ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

La famille est un trésor, prenons-en soin !

 

San José, le 04 septembre 2008 -  (E.S.M.) -  la famille est un des dons les plus précieux que Dieu ait donné à l’humanité. Nous sommes convaincus qu’il n’y a pas d’alternative à la famille. La famille est la première école de vertu dont toute société a besoin.

Mgr Barrantes, archevêque de San José - Pour agrandir l'image Cliquer

La famille est un trésor, prenons-en soin !

Le 04 septembre 2008 -  Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Mgr Barrantes, archevêque de San José, a célébré la sainte messe dans la cathédrale métropolitaine de San José et a affirmé que « la famille est un des dons les plus précieux que Dieu ait donné à l’humanité. Nous sommes convaincus qu’il n’y a pas d’alternative à la famille. La famille est la première école de vertu dont toute société a besoin ».

« La famille est un trésor, prenons-en soin ! » : l’exhortation de l’archevêque de San José aux 100 000 participants de la grande marche pour la famille.

Au moins 100 000 personnes ont participé à la grande marche pour la famille organisée le dimanche 31 août 2008 par l’archidiocèse de San José
(Costa Rica). Dès 8h30, les participants ont parcouru les rues de la ville avec des messages de soutien pour la famille, cellule de base de la société. L’archevêque Mgr Hugo Barrantes Urena guidait la manifestation, illuminée par la Parole de Dieu et par les discussions sur les différents problèmes qui portent atteinte aux époux et à tous les membres de la famille.

A la fin de la grande marche, Mgr Barrantes a célébré la sainte messe dans la cathédrale métropolitaine de San José et affirmé que « la famille est un des dons les plus précieux que Dieu ait donné à l’humanité. Nous sommes convaincus qu’il n’y a pas d’alternative à la famille. La famille est la première école de vertu dont toute société a besoin ». Il a ajouté que « pour que la société continue à exister, il faut absolument que la famille aussi continue à exister ». Et il a rappelé aux parents que ce sont eux « par droit originel, les premiers éducateurs de leurs enfants, ils doivent les éduquer en conformité avec leurs convictions morales et religieuses ».

Durant l’homélie, l’archevêque a fait références à 5 projets de loi qui menacent la famille fondée sur le mariage entre un homme et une femme et portent atteinte à la liberté des parents de choisir l’éducation de leurs enfants selon leurs convictions, face à cela les législateurs catholiques sont appelés à exprimer un refus très énergique.

Le premier projet de loi, le 16.182, concerne la réforme du Code sur la famille et la reconnaissance des unions de fait. Le second projet de loi, le 16.390, en lien avec le premier, veut réformer le Code civil et d’autres lois pour légaliser les unions civiles entre personnes du même sexe et leur accorder les mêmes droits que le mariage. Un troisième projet de loi, le 16.687 concerne la réforme de la loi générale sur la santé et veut inclure un chapitre sur les droits sexuels et reproductifs. « Le projet, a affirmé l’archevêque, sépare la sexualité de la reproduction humaine et établit que chaque être humain est le patron de son corps ». Le quatrième projet de loi, le 16.70 concerne la loi sur la prévention et l’élimination des discriminations et « prétend « normaliser » certains modes de vie contraires aux valeurs chrétiennes ». Et le dernier c’est le projet 16.978 qui modifie le Code pénal en augmentant les peines pour les discriminations sur les orientations sexuelles.

L’archevêque a également fait part de sa préoccupation à propose d’un manuel scolaire costaricain de prévention sociale appelé « la sexualité et la santé sexuelle pré productives des adolescents et la prévention du VIH SIDA ». Il s’adresse à des enfants de 10 ans aux adolescents de 19 ans. Le manuel présente ouvertement des concepts et des pratiques de façon tout à fait inconvenante pour cette étape de la croissance. Il ne tient jamais compte de l’opinion des parents. « Le dénominateur communs de ces projets, ce sont "les droits sexuels" », affirme le prélat. Dans ces projets, le terme de « droits sexuels » veut imposer une conception de la personne réduite à son aspect érotique sans l’accompagner de l’amour « agape ». 
[NDLR : C'est ce que nous explique le pape Benoit XVI dans sa première encyclique "Deus Caritas est".]

Dans ce contexte, Mgr Barrantes a lancé un appel aux députés catholiques de l’Assemblée législative, « afin que face à ces projets, ils agissent fidèlement à leur conscience et n’approuvent pas des lois contraires à la vie, au mariage et à la famille. »

« Quel Costa Rica voulons-nous laisser en héritage aux générations futures ?, continue l’archevêque. Réveillons-nous à temps ! » Cela demande un large dialogue et la recherche de stratégies afin que la voix des catholiques soit écoutée dans le contexte de l’État de droit. « La famille est un trésor, prenons-en soin ! », telle a été l’exhortation finale de Mgr Barrantes.

Liens :
Le texte intégral de l’homélie de Mgr Barrantes en espagnol : Document Word

Pour rappel, c'est à Mexico que le pape Benoît XVI nous a tous invités pour la VI Rencontre Mondiale des familles à Mexico  et Amsterdam accueillera le 5ème Congrès mondial des familles. En effet, le 5ème Congrès mondial des familles aura lieu à Amsterdam, aux Pays-Bas, du 10 au 12 août 2009. C’est la décision prise par le Comité de direction de cette organisation mondiale qui a son siège à Washington DC.

D’autres villes avaient posé leur candidature : le Nigeria, la Lituanie, la Bolivie et la Russie.

Le Congrès qui sera placé sous le thème « La Famille: Plus que la somme des Parties », se déroulera près le Centre RAI d’Amsterdam qui peut accueillir jusqu’à 4000 personnes.

Le 4ème Congrès mondial des familles a eu lieu l’année dernière à Varsovie, en Pologne. 4000 personnes y avaient participé.
Les précédentes éditions ont eu lieu à Mexico en 2004, à Genève en 1999 et à Prague en 1997.
(h2onews)
 

Nouveau: conseils aux personnes qui désirent recevoir les actualités ou consulter le site régulièrement:  ICI


Sources : www.vatican.va -  (E.S.M.)
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M. sur Google actualité)  04.09.2008 - T/International/Costa Rica - T/Famille

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante