ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le conclave pour l'élection du successeur de Benoît XVI débutera le mardi 12 mars

Le 08 mars 2013 - (E.S.M.) - Un communiqué du Vatican précise que : "La huitième congrégation générale des cardinaux a décidé que le conclave pour l'élection du pape débutera le mardi 12 mars 2013. La messe "pro eligendo Pontifice" sera célébrée dans la matinée dans la basilique Saint-Pierre et dans l'après-midi les cardinaux entreront en conclave".

Les préparatifs dans la chapelle Sixtine

Le conclave pour l'élection du successeur de Benoît XVI débutera le mardi 12 mars

Le 08 mars 2013 - E. S. M. - Le conclave pour l'élection du successeur de Benoît XVI débutera le mardi 12 mars. C'est ce qu'annonce un bref communiqué de la Salle de presse du Vatican, alors que la huitième congrégation était toujours en cours dans la nouvelle Salle du Synode au Vatican.

"La huitième congrégation générale des cardinaux a décidé que le conclave pour l'élection du pape débutera le mardi 12 mars 2013. La messe "pro eligendo Pontifice" sera célébrée dans la matinée dans la basilique Saint-Pierre et dans l'après-midi les cardinaux entreront en conclave", précise le communiqué.

La huitième congrégation générale de cet après-midi a finalement voté la date d'entrée en conclave. Au point de presse de midi, le Directeur de la Salle de Presse a estimé probable une date entre lundi et mercredi prochains, certainement pas le samedi et le dimanche. Demain, les Cardinaux ne se réuniront que le matin afin qu'ils puissent occuper leur après-midi à visiter leurs églises et titres romains. A l'occasion de la journée mondiale de la femme, comme de tradition, le P. Lombardi a fait distribuer du mimosa aux femmes travaillant en Salle de Presse.

La sixième congrégation s'est tenue hier après-midi en présence de 151 Cardinaux. Ont prêté serment le Cardinal électeur Jean-Baptiste Pham Minh Man, Archevêque d'Hôchiminville (Vietnam), et le Cardinal non électeur Adam Joseph Maida, Archevêque émérite de Detroit (USA). Ainsi le collège votant des 115 est au complet. Au cours de la session 16 Cardinaux ont pris la parole.

153 Cardinaux ont pris part ce matin à la septième congrégation générale, qui s'est ouverte par le constat et l'acceptation de la renonciation de deux Cardinaux électeurs à leur droit de vote, le Cardinal Juilius Riyadi Darmaatmadja, Archevêque émérite de Jakarta (indonésie) pour raisons de santé, et le Cardinal Edward Frederick O'Brien, ex Archevêque d'Edinburgh (Ecosse/GB) pour raisons personnels. Ensuite le Cardinal Doyen a distribué à l'assemblée l'article 38 de la Universi Dominici Gregis récemment modifié par Benoît XVI qui autorise le Collège cardinalice à anticiper la date d'entrée en conclave avant le quinzième jours de la vacance du siège apostolique, avec la faculté de la retarder de quelques jours pour motifs graves. Le collège électeur est donc désormais en mesure de fixer cette date. Par ailleurs, le P. Lombardi a signalé que les Cardinaux ont commenté l'initiative de prière mondiale web lancée par Adopte un Cardinal, à laquelle ont déjà adhéré 220.000 fidèles ayant reçu sans le choisir le nom d'un électeur ou non électeur pour qui prier ces jours ci. Cette congrégation générale a permis 18 nouvelles interventions, ayant touché au dialogue interreligieux et à la culture, à la bioéthique et à la justice dans le monde. L'importance de la collégialité et de d'une annonce positive de l'Evangile ont été rappelés, ainsi que de la place de la femme dans l'Eglise. A ce jour une centaine de Cardinaux a pris la parole, les autres étant inscrits pour les prochaines sessions.

Si le Saint-Siège est vacant, son activité se poursuit. Les dicastères fonctionnent sous la responsabilités des Secrétaires et la Secrétairerie d'Etat pour les affaires courantes sous celle du Substitut et du Secrétaire pour les relations avec les états. La prochaine prédication offerte au Sacré Collège sera confiée au Cardinal Prosper Grech, OSA. Pendant ce temps les travaux d'aménagement de la Chapelle Sixtine se poursuivent, la surélévation du sol consistant à obtenir un plan unique de la salle de vote.

La Chapelle Sixtine se prépare au Conclave

Une quarantaine d’hommes travaillent activement depuis trois jours dans la Chapelle Sixtine, qui se prépare à accueillir les cardinaux électeurs dans les prochains jours. Fermée au public depuis le 5 mars dans l’après-midi, la plus grande chapelle du Palais apostolique du Vatican se prépare à accueillir les 115 cardinaux qui éliront le prochain pape. Sous les fresques de Michel-Ange, Botticelli ou du Pinturicchio, les ouvriers montent actuellement un plancher surélevé au moyen d’une structure métallique.

Dans les jours à venir, les lieux seront prêts à recevoir les 115 cardinaux électeurs qui, venant de la Salle des bénédictions, entreront dans la chapelle par la lourde porte de bois qui communique avec la majestueuse Salle royale. En procession, ils iront rejoindre la douzaine de longues tables rectangulaires placées de part et d’autre de la chapelle. Tournés vers le centre, les cardinaux pourront s’asseoir d’un côté de la table recouverte de nappes en tissu bordeaux et beige, sur de simples chaises de bois.

Une petite table en bois sera aussi installée au centre pour accueillir un pupitre doré sur lequel sera posé le livre des Evangiles. Devant l’autel, surmonté d’un Christ en croix entouré de grands cierges, une table sera destinée aux "scrutateurs" et, près de l’autel, sera installé un trône destiné au nouveau pape.

Deux poêles, une fumée

Comme lors du conclave d’avril 2005, les employés du Vatican installent à l’entrée de la Chapelle Sixtine, sur la gauche, deux grands poêles métalliques. Outre le poêle historique servant à brûler les bulletins de vote des cardinaux à l’issue de chaque scrutin, un autre, plus sophistiqué, sera donc utilisé une nouvelle fois pour produire des fumigènes qui rendront plus visibles la fumée blanche ou noire qui sortira de la Chapelle Sixtine.

Sur le poêle utilisé depuis le conclave de 1939, qui vit l’élection de Pie XII, sont reportées les dates de toutes les élections pontificales menées depuis lors. (Apic/Imedia)
 

Sources : Radio Vatican -  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 08.03.2013 - T/Eglise

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante