question".

Sur l'agenda du Pape jusqu'au 28 février, le Père Lombardi a précisé que le Pape rencontrerait en audience privée le président italien Giorgio Napoletano le samedi 23 février en fin de matinée à 11 heures trente, et le président du conseil italien (premier ministre démissionnaire) Mario Monti, le samedi 16 février à 18.00. Sans oublier deux rencontres prévues de longue date avec les présidents du Guatémala et de Roumanie.

Le Pape poursuite ses audiences aux évêques italiens

Le Pape poursuivra ses audiences aux évêques italiens en visite ad limina. Il rencontrera ainsi jeudi les évêques de Ligurie, dont le président est le Cardinal Angelo Bagnasco, archevêque de Gênes et président de la Conférence des Evêques italiens. Samedi prochain il rencontrera les évêques de Lombardie sous la houlette de l'archevêque de Milan, le Cardinal Angelo Scola.Si les exercices spirituels du 17 au 23 février sont maintenus, les visites Ad Limina des évêques des Marches, qui devaient avoir lieu le 25, ont été annulées. Ultime information donnée par le Père Lombardi: la nomination de Mgr Giuseppe Sciacca, secrétaire général du Gouvernorat de l’Etat de la Cité du Vatican, comme auditeur général de la Chambre apostolique, un rôle-clé dans la logistique du Conclave. (Radio Vatican)

Le Mater Ecclesiae, prochaine résidence de Benoît XVI

Après la désignation du nouveau souverain pontife, le pape Benoît XVI se retirera dans un monastère sobre, entouré de potagers, construit en 1994 à la demande de Jean-Paul II. Un havre de paix en plein cœur du Vatican.

La situation est inédite. Pour la première fois dans l'histoire de la chrétienté, un pape démissionnaire s'apprête à vivre au Vatican, à proximité de son successeur. Pour sa retraite, Benoît XVI a choisi de s'installer au monastère Mater Ecclesia. Un édifice de brique construit en 1994, situé juste derrière la basilique Saint-Pierre. À quelques encablures, également, des appartements pontificaux. Joseph Ratzinger va vivre dans le dépouillement de l'une des douze cellules que compte le monastère. Avec pour seules décorations des croix en bois et quelques peintures religieuses.

Un environnement propice à la méditation et au travail. Grand Théologien, Benoît XVI compte retrouver le contact des livres. « Il a souvent dit qu'il aimerait consacrer sa vieillesse aux études, à la prière et à l'écriture et je suppose que c'est ce qu'il va faire », indiquait lundi le porte-parole du Vatican, le père Lombardi. Il pourra travailler dans une petite bibliothèque et prier dans la sobre chapelle de cinq mètres sur sept, installée au rez-de-chaussée du bâtiment.

Promenades au milieu des citronniers

Protégé des regards extérieurs par une haute haie et un portail constamment fermé, il pourra également profiter du calme des jardins qui entourent le monastère: on y trouve notamment un potager de 500 m2, où poussent poivrons et aubergines, ainsi que des orangers et citronniers, dont les fruits servent à confectionner la confiture du souverain pontife. C'est d'ailleurs en lieu et place de l'ancienne maison des jardiniers du Vatican que le monastère Mater Ecclesia a été édifié, à la demande de Jean-Paul II.

Depuis sa construction, le monastère est occupé par des religieuses issues d'ordres divers: clarisses, carmélites, visitandines, puis bénédictines depuis 2010. Avec l'arrivée de Joseph Ratzinger, certaines sœurs Memores Domini qui l'assistaient lors de son pontificat devraient s'installer au Mater Ecclesia. Son secrétaire particulier, l'archevêque Georg Gänswein, pourrait également l'accompagner, à titre temporaire.

Le Préfet de la Maison pontificale, Mgr. Georg Gänswein, qui est resté depuis son accession à l'épiscopat le secrétaire privé de Benoît XVI, continuera d'assumer ces deux fonctions. Il accompagnera le Saint-Père à Castelgandolfo comme dans sa retraite vaticane successive.

Sources : Le figaro -  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 13.02.2013 - T/Benoît XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante