ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le sapin de Noël place St Pierre, les paroles de Benoît XVI sur cette tradition

 

Le 05 décembre  2009  - (E.S.M.) - Le sapin de Noël : il provient de la Forêt des Ardennes en Belgique. Les paroles du pape Benoît XVI sur cette tradition

Le sapin place St Pierre, Noël 2007 - Pour agrandir l'image Cliquer

Le sapin de Noël place St Pierre, les paroles de Benoît XVI sur cette tradition

Le 05 décembre 2009  - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Le Sapin de Noël est arrivé aujourd'hui place Saint-Pierre  : cette année, il a été offert par la Forêt des Ardennes, dans la Wallonie, une des régions les plus vertes de Belgique et de toute l'Europe. Le sapin a environ 100 ans, une hauteur de 30 mètres, un diamètre de 7m, et pèse environ 14 tonnes. Son illumination est prévue pour le 18 décembre dans l'après midi, en présence du ministre de l'Économie de la Région Wallonne, Jean-Jean-Claude Marcourt, de l'ambassadeur de la Belgique près le Saint-Siège, Franck de Coninck, et de l'évêque de Liège, Aloys Jousten. Alexandre de Carolis nous rappelle quelques des mots de Benoît XVI sur le sens religieux du Sapin de Noël :

Il se dressera d'ici peu de jours devant la Basilique du Vatican comme un symbole universel de paix, même si probablement il a vu de près les derniers actes de la guerre alors qu'il y a 65 ans, à ce moment-là, l'armée allemande se déchaîna en Belgique contre les Alliés en brisant le calme de la Forêt des Ardennes. C'est précisément de ce poumon vert millénaire du nord Europe  - aujourd'hui zone touristique réputée - que le monumental sapin, qui pendant plus d'un mois sera, avec la crèche, le centre d'attraction pour les fidèles et les touristes qui passeront par la Place Saint-Pierre, a été coupé fin novembre et transporté avec tous les égards sous les fenêtres du pape. Le sapin faisait partie de ces arbres devant être abattus pour des raisons d'espace, ou bien pour permettre la survie des plantes voisines. Son bois sera ensuite réutilisé pour créer des sculptures qui seront vendues pour recueillir des fonds en faveur des pauvres. Benoît XVI nous a rappelé cette tradition dans ses paroles sur le symbolisme de l'arbre de Noël, comme lors de l'audience à la délégation provenant de Val Badia, région de Trentino, qui avait offert le sapin en 2007 :

« Chers amis, l'arbre et la crèche sont des éléments de cette atmosphère typique de Noël qui font partie de l'héritage spirituel de nos communautés. C'est un climat imprégné de religiosité et de chaleur familiale que nous devons également préserver dans la société contemporaine, où la ruée vers la société de consommation et la recherche de biens matériels seuls semblent parfois l'emporter. Noël, avait poursuivi en cette circonstance le pape Benoît XVI, « est une fête chrétienne et ses symboles -  en particulier la crèche et le sapin décoré avec des cadeaux  - constituent des références importantes au grand mystère de l'Incarnation et de la Naissance de Jésus, que la liturgie du temps de l’Avent et de Noël évoque constamment ». Une pensée réaffirmée l'an dernier, lors de l'audience à la délégation de Basse Autriche, lieu de provenance du sapin offert au Saint-Père :

« La forme se dresse, son vert et les lumières sur ses branches sont des symboles de vie (...) nous renvoient au mystère de la Nuit Sainte. Le Christ, le Fils de Dieu apporte, dans le monde sombre, refroidi et non racheté dans lequel il vient à naître, une nouvelle espérance et une nouvelle splendeur. Si l'homme se laisse toucher et éclairer par la splendeur de la vérité vivante qu'est le Christ, il expérimentera une paix intérieure dans son cœur et deviendra lui même artisan de paix dans une société qui aspire à la réconciliation et à libération ».

 

Sources :  E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 05.12.2008 - T/Benoît XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante