ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Soutenons Benoît XVI dans son souci de renouveau de la liturgie !

 

Le 17 septembre 2007 - (E.S.M.) - A peu de jours de l'entrée en vigueur du Motu proprio du Saint Père Benoît XVI qui a libéralisé la célébration de la Messe selon les livres liturgiques de Saint Pie V, nous vous proposons une interview du Président de l'Association « Una Voce », toujours en première ligne pour défendre et promouvoir le rite tridentin.

Soutenons Benoît XVI dans son souci de renouveau de la liturgie !

Le Président « d'Una Voce » : « Voilà pourquoi nous remercions le Pape Benoît XVI pour la libéralisation du rite tridentin »

A peu de jours de l'entrée en vigueur du Motu proprio « Summorum Pontificum » du Saint Père Benoît XVI qui a libéralisé la célébration de la Messe selon les livres liturgiques de Saint Pie V, nous vous proposons une interview du magistrat Riccardo Turrini Vita, Président de l'Association « Una Voce », toujours en première ligne pour défendre et promouvoir le rite tridentin.

Docteur Turrini Vita, qu'est-ce que vous pensez du Motu Proprio et des critiques qui viennent de l'intérieur et en dehors l'Église ?

« Comme le président de la fédération internationale l'a déjà déclaré, « Una Voce » est heureuse et très reconnaissante au Saint Père pour la lettre apostolique Summorum Pontificum. Notre mouvement laïc a la satisfaction, en particulier, de voir confirmé que le rite romain ancien n'a jamais été abrogé. Le mérite en revient à l'action de nos fondateurs, maintenant au Ciel, et de tant de prêtres qui l'avaient vite affirmé, même avec des souffrances personnelles. Les critiques sont très diverses ; l'impression générale est qu'elles nourrissent des soupçons sur la réelle intention du Saint Père, et voient dans la liberté donnée à notre vie spirituelle, un principe de restauration d'une vie ecclésiale qu'elles ne jugent pas bonne. Je trouve donc que les critiques du document doivent réfléchir avec une plus grande sérénité sur la lettre d'accompagnement écrite par le Pape Benoît XVI, donner au Pape la confiance que le vicaire du Christ mérite, et enfin réfléchir que notre liberté augmentée ne leur impose pas de changement. Au contraire, chacun de leurs efforts pour une célébration plus sacrée ne pourra qu'être saluée avec faveur ».

Que répondre  à celui qui affirme l'anticonciliarité du rite tridentin ?

« Le second concile du Vatican s'est ouvert et est tombé en accord avec l'usage du missel soi-disant tridentin. Le missel de Paul VI date de 1970, et les rites qui en découlent, sont évidemment valides et légitimes, même s'ils mettent des accents différents sur les vérités de la foi catholique. Si le Concile se comprend dans sa réalité, ou dans des actes approuvés par le saint Père, et sur lesquels  nous avons tous étudié dans notre jeunesse, il n'est pas possible d'imaginer une contradiction, qui en outre serait en contradiction avec la nature de l'Église. Si par contre avec la référence au Concile on comprend seulement son idée « d'une Église catholique finalement moderne », alors il est possible d'affirmer ce qu'on veut ; mais c'est vraiment cette lecture, certes très diffuse, que le magistère n'a jamais acceptée et que notamment le pape a indiquée comme erronée ».

Entre temps, quels sont les travaux de votre Association ?

« Bonum diffusivum sui ». En premier lieu, on cherche à conférer un décorum extérieur à la liturgie (chant, orgue, service). Ensuite, lorsque cela est possible, « una Voce » aide les groupes qui désirent participer à ce trésor spirituel, en donnant des conseils. Pour autant que possible, nous agissons en synergie avec l'Institut du Christ Roi, institut diocésain de Florence, consacré au culte ancien, et qui montre une grande ferveur apostolique. Son jeune clergé est disponible pour approcher les fidèles au rite romain classique ».

Voyage inoubliable au cœur de la liturgie romaine

Parce que la liturgie est au cœur de la vie de l’Église, le Centre International d''Études Liturgiques organise depuis 1995 des journées liturgiques afin de mieux faire comprendre et aimer la liturgie de l''Église “source et sommet de la vie chrétienne”, et en diffuse les travaux dans le monde entier.
L''année qui vient de s''écouler a été riche en évènements liturgiques avec la publication par le pape Benoit XVI de l''Instruction Sacramentum Caritatis et du Motu Proprio Summorum Pontificium. Par ces deux textes importants le Saint Père a rappelé l''importance vitale pour la vie de l''Eglise de la liturgie et son souci que ce culte rendu par l''Eglise à Jésus-Christ soit célébré de la manière la plus sacrée et solennelle qui soit.

C''est pourquoi comme chaque année, avec le soutien de l’association Una Voce, des magazines La Nef et Monde et Vie et du journal L''Homme Nouveau, le CIEL organise un voyage exceptionnel à Rome du 14 au 17 novembre 2007.

En compagnie de personnalités ecclésiastiques et laïques, ces journées permettront de profiter des trésors de la ville éternelle à travers des visites commentées. Des conférences, accessibles à tous, éclaireront les questions liturgiques qui sont au cœur de la vie de l’Église. Des célébrations liturgiques, des rencontres exceptionnelles viendront compléter ce voyage qui sera à la fois un temps fort spirituel et un séjour d''agrément ouvert à tous prêtres ou laïcs.

A Rome donc pour soutenir le Saint Père dans son souci de renouveau de la liturgie !
Loïc Mérian
Président du CIEL
- Renseignements

Table : Motu Proprio

Sources: E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 17.09.2007 - BENOÎT XVI - Motu Proprio / Liturgie

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante