ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Ardisson, Dombasle et Benoît XVI : deux rumeurs fausses

 

Le 12 avril 2009  - (E.S.M.) - « Le Brésil » (l’affaire de Recife) n’a rien à voir avec Benoît XVI. Un simple survol du dossier suffit à s’en apercevoir. Une lecture plus attentive montre que le pape a donné son feu vert à l’article de L’Osservatore Romano désavouant l’archevêque de Recife.

Thierry Ardisson

Ardisson, Dombasle et Benoît XVI : deux rumeurs fausses

Brèves

Le 12 avril 2009  - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Une rumeur habillait Thierry Ardisson en « catholique ». Une autre rumeur faisait d’Arielle Dombasle un personnage hors de notre propos. Les deux rumeurs étaient fausses… Le JDD de ce dimanche les a sondés (parmi quelques autres), et voici ce qu’ils répondent.

Dans le sens du vent, Ardisson :

« J’étais l’un des rares animateurs à m’affirmer comme catholique, à revendiquer l’importance de Jean-Paul II. Mais depuis trois mois, j’ai honte. Jean-Paul II avait fait un travail remarquable. Il avait reconnu que la religion catholique était la fille de la religion juive. Benoît XVI a réduit à néant tous les efforts de son prédécesseur. Il a aligné les conneries : le Brésil, et la plus belle… le préservatif ! […] L’autre jour, sur le plateau de Salut Les Terriens, j’ai reçu l’historien Alexandre Adler. Il m’a lancé : ‘‘Vous, les cathos français, aujourd’hui, vous êtes des protestants qui s’ignorent’’. Il a raison. Aujourd’hui, et j’ai vraiment basculé avec l’affaire Williamson, je me sens plus proche des protestants… »

A l’opposé, Arielle Dombasle :

« …Quant à Benoît XVI, je crois qu’on l’a mal entendu – y compris dans la communauté catholique. Il prêche l’abstinence, la sublimation, la fidélité : que voulez-vous qu’il fasse d’autre ? Voudriez-vous qu’il donne des cours sur l’utilisation du caoutchouc ? La vérité est que toute cette polémique m’a chagrinée. Je suis née à moi-même avec le Christ et je ne doute pas un instant, aujourd’hui, en 2009, de la jeunesse de son message… Ces prétendus débats n’altèrent en rien ma croyance… »

Commentaire

1. Ardisson aligne les inexactitudes :

- Que la religion catholique soit « la fille de la religion juive », Jean-Paul II n’était pas le premier à le dire. Tous ses prédécesseurs et tous les conciles le disaient depuis deux mille ans. (Ne pas le penser, c’est n’être pas chrétien. Ne pas le savoir, c’est ne pas connaître le christianisme).

- « Le Brésil » (l’affaire de Recife) n’a rien à voir avec Benoît XVI. Un simple survol du dossier suffit à s’en apercevoir. Une lecture plus attentive montre que le pape a donné son feu vert à l’article de L’Osservatore Romano désavouant l’archevêque de Recife.

- « Le préservatif » ? Ardisson n’a pas lu la déclaration de Benoît XVI, ni regardé DailyMotion. Peut-être n’a-t-il même pas vu les journaux. Il semble n’avoir entendu que le buzz. Donc il n’est pas au courant… (Ce qui ne l’empêche pas de trancher, comme d’autres qui n’étaient pas plus au courant que lui).

- Ardisson se sent maintenant « proche des protestants ». Lesquels ? Il n’en sait rien. Il n’a pas étudié la question. D’ailleurs il ne sait pas qu’il y a aussi peu de négationnistes chez les catholiques que chez les protestants, le négationnisme étant une fabrication d’idéologues matérialistes athées...

- Quelqu’un aurait lui aussi besoin d’une réinformation : c’est Alexandre Adler, s’il a réellement dit à Ardisson : « Vous, les cathos ». A supposer qu’Ardisson soit catho [1], c’est à la mode bidon des années 1980 : quand quelques people parisiens se paraient du label « catho », qui (dans leur bouche) ne désignait qu’une posture vide. En ce temps-là Jean-Edern Hallier et Philippe Sollers se disaient eux aussi catholiques. On voit le sérieux de l’affaire.

- La déclaration d’Ardisson va aussi dans son intérêt. Le bon ton officiel étant de crier contre Benoît XVI, Ardisson crie, parce que sa position ne lui permettrait pas d’aller à contre-courant s’il en avait envie : ce qui, de toute façon, n’est pas le cas.

2. Arielle Dombasle a du mérite. Elle se dit « chagrinée » (ce que nous sommes tous depuis quelques semaines). Elle dit que le pape fait son métier, ce que nous pensons tous également. Elle ne cherche pas à aller dans le sens du vent.

[1] Parce qu’il a publié un Louis XX ? Mais la nostalgie ne fait pas le chrétien ; c’est même une contre-indication.

Article complémentaire à lire Benoît XVI, la pastorale de l’intelligence

 

Sources :  plunkett.hautetfort

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 12.04.09 - T/Brèves

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante