ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Plusieurs passages de la catéchèse de François copiées de Jésus de Nazareth de Benoît XVI

Le 05 avril 2013 - (E.S.M.) - Sa catéchèse du 3 avril fait de larges emprunts à "Jésus de Nazareth"... Un détail curieusement passé inaperçu aux médias.

Le pape Benoît XVI 

Plusieurs passages de la catéchèse de François copiées de Jésus de Nazareth de Benoît XVI 

Le 05 avril 2013 - E. S. M. - Dans un récent article publié sur l'Espresso, intitulé "Le Pape (majuscule) qui murmurait à l'oreille du pape (minuscule)", Paolo Rodari écrivait qu'après avoir rempli pendant 24 ans le rôle de conseiller théologique de Jean Paul II, Benoît XVI pourrait continuer le même office auprès de François. "Une fonction, dit-il, qui n'a pas de précédent, même si tout le monde insiste pour dire que son futur est de se retirer, de se cacher au monde. Certes, officiellement, il disparaîtra de la scène, mais derrière les coulisses il est prêt à conseiller sur les lignes théologiques et sur la doctrine Jorge Maria Bergoglio".

Sur le moment, cela m'est apparu comme une rumeur de plus, plutôt déplaisante, car elle semblait contredire les intentions formulées par Benoît lui-même au moment de prendre congé de nous, et cultiver l’ambiguïté dénoncée par certains autour des « deux papes » : Le Seigneur m'a appelé à « gravir la montagne », à me consacrer encore plus à la prière et à la méditation. Mais cela ne signifie pas l'abandon de l'Eglise, et même, si Dieu me le demande, c'est justement pour que je puisse continuer à servir avec le même dévouement et le même amour avec lequel j'ai essayé de le faire jusqu'à présent, mais d'une manière plus adaptée à mon âge et à mes forces .

Aider François, c’est sans doute encore une façon de servir l’Eglise. Et que François ne veuille pas se priver des immenses compétences théologiques de son prédécesseur devient une évidence si l'on se donne la peine de lire sa dernière catéchèse, où il reprend la série des catéchèses de l'Année de la foi initiée par Benoît.
Il médite sur la résurrection, à partir du verset du Credo: "Nel Credo ripetiamo questa espressione: «Il terzo giorno è risuscitato secondo le Scritture». E’ proprio l’evento che stiamo celebrando: la Risurrezione di Gesù, centro del messaggio cristiano, risuonato fin dagli inizi e trasmesso perché giunga fino a noi".

On sait que ce sujet a été développé par Benoît XVI dans le deuxième tome de son Jésus de Nazareth.

Plusieurs passages de la catéchèse sont issus directement du livre, comme en témoigne ce qui suit. Il y a bien entendu aussi des éléments très personnels, mais assez informels, probablement "a braccio", la substance théologique est indéniablement de Joseph Ratzinger. On peut voir ce fait comme un témoignage supplémentaire - et heureux - de continuité entre les deux pontificats. On peut aussi regretter que les très évidents emprunts n’aient pas été signalés par le pape, ni indiqués en note dans la version transcrite sur le site du Saint-Siège, alors que sous Benoît XVI, les citations étaient toujours clairement référencées dans la version mise en ligne.

Note

Le bulletin VIS offre comme d’habitude une synthèse de la catéchèse (
(http://visnews-fr.blogspot.fr))

Elle commence – curieusement – en ces termes :

La Résurrection, centre du message chrétien et les deux manières, la profession de foi et le récit par lequel il se transmet, ont été les deux sujets abordés par le Pape François reprenant les catéchèses de l'Année de la foi des audiences générales des mercredis. Comme désormais à son habitude, le Saint-Père a fait le tour de la Place St.Pierre en voiture ouverte pour saluer les dizaines de milliers de personnes venues l'écouter, dont beaucoup présentaient leur enfant pour qu'il les prennent dans ses bras. Après avoir chaleureusement salué les fidèles, le Pape a prié avec eux et après leur avoir dit "Bonjour", il a commencé sa catéchèse en citant le célèbre passage de l'Epître de saint Paul aux Corinthiens: "Si le Christ n'est pas ressuscité, notre foi est vaine".

Lorsque le temps le permettait (ou que l’affluence l’exigeait) les audiences générales de Benoît XVI se déroulaient aussi Place Saint-Pierre, que le Pape parcourait en long et en large dans la jeep découverte (j’ai assisté à l’une d’elles), il prenait les bébés qu’on lui présentait et les embrassait. Ce fait n’a jamais été référé par le bulletin VIS…

 

Sources : benoit-et-moi -  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 05.04.2013 - T/Eglise

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante