ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le pape Benoît XVI a reçu en audience le prince Saoud al-Fayçal

 

Cité du Vatican, le 06 septembre 2007 - (E.S.M.) - Le pape Benoît XVI a reçu jeudi en audience privée à Castel Gandolfo, la résidence estivale des papes dans les environs de Rome, le ministre saoudien des Affaires étrangères Saoud Al-Fayçal pour un entretien consacré à la paix au Proche-Orient, a annoncé le Vatican.

Le pape Benoît XVI

Le pape Benoît XVI a reçu en audience le prince Saoud al-Fayçal

Communiqué de presse du saint Siège

Le pape Benoît XVI a reçu jeudi en audience privée à Castel Gandolfo, la résidence estivale des papes dans les environs de Rome, le ministre saoudien des Affaires étrangères Saoud Al-Fayçal pour un entretien consacré à la paix au Proche-Orient, a annoncé le Vatican.

L'entretien a duré une vingtaine de minutes et s'est déroulé dans un climat "cordial et la contribution des fidèles des différentes religions à la promotion de l’entente entre les peuples" ont été abordés. "Dans ce but, a conclu le communiqué du Saint Siège, le lancement d’activités communes en faveur de la paix a été souhaité".

Les deux hommes ont parlé "de la défense des valeurs religieuses et morales, du conflit au Proche-Orient, de la situation politique et religieuse en Arabie Saoudite, de l'importance du dialogue interculturel et interreligieux".

Le pape Benoît XVI avait déjà reçu dans la matinée le président israélien Shimon Peres avec lequel il avait parlé de "la souffrance des peuples" dans cette région.

Le prince Saoud al-Fayçal avait déjà rencontré Jean Paul II à trois reprises. Le Saint-Siège et l’Arabie saoudite - pays où la population est officiellement à 100% musulmane, mais où l'on compte de six cent mille à un million de chrétiens immigrés vivant et travaillant dans le royaume saoudien, qui ne peuvent pratiquer leur religion en public - n’entretiennent pas de relations diplomatiques.

Peu de temps après son élection, Benoît XVI avait souhaité, en mai 2005, le développement des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et des pays qui n’étaient pas encore accrédités auprès de lui. C’est aussi le cas, entre autres, de la Chine et du Vietnam.

Texte original du communiqué Italien
 

Sources: www.vatican.va - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 06.09.2007 - BENOÎT XVI - Brèves

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante