ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Évolution de la famille en Europe, 2008

 

Rome, le 08 mai 2008 - (E.S.M.) - Présentation du rapport sur l’« Évolution de la Famille en Europe, 2008 » : nécessité de commencer une vraie et efficace politique intégrale et de caractère universel sur la famille

Évolution de la famille en Europe, 2008

Le Réseau européen de l’Institut de politique familiale (IPF), hier 7 mai 2008, à 10h30, au Parlement Européen, a présenté le rapport sur l’« Évolution de la famille en Europe, 2008 », en concomitance avec les célébrations de la Journée de l’Europe et de la Journée internationale de la famille. Ont participé à l’acte: Eduardo Hertfelder, Président de la Fédération internationale de l’IPF; Lola Velarde, Président du Réseau Européen de l’Institut de politique familiale; Jaime Maggiore Oreja, Eurodéputé pour l’Espagne ; Miroslav Mikolasik, Eurodéputé pour la Slovaquie, et Jorge Cesar Dai Neves, Conseiller en politique européenne de la Commission européenne.

Le rapport a été rédigé de manière multidisciplinaire par une équipe d’experts de différentes régions, et comprend trois parties: la première contient l’analyse de la situation de la famille en Europe et son évolution dans les 25 dernières années quant à la démographie, la natalité, les unions matrimoniales et les politiques d’habitation. La seconde partie analyse l’évolution des différentes politiques que la Commission européenne a appliquées pendant ce temps, et une comparaison est faite entre les choix effectués par les différents pays de l’Union Européenne. Comme conséquence de cette analyse, la troisième partie contient la proposition d’un ensemble de mesures que l’Institut de politique familiale considère comme indispensables pour l’application d’une vraie politique intégrale sur la famille et l’accroissement de politiques publiques avec des perspectives familiales. « Pour que les familles européennes puissent continuer à remplir leur fonction indispensable - a affirmé Lola Velarde -, il est essentiel que les différents organismes, institutions et organisations sociales la soutiennent, et que les différents pays membres incorporent dans leurs politiques économiques et sociales la dimension familiale ».

Comme l’a signalé Velarde, « même si l’on constate l’inquiétude croissante de l’Union Européenne pour la famille et ses problématiques - comme le montrent de récents documents tels que le Jugement du Comité économique et social européen sur « La famille et l’évolution démographique » et la Communication de la Commission européenne : « L’avenir démographique de l’Europe : transformer un défi en une opportunité » - cette action est encore clairement insuffisante, et comme conséquence de cette carence, les problèmes de la famille continuent à s’aggraver.

En effet les indicateurs sur la population, la natalité, les unions matrimoniales, les séparations et les habitations ont substantiellement empiré pendant ces 27 ans. Les données du rapport sur l’« Évolution de la famille en Europe 2008 » sont éloquentes et inattaquables. L’Europe est immergée dans un hiver démographique et est déjà un continent vieux - les personnes de 65 ans dépassent déjà de plus de 6 millions les jeunes de moins de 14 ans. La croissance lente de la population est due en particulier à l’immigration, qui représente 84 pour cent de la croissance de la population de l’Union Européenne dans la période 2000-2007. Le problème de la natalité est donc devenu critique puisque naissent de moins en moins d’enfants : il y a presque un million de naissances en moins par rapport à 1980. En outre, un million d’avortements ont été réalisés, jusqu’à être - avec le cancer - la principale cause de mortalité en Europe. Enfin l’effondrement des mariages se confirme. A chaque fois on enregistre moins de mariages, et ceux qui cassent sont de plus en plus nombreux : il y a 1 million de divorces chaque année. Suite à cela les maisons se vident : dans deux maisons européennes sur trois il n’y a même pas un enfant.

Face à cette situation, l’IPF propose de favoriser le développement de politiques publiques ayant une « perspective familiale » en Europe, et d’implanter une vraie et efficace politique intégrale et à caractère universel sur la famille. Ce qui sera possible en suivant quatre directives : « Transformer la famille en une priorité politique ; incorporer la ‘perspective familiale’ dans toutes les réalisations, politiques et programmes de l’Union Européenne ; promouvoir la convergence dans les politiques familiales nationales, en évitant la discrimination entre pays ; solliciter les opportunités égales entre les familles européennes, en évitant les discriminations suite au nombre d’enfants, au niveau de revenus, à la répartition des entrées, etc ».

En outre la politique intégrale sur la famille doit être de caractère universel, destinée à toutes les familles, et non pas exclusivement être une politique d’aide, en promouvant la famille comme institution, en promouvant l’idée même de famille, une culture et un environnement favorables qui permettent à la famille d’affronter le quotidien ; en aidant les parents à avoir les enfants qu’ils désirent ; en intégrant de manière vraiment humaine et constructive les différents cadres de développement professionnel, familial, et personnel ; en aidant à surmonter les crises familiales ; en reconnaissant le droit des enfants à éduquer leurs enfants ; en promouvant la participation active de parents et d’associations et en prenant en considération, par des mesures spécifiques, les familles ayant des besoins déterminés. (RG)

Nous vous invitons à découvrir tout cela, ainsi que les conclusions en forme de propositions, ici.

Table des articles 2008 : La famille fondée sur le mariage
 

Sources :  www.vatican.va - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie, sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 08.05.08 - T/La famille

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante