ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Peur du pape François

Le 12 mars 2015 - (E.S.M.) - Le site traditionaliste "The Remnant" publie une lettre d'un prêtre anonyme (il est facile de comprendre pourquoi il ne peut pas signer de son nom). Une lettre qui donne à réfléchir.

Peur du pape François

Le 12 mars 2015 - E. S. M. - Le responsable du site précise: Le Père Anonyme (Father Anonymous) n'est pas un traditionaliste; il propose la nouvelle messe, mais, comme nous, il est plus que simplement inquiet de la direction vers laquelle François semble mener l'Église. Si l'inquiétude du Père fait de lui un traditionaliste, qu'il en soit ainsi et que Dieu nous aide tous. Priez pour François et priez pour que les préoccupations de The Remnant sur le présent pontificat se révèlent finalement avoir été très exagérées.

Article ici: remnantnewspaper.com  - Traduction

Je suis rassuré de lire vos articles reprochant à François ses nombreuses attaques contre les fidèles catholiques, tandis qu'il approuve le comportement immoral des autres.

Je suis prêtre et je le suis depuis 25 ans. Je n'ai jamais connu un tel bouleversement spirituel durant toutes ces années, et, croyez-moi, j'ai vu ce que je pensais était le pire que l'Eglise catholique avait à offrir.

Le comportement de François et ses sempiternelles remarques impromptues m'ont laissé démoralisé. Je n'ai jamais connu une telle malveillance de la part du Saint-Siège. La confusion causée par les remarques du pape parmi les fidèles qui me sont confiés, et la façon dont ses actions enhardissent une culture déjà anti-catholique ont quelque chose qui me semble sinistre. Quand je regarde dans les yeux de François, je ne vois pas l'amour et la compassion, je vois la vanité et la ruse.

Désormais, nous sommes confrontés à la possibilité d'une catastrophe lorsque le Synode se réunira de nouveau à Rome cet automne. Mon propre archevêque a diffusé un questionnaire pour préparer la contribution des paroissiens sur les thèmes du mariage et de la famille. Les questions posées à mes paroissiens semblent orientées, comme s'il cherchait des réponses particulières convenant à un résultat prédéterminé. Je redoute, comme je ne l'ai jamais redouté auparavant, que nous soyons confrontés à des changements doctrinaux graves. Bien que François continue d'insister qu'il s'agira de changements de discipline et non doctrinaux, mon instinct me dit qu'il n'est pas sincère.

Partout dans le monde, nous voyons des cardinaux, des archevêques et des évêques affirmer des comportements qui ont été condamnés sans équivoque par les Papes et les Conciles des siècles précédents. Tandis que j'entends et regarde ces événements, dans mon esprit, encore et encore, j'entends la phrase, "la fumée de Satan est entrée dans le sanctuaire."
Se pourrait-il que tout ce qui se passe soit vraiment l'œuvre de Satan? Je ne suis pas prêt à l'affirmer, mais dans mon cœur je crains que cela puisse être vrai. Si c'est vrai, alors il peut également être vrai que beaucoup de membres de notre hiérarchie n'appartiennent plus au Christ.

J'ai eu sur tout cela des conversations avec des amis prêtre. Nous avons tous peur de ce qui va arriver. Aucun de nous ne pense que nous sommes encore sur un terrain doctrinalement solide. Nous avons tous un mouvement de recul chaque fois que François se dirige vers un groupe de journalistes. Qu'est-ce qu'il va dire, après? Comment va-t-il réprimander ceux qui servent fidèlement le Christ? Comment va-t-il nous étriller cette fois?

Un de mes amis prêtres m'a demandé lors d'une conversation ce que je ferais si l'Eglise approuve formellement ce qui était précédemment formellement condamné. J'ai dû avouer en toute honnêteté que je quitterais probablement le ministère sacerdotal. Il a admis qu'il n'aurait probablement pas d'autre choix que de faire de même.

Ma plus grande peur est que si François continue à pousser l'Eglise vers l'hérésie, alors nous pourrions expérimenter une guerre parmi les fidèles qui ferait apparaître l'opposition de Mgr Lefebvre après Vatican II comme une simple objection!

Je sais que vous comprendrez pourquoi je ne signe pas cet e-mail de mon nom.

Que Dieu préserve Sa Sainte Église des forces visibles et invisibles, au dedans et en dehors, qui cherchent à la détruire. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs!

(Father Anonymous)
 

Sources : benoit-et-moi

  Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 12.03.2015

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante