ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI de retour au Vatican

Le 02 mai 2013 - (E.S.M.) - Jeudi vers 16h30, Benoît quittera Castel Gandolfo en hélicoptère, en direction de l'héliport du Vatican, où il sera accueilli par le Cardinal Angelo Sodano et le Cardinal Tarcisio Bertone, et des employés de l'Etat de la Cité du Vatican.

Benoît XVI de retour au Vatican

Le Pape François lui souhaitera la bienvenue au couvent Mater Ecclesiae

Le 02 mai 2013 - E. S. M. - Benoît XVI est heureux de rentrer au Vatican, a déclaré le père Federico Lombardi dans une interview à Radio Vatican.

Benoît XVI, pape émérite depuis sa renonciation au trône de pierre le 28 février dernier, est rentré au Vatican ce jeudi après-midi. Benoît XVI a quitté en hélicoptère le palais apostolique de Castel Gandolfo où il réside depuis fin février vers 16h30. Il rejoint à présent le monastère Mater Ecclesiae qui a été rénové et adapté pour le recevoir. Le couvent se situe dans les jardins de la Cité du Vatican. Pour la première fois dans l'histoire, deux Papes résideront donc à l'intérieur du Vatican.
Le Pape François a accueilli personnellement Benoît XVI à l'entrée du monastère, alors qu'à l'héliport, le Pape émérite était attendu par le doyen du Sacré collège, le Cardinal Sodano, le cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone, par le Substitut de la Secrétairerie d'Etat Mgr Becciu, par le secrétaire pour les relations avec les Etats Mgr Mamberti, par le président du Gouvernorat de la Cité du Vatican le cardinal Bertello et le secrétaire Mgr Sciacca.

Benoît XVI vivra au premier étage du monastère
Le petit monastère de quatre étages (dont un au sous-sol) a été aménagé ces derniers mois en conséquence. Il est doté d'un ascenseur, ce qui permettra à Benoît XVI, qui vivra au premier étage, de pouvoir se déplacer sans problèmes. La résidence bénéficie d'une chambre d'amis qui sera toujours disponible pour le frère du Pape, Mgr Georg Ratzinger. Les autres personnes qui logeront au Mater Ecclesiae: Mgr Georg Gaenswein, son secrétaire et actuellement préfet de la Maison Pontificale, et les quatre "memores domini", laïques consacrées, qui s'occupent des tâches quotidiennes. La secrétaire, Birgit Wansing, ne logera pas au monastère. Et puis, le diacre belge qui est resté aux côtés de Joseph Ratzinger durant les deux mois de permanence à Castel Gandolfo, étant donné que Mgr Gaenswein était très occupé au Vatican, prendra congé ce jeudi.

Le 28 février, à 20h, une foule en pleurs avait vu se refermer les portes de la résidence pontificale de Castelgandolfo. Les dernières paroles de Benoît XVI avaient suscité une vive émotion:« Je ne suis plus qu’un simple un pèlerin qui entame la dernière étape de son pèlerinage sur cette terre. Mais je voudrais encore, avec tout mon cœur, avec tout mon amour, avec ma prière, avec ma réflexion, avec toutes mes forces intérieures, travailler pour le bien commun et le bien de l’Eglise, de l’humanité ».

L’Eglise catholique était sous le choc de la renonciation historique de Benoît XVI, désorientée, inquiète quant à l’avenir. Certains voyaient d’un mauvais œil la future cohabitation inédite entre deux papes et redoutaient une déstabilisation de la communauté ecclésiale. Deux mois plus tard, Joseph Ratzinger revient au Vatican dans un contexte qui a profondément changé. Le nouveau pape venu des Amériques, dont l’élection a suscité un engouement planétaire, a eu le temps de s’installer et a su s’attacher l’adhésion des fidèles et même des médias par son style direct, ses gestes chaleureux, son amour de la simplicité. Le gouvernail de la barque de Pierre est donc passé dans d’autres mains. Quant à Benoît XVI, il avait déjà assuré son successeur de sa déférence et de son obéissance inconditionnelles. « Je reste d'une façon nouvelle près du Seigneur crucifié » – avait-il affirmé quelques heures avant de quitter sa charge.

Comment oublier sa dernière audience générale le 27 février :
« Ces derniers mois, j’ai senti que mes forces avaient diminué et j’ai demandé à Dieu de m’éclairer pour prendre la juste décision pour le bien de l’Église. Je continuerai à accompagner le chemin de l’Église par la prière et la réflexion ».

Fatigué et affaibli par l’âge, Benoît XVI a mené depuis sa renonciation une vie extrêmement discrète. Intellectuel timide et raffiné, victime pendant son pontificat mouvementé de préjugés et de critiques impitoyables, Joseph Ratzinger ne saurait faire ombrage à son successeur qui a su ravir les foules en si peu de temps et moins encore interférer dans le gouvernement de l’Eglise. Et si, à la faveur d’un soudain retournement médiatique, l’opinion publique a tendance à tort à opposer les deux papes, François a, au contraire, multiplié les gestes d'amitiés envers son prédécesseur.

Loin d’entraver le nouveau pontificat, cette proximité pourrait au contraire permettre aux deux papes de maintenir des liens fréquents et fructueux. D’autant que contrairement aux apparences, l'Eglise catholique n'a pas changé de cap ni de valeurs. La succession apostolique fait partie de l’histoire et elle se poursuivra d’une manière nouvelle.

Ci-dessus: le Monastère Mater Ecclesiae
C’est ici que le pape mènera une vie retirée
Depuis 1994, à la demande du pape Jean-Paul II (décédé en 2005), ce bâtiment a servi comme monastère. Depuis novembre 2012 des travaux ont rénové ce lieu où
le jeudi 2 mai Benoît XVI (âgé 86 ans) va déménager.

Commentaire de bild.de

Selon le porte-parole du Vatican, P. Lombardi, le déménagement se déroulera dans la discrétion.
“Le Seigneur m’a invité sur la montagne pour me consacrer davantage à la prière et à la méditation.” (Benoît XVI le 24 février 2013, lors du dernier Angélus officiel).
Le temps est venu maintenant pour que le pape émérite Benoît XVI commence cette nouvelle étape de sa vie, en ce lieu retiré qu’il avait lui-même choisi. Il n’est séparé qu’à un jet de pierre de la basilique St Pierre où repose l’apôtre Pierre.

Bild : Ce jeudi, exactement 9 semaines après sa renonciation, Benoît XVI quittera la résidence d’été des papes de Castel Gandolfo située près du lac d’Albano, où il s’était retiré depuis le 28 février.
Mater Ecclesiae a été rénové. C’est là que, selon son expression, Benoît XVI désire mener “une vie cachée, loin des yeux du monde”.

Une personne qui est dans la confidence dit à Bild :
Il se réjouit d’intégrer son nouveau chez soi.
Pas seulement parce que ce petit couvent (450m2), réalisé à la demande du pape Jean-Paul II vient d’être rénové conformément à ses besoins actuels, mais aussi parce que Benoît XVI retournera dans cette partie du Vatican qu’il connaît bien, avec les cloches de la basilique St Pierre, avec ces jardins où il pourra réciter le rosaire, comme il l’avait fait pendant 8 ans, lorsqu’il était à la tête de 1, 2 milliards de catholiques.
Son plus proche voisin, ce sera la nature. Le bâtiment est entouré d’un potager où poussent des poivrons, choux et courgettes. Parmi les arbres fruitiers il y a aussi quelques rosiers. La confiture d’orange et de citron provenant d’ici servent pour le petit déjeuner du pape. A l’entrée s’élèvent des pins et des palmiers.
Et puis, il y aura peut-être aussi quelques chats égarés qui comprendront vite qu’ici ils seront accueillis avec de la nourriture. Son amour légendaire pour les chats date du temps où il était encore cardinal.

Comment peut-on décrire le nouveau chez soi du pape ?

Mater Ecclesiae (Mère de l’Église) était un modeste couvent, laissé vide depuis novembre 2012. Dans ce bâtiment de 3 étages, construit au début du 20e siècle, il y a à l’étage supérieur, douze petites cellules. Le mobilier y est modeste, le seul décor étant le crucifix en bois, avec des peintures religieuses accrochées au mur. C’est au même étage que les sœurs avaient leur infirmerie, des bureaux et une salle de communauté. Tout cela est devenu l’appartement du pape. Avec en plus, une chambre d’accueil pour les séjours de son frère Georg Ratzinger (de 89 ans).

A la chapelle privée, Benoît XVI célébrera tous les matins la messe, tant que ses forces le lui permettront. Sur l’autel on aperçoit une statue de la Vierge Marie, décorée des fleurs fraîchement cueillies. La Croix est l’œuvre du sculpteur sicilien Francesco Messina. Sur le mur, des icônes ; à travers les vitraux un peu de lumière pénètre dans la chapelle.

Au rez-de-chaussée de la maison il y a une grande cuisine, avec la réserve, et une salle à manger, ainsi qu’une bibliothèque. C’est ici qu’on trouve les œuvres de l’histoire des ordres religieux, des livres de théologie et de littérature contemporaine. La collection prestigieuse du pape Benoît sera transféré aussi dans ce monastère.

Qui accompagnera le pape Benoît ?

Tous ceux qui le connaissent admettent que le pape professeur et écrivain continuera à publier de futurs bestsellers. Sa fidèle secrétaire Birgit Wansing, seule capable de déchiffrer sans problème l’écriture minuscule tracée au crayon par le pape Benoît, restera toujours à ses côtés. Quant à l’entretien de la maison, ce sont les mêmes ; les quatres laïques consacrées qui faisaient déjà partie de la famille pontificale qui s’en occuperont. De même, son fidèle secrétaire privé Georg Gänswein sera domicilié à Mater Ecclesiae. Il continuera à servir avec le même dévouement en tant que préfet de la Maison pontificale, cette fois-ci le pape François (âgé de 76 ans). Il doit être soulagé de faire moins de trajet qu’en partant de Castel Gandolfo.

L’appartement du pape Benoît est couronné d’une terrasse sur la toiture, d’où a on a une vue imprenable sur la ville de Rome et sur la coupole de la basilique St Pierre. Mais en revanche, ceux qui ont accès à la terrasse de la coupole pourraient l’apercevoir à l’aide d’un télé-objectif, si bien que le pape Benoît évitera soigneusement la terrasse dans la journée.

Pour le 1er mai l’été s’annonce à Rome avec 30°. Comme Benoît XVI craint la chaleur accablante du midi, il se peut qu’en plein été il se déplacerait dans un endroit moins chaud, au moins selon les rumeurs, Mais puisque le pape Benoît servira désormais l’Église, dans une vie cachée et retirée, il n’aura à en rendre compte à personne.

Il a pris sa décision en toute liberté, lorsqu’il a préféré se retirer. Et il restera cet homme libre qu’il a toujours été. Par exemple, à Castel Gandolfo, il a recommencé à jouer au piano…
 

Sources :benoit-et-moi -  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 02.05.2013 - T/Benoît XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante