ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Ce que Mgr Léonard a réellement déclaré concernant les personnes homosexuelles

 

Le 10 mai 2008 - (E.S.M.) - "J'ai déclaré à la presse n'avoir jamais traité les homosexuels d'"anormaux". Certains ont cru pouvoir me contredire en invoquant l'enregistrement de l'interview accordée à "Télémoustique". Celui-ci confirme heureusement ma position."

Mgr Léonard, évêque de Namur (Belgique)

Ce que Mgr Léonard a réellement déclaré à Télémoustique concernant les personnes homosexuelles

Communiqué :

Nombre de personnalités deviennent célèbres pour des phrases qu’elles n’ont par ailleurs jamais prononcées. Ainsi, ce n’est pas Pierre de Coubertin qui déclara qu’il était plus important de participer que de gagner. Ainsi encore, jamais Malraux n’a dit que le 21e siècle serait croyant ou ne serait pas. D’aucuns semblent vouloir faire en sorte que Monseigneur Léonard passe à la postérité pour avoir prononcé la phrase: « Les homosexuels sont des anormaux ».

Ci-dessous la mise au point de l’évêque de Namur à ce sujet. Celle-ci fit l’objet d’une dépêche en date du 5 avril 2007 :

"J'ai déclaré à la presse n'avoir jamais traité les homosexuels d'"anormaux". Certains ont cru pouvoir me contredire en invoquant l'enregistrement de l'interview accordée à "Télémoustique". Celui-ci confirme heureusement ma position. En effet, je fais toujours une claire distinction entre les personnes et un comportement. On peut émettre un jugement négatif sur un comportement, sans pour autant condamner les personnes qui le pratiquent. J'ai donc expliqué que l'homosexualité comme telle correspond à un développement imparfait de la sexualité humaine.

L'interviewer m'a ensuite demandé si, dès lors, la tendance homosexuelle était une "anormalité". J'ai, bien sûr, confirmé, puisqu'il s'agit bien d'un comportement qui contredit la logique et la finalité spécifiques de la sexualité et, en ce sens, n'est pas dans la norme.

Transcrire cela en disant que j'ai déclaré que les homosexuels étaient "anormaux" est un grave abus de langage. La présence d'une tendance ou d'une orientation anormales chez une personne ne permet, en aucune manière, de déclarer que la personne elle-même est anormale, ce qui serait gravement injurieux! Ainsi, par exemple, si une personne est habitée par une tendance anorexique, cette tendance est bien anormale puisqu'elle contredit l'instinct fondamental de conservation. Mais cela ne signifie en aucune manière que la personne anorexique est, comme personne, anormale."

+Mgr Léonard.
 

Sources :  ctb - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie, sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 09.05.08 - BRÈVES

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante