ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI en Terre sainte: le programme du voyage se dessine peu à peu

 

Le 07 mars 2009  - (E.S.M.) - Benoît XVI devrait entrer une nouvelle fois dans une mosquée, à Amman (Jordanie), et se rendre au mémorial de la shoah, le Yad Vashem, à Jérusalem, au cours de son voyage qu’il effectuera en Terre sainte du 8 au 15 mai.

Le pape Benoît XVI à la Mosquée bleue d'Istanbul

Benoît XVI en Terre sainte: le programme du voyage se dessine peu à peu

Le 07 mars 2009  - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Benoît XVI devrait entrer une nouvelle fois dans une mosquée, à Amman (Jordanie), et se rendre au mémorial de la shoah, le Yad Vashem, à Jérusalem, au cours de son voyage qu’il effectuera en Terre sainte du 8 au 15 mai.

Selon quelques media, le programme de ce “pèlerinage personnel“ du pape que le Vatican n’a pas encore rendu officiel se dessine peu à peu.
Après le Cameroun et l'Angola du 17 au 23 mars prochains, la visite de Benoît XVI en Jordanie, en Israël et dans les Territoires palestiniens sera son 12e déplacement à l’étranger.

Benoît XVI devrait arriver à Amman, la capitale jordanienne, le 8 mai. Le lendemain, le pape devrait se rendre, comme Jean Paul II en mars 2000, sur le Mont Nébo où mourut Moïse, qui culmine à 806 mètres d'altitude.

Quelques heures plus tard, le pape devrait entrer pour la seconde fois de son pontificat dans une mosquée, celle du roi Hussein, qui surplombe Amman. En novembre 2006, Benoît XVI s’était rendu dans la Mosquée bleue d’Istanbul (Turquie). Le conseiller spécial du roi de Jordanie Abdallah II, le prince Ghazi bin Muhammad bin Talal, est l’un des initiateurs des lettres écrites par un certain nombre de responsables musulmans au pape pour l’inviter au dialogue après ses propos sur l’islam à Ratisbonne (Allemagne), en septembre 2006.

Le 10 mai, Benoît XVI devrait célébrer une messe pour la communauté catholique dans le stade d’Amman et visiter ensuite les bords du Jourdain où, selon la tradition, fut baptisé le Christ.

Lors de son séjour en Jordanie, le pape devrait également rencontrer des évêques irakiens, selon Mgr Jean-Benjamin Sleiman, archevêque catholique romain de Bagdad (Irak). Le prélat a en effet récemment affirmé avoir reçu une invitation pour aller en Jordanie de la part du Patriarcat de Jérusalem.

Le 11 mai, en milieu de matinée, le souverain pontife devrait quitter Amman en direction de Tel-Aviv, première étape en Israël.

Le 11 mai, en fin de matinée, Benoît XVI devrait être accueilli à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv par le président israélien Shimon Pérès, des membres du gouvernement et des personnalités religieuses. A 12h, le pape devrait arriver en hélicoptère au mont Scopus (à l’est de Jérusalem) où il devrait être accueilli par le maire de la ville sainte.

Après un temps de repos à la nonciature de Jérusalem, sur le mont des Oliviers, Benoît XVI devrait rencontrer Shimon Pérès à la présidence de l’Etat, à 16h30.

Une heure plus tard, Benoît XVI devrait se rendre au mémorial de la shoah, le Yad Vashem, comme le fit son prédécesseur Jean Paul II en mars 2000. Ce lieu symbolique est l’objet de tensions diplomatiques entre le Saint-Siège et Israël. Le Saint-Siège espère encore que la légende controversée d’une photo, qui présente Pie XII (1939-1958) comme étant insensible au drame des juifs persécutés, puisse être revue et formulée différemment avant la venue du pape. Dans le cas contraire, selon certains observateurs, Benoît XVI pourrait éviter de traverser le pavillon où se trouve la photo de son prédécesseur.

Une rencontre interreligieuse devrait avoir lieu, à 18h45, en présence de représentants juifs, musulmans, druzes (communauté du Proche-Orient issue d’un islam hétérodoxe) et chrétiens de Terre sainte.

Le 12 mai, à 9h, le pape devrait visiter l’Esplanade des mosquées et rencontrer le grand Mufti de Jérusalem, la plus haute autorité musulmane sunnite. Une heure plus tard, il devrait se rendre au Mur des Lamentations pour une cérémonie en présence des grands rabbins d’Israël, avant de visiter le rabbinat d’Israël (Hekhal Shlomo). Il devrait alors prononcer un discours en présence des deux grands rabbins d’Israël.

A 12h, Benoît XVI devrait aller prier au Cénacle (lieu de la dernière cène du Christ où les apôtres se réfugièrent ensuite entre l’Ascension et la Pentecôte). Une plus tard, au Patriarcat latin de Jérusalem, le pape rencontrera les évêques catholiques de Terre sainte.

Après d’être rendu dans l’église de Gethsémani, Benoît XVI célébrera une messe solennelle en plein air dans la vallée du Cédron sous le jardin des Oliviers, à 16h30. La tradition situe dans ce jardin l’agonie du Christ.

La journée du 13 mai sera dédiée à la visite en territoires palestiniens. A 8h30, le pape rejoindra Bethléem en hélicoptère pour y être accueilli par Mahmoud Abbas, président de l’Autorité Palestinienne, par le premier ministre Salam Fayaad et des personnalités civiles et politiques locales. Après avoir visité la basilique de la Nativité à Bethléem, Benoît XVI pourrait célébrer une messe sur la Place de la mangeoire, à 10h, comme le fit Jean Paul II.

En milieu d’après-midi, à 16h, Benoît XVI. visitera un camp de réfugiés palestiniens, celui d’Al-‘Ayda près de Bethléem, avant de rendre visite à une œuvre de charité. Une heure plus tard, une cérémonie de départ devrait voir, à nouveau, la présence du président Mahmoud Abbas.

L’avant-dernier jour du voyage de Benoît XVI, le 14 mai, sera quant à lui consacré à la Galilée (nord d’Israël), mais le programme de cette journée est encore à l’étude. Le pape devrait néanmoins se rendre à Nazareth et célébrer la messe au Mont du Précipice, à deux kilomètres de la ville.

A Nazareth, lieu de l’enfance du Christ, Benoît XVI visitera la basilique de l’Annonciation. Il pourrait aussi rencontrer les responsables religieux de la Galilée. Dans la matinée du 15 mai, quelques heures avant de repartir pour Rome, Benoît XVI devrait rencontrer le patriarche orthodoxe de Jérusalem.

A 10h, le pape se rendra dans la basilique du Saint-Sépulcre, qui abrite le tombeau du Christ. Après avoir été accueilli par le Custode de Terre sainte (franciscain), Benoît XVI visitera les lieux et prendra un temps de prière. Une heure après, le pape se rendra dans le quartier arménien de la Vieille Ville de Jérusalem, pour y rencontrer le patriarche arménien orthodoxe.

Deux heures plus tard aura lieu la cérémonie de départ depuis l’aéroport Ben Gourion, à Tel Aviv, en présence du président Shimon Pérès, quelques heures avant le début du shabbat juif. A 14h, le pape s’envolera pour Rome à bord d’un avion de la compagnie israélienne El-Al.

Il s’agira du premier voyage de Benoît XVI en Terre sainte, sur les lieux de naissance du christianisme. Avant lui, Paul VI s’est rendu du 4 au 6 janvier 1964, lors du premier des 9 voyages à l’étranger de son pontificat. Jean Paul II s’y est rendu du 20 au 26 mars 2000, en passant, comme Benoît XVI, en Jordanie puis en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Le voyage de Benoît XVI durera 8 jours, soit deux de plus que celui de Jean Paul II.
 

Sources : radiovm

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 07.03.2009 - T/Benoît XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante