ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le pape Benoît XVI nomme le Card. Ennio Antonelli, Président du Conseil pontifical pour la famille

 

Cité du Vatican, le 10 juin 2008  - (E.S.M.) - Le pape Benoît XVI a nommé samedi le Cardinal Ennio Antonelli, Président du Conseil pontifical pour la famille, jusqu'ici Archevêque de Florence en Italie. C'est le 24 juin prochain, que l'archevêque de Florence depuis sept ans, prendra congé de la ville. Pour sa succession le candidat le plus probable semble être pour l'instant Mgr Giuseppe Betori.

Le Cardinal Ennio Antonelli, nouveau Président du Conseil pontifical pour la famille - Pour agrandir l'image Cliquer

Le pape Benoît XVI nomme le Card. Ennio Antonelli, Président du Conseil pontifical pour la famille

Le pape Benoît XVI a nommé samedi le Cardinal Ennio Antonelli, Président du Conseil pontifical pour la famille, jusqu'ici Archevêque de Florence en Italie.

C'est le 24 juin prochain, que l'archevêque de Florence depuis sept ans, prendra congé de la ville. Pour sa succession le candidat le plus probable semble être pour l'instant Mgr Giuseppe Betori, actuel secrétaire général de la Cei et ex-bras droit du cardinal Camillo Ruini.

Après des mois d'indiscrétions, hier à midi l'évêque auxiliaire Claudio Maniago l'a annoncé officiellement au Conseil presbytéral diocésain et aux responsables des bureaux de la Curie : le cardinal Ennio Antonelli, archevêque de Florence depuis 2001, a été nommé président du Conseil Pontifical pour la famille, l'organisme le plus important du Saint siège, comparable par son importance à un ministère. Cette nomination, décidée par le Pape Benoît XVI et assignée par un décret de la Congrégation pour les évêques dont le cardinal Giovanni Battista Re est préfet, a rendu vacant le siège de l'Église florentine.

"Je suis reconnaissant au pape pour la confiance qu'il m'a accordée" a déclaré le Cardinal Ennio Antonelli lors d'une interview à la Repubblica. "J'ai toujours remarqué une grande harmonie entre lui et moi à chacune de nos rencontres. Cette proximité en tout me rend paisible pour ma nouvelle charge". Mgr Antonelli a dit être "pleinement conscient de l´importance du dicastère qu'il va présider. La famille est en effet la cellule de base de l'église et de la société, une réalité très appréciée comme idéal. Pourtant elle est en grandes difficultés, menacée et en crise". Poursuivant ensuite sur les principaux défis de la famille aujourd’hui, le cardinal Antonelli a évoqué "l’unité, la stabilité du mariage et aussi la fécondité des couples".

 “Nous savons combien la baisse démographique dans certains pays, surtout en Europe, met en danger l’avenir, le futur même de nos peuples". Il existe "une prise de conscience de l’importance de la famille, poursuit le cardinal, très forte dans certains domaines culturels qui ne sont pas directement catholiques". "Je mettrai à profit" a conclu le cardinal "l´expérience acquise ces dernières années à la tête de ce diocèse pour promouvoir les bien de la famille à tous les niveaux". De sa nomination a l´important organe de la Curie romaine, vacant depuis la récente disparition du cardinal Alfonso Lopez Trujillo, on parlait depuis quelque temps.

Le nouveau président du Conseil pontifical pour la famille s’est également exprimé sur son prédécesseur, le cardinal Alfonso Lopez Trujillo, décédé depuis peu, le 19 avril dernier, à l’âge de 72 ans, saluant sa "grande passion pour la famille" et son "courage" de ne pas avoir eu "peur de l’impopularité en prenant certaines positions".

Ennio Antonelli est né à Todi, en Ombrie, le 18 novembre 1936. Il a été ordonné prêtre dans ce même diocèse en avril 1960, a suivi des études de Lettres classiques à l’université de Pérouse. De 1968 à 1983, il a été doyen en théologie dogmatique à l’Institut de théologie d’Assise et professeur itinérant dans plusieurs diocèses d’Ombrie. En 1982, il est nommé évêque de Gubbio en Ombrie, puis en octobre 1988, archevêque de Pérouse. En 1995, il devient secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne, après avoir fait partie de la Commission épiscopale pour la doctrine de la foi et le catéchisme, participant ainsi à la rédaction du catéchisme des adultes. Il succède ensuite au cardinal Silvano Piovanelli à la tête de l’archidiocèse de Florence en mars 2001, et est créé cardinal par Jean Paul II lors du consistoire du 21 octobre 2003.

 

Le Conseil Pontifical pour la Famille, institué par Jean-Paul II avec le Motu Proprio Familia a Deo Instituta en 1981, a substitué le Comité pour la Famille créé par Paul VI en 1973.

Le Conseil est responsable de la promotion du ministère pastoral et de l’apostolat pour la famille, par le moyen de l’application des enseignements et des recommandations du Magistère ecclésiastique, afin d’aider les familles chrétiennes à remplir leur mission éducative et apostolique.

À partir de 1994, l’Année de la Famille, le Dicastère est responsable d’organiser les Rencontres Mondiales des Familles : Rome 1994, Rio de Janeiro 1997, Rome 2000 dans le cadre des Jubilés des Familles, Manille 2003, Valence en Espagne en 2006. La 6ème Rencontre Mondiale des Familles aura lieu à Mexico en 2009.
 

Sources : La "Repubblica" - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 10.06.2008 - T/Famille

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante