ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Audience générale de Benoît XVI : Sainte Marguerite d’Oingt

 

Le 03 novembre 2010 - (E.S.M.) - Au cours de l'audience générale tenue Salle Paul VI, le Pape Benoît XVI a évoqué Marguerite d'Oingt, née probablement en 1240 au sein d'une famille de la noblesse lyonnaise.

Le pape Benoît XVI

Audience générale de Benoît XVI : Sainte Marguerite d’Oingt

Synthèse

Le 03 novembre 2010 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Au cours de l'audience générale tenue Salle Paul VI, le Pape Benoît XVI a évoqué Marguerite d'Oingt, née probablement en 1240 au sein d'une famille de la noblesse lyonnaise. "On déduit de ses écrits qu'elle entra à la Chartreuse de Poleteins pour répondre à l'appel du Seigneur, en laissant tout et en acceptant la sévère règle des chartreux, pour être totalement du Seigneur, pour être toujours avec lui. Nous savons" a poursuivi Benoît XVI, "qu'elle devint en 1288 la quatrième prieure de la Chartreuse, charge qu'elle occupa jusqu'à sa mort le 11 février 1310. Nous n'avons toutefois pas dans ses écrits de détails sur son itinéraire spirituel. Elle conçut toute sa vie comme un chemin de purification jusqu'à une pleine configuration avec le Christ. Il est le livre qu'elle doit écrire, qui est gravé quotidiennement dans son cœur et dans sa vie, et en particulier sa passion salvifique".

Puis le Pape a ajouté qu'"à travers ses écrits, Marguerite nous offre quelques éclaircissements sur sa spiritualité, qui nous laissent percevoir certains aspects de sa personnalité et de ses dons de gouvernement. Elle vit une vie riche d'expériences mystiques, décrites avec simplicité, laissant deviner le mystère ineffable de Dieu, soulignant les limites de l'esprit à le comprendre et l'insuffisance du langage humain à l'exprimer. Dans le dynamisme de sa vie mystique, Marguerite met en valeur l'expérience des sentiments naturels, purifiés par la grâce, comme moyen privilégié pour comprendre plus profondément et suivre plus promptement et ardemment l'action divine. Le Dieu Trinité, le Dieu d'amour qui se révèle dans le Christ la fascine, et Marguerite vit une relation d'amour profond envers le Seigneur et voit, au contraire, l'ingratitude humaine jusqu'à la lâcheté, jusqu'au paradoxe de la croix". Il a conclu en encourageant à suivre l'invitation de Marguerite d'Oingt "à méditer quotidiennement la vie de douleur et d'amour de Jésus et de sa mère, Marie. Notre espérance est ici, le sens de notre existence. De la contemplation de l'amour du Christ pour nous, naissent la force et la joie de répondre avec le même amour, en mettant notre vie au service de Dieu et des autres". Texte intégral

VISITE PASTORALE EN ESPAGNE

Saluant les fidèles espagnols à la fin de l'audience générale, le Pape les a invité à prier pour la visite pastorale qu'il effectuera cette fin de semaine à Compostelle et Barcelone, et de s'unir à lui, pèlerin au tombeau de l'Apôtre Jacques. A Barcelone, a-t-il ajouté, "j'aurai la joie de consacrer la Sagrada Familia, œuvre du génial Gaudí. Je m'y rends comme témoin du Ressuscité, porter à tous sa Parole d'où on tire la lumière permettant de vivre dans la dignité et l'espérance et de bâtir un monde meilleur".

Synthèse de la catéchèse lue en français par le Saint-Père

Chers frères et sœurs,

Née vers 1240 dans la région de Lyon, Marguerite d’Oingt nous introduit à la spiritualité des Chartreux, telle que saint Bruno l’a vécue et proposée. Femme très cultivée, de grand équilibre et de fin discernement, Marguerite a été une Prieure remarquable sachant unir sa vie spirituelle avec le service de ses consœurs et de la communauté. Grande mystique, elle considérait les richesses de ce monde comme misère et pauvreté, et quitta tout pour s’attacher totalement au Seigneur. Avec intelligence et droiture, elle conçut toute sa vie comme un chemin de purification jusqu’à la pleine configuration au Christ. Celui-ci est le Livre qui doit être écrit dans le cœur et dans la vie de chacun, pour y fixer profondément la présence divine. Ardente dans ses désirs et réaliste face à ses limites, elle nous enseigne que chaque personne humaine est appelé à construire avec Dieu une merveilleuse histoire d’amour. De la contemplation de l’amour du Christ pour nous, naissent la force et la joie de répondre par autant d’amour, en mettant notre vie au service de Dieu et des autres. Comme elle, puissions-nous dire : « Doux Seigneur, que tout ce que tu as fait par amour pour moi et pour le genre humain, me pousse à t’aimer davantage ! ».

J’accueille avec joie les pèlerins francophones présents ce matin, en particulier le Collège Hellénique de Thessalonique, en Grèce. Recueillant le message de Sainte Marguerite d’Oingt, je vous invite à contempler chaque jour la vie de Jésus et de sa Mère, Marie. Vous y trouverez le sens de l’existence, et vous aurez la force et la joie de vous mettre au service de Dieu et du prochain. Bon pèlerinage à tous !

Texte original du discours du Saint Père L’UDIENZA GENERALE

  Regarder la vidéo en Italien
ou en  français

Les Oeuvres de Marguerite d'Oingt

Sources : www.vatican.va 20101103 (370) -  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 03.11.2010 - T/Benoît XVI

 

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante