ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Le secrétaire de Benoît XVI se confie pour la première fois dans une interview

 

 Mgr Georg Gänswein

ROME, Mardi 8 août 2006. Pour la première fois depuis le début du pontificat de Benoît XVI, le secrétaire particulier du pape, Mgr Georg Gänswein, a raconté sa vie aux côtés du pape et confié quelques souvenirs de jeunesse.

Le Saint Père Benoît XVI et

Georg Gänswein, son secrétaire

Le secrétaire de Benoît XVI se confie pour la première fois dans une interview

Vie aux côtés du pape et souvenirs


Pour la première fois depuis le début du pontificat de Benoît XVI, le secrétaire particulier du pape, Mgr Georg Gänswein, a raconté sa vie aux côtés du pape et confié quelques souvenirs de jeunesse.

 

A l'occasion de ses cinquante ans, Mgr Gänswein s'est ainsi confié dans une interview accordée au programme allemand de Radio Vatican et largement reprise le 8 août par la presse italienne.

 

"La journée du pape, a expliqué Mgr Gänswein sur les ondes de Radio Vatican, commence à 7h du matin avec la messe, avant la prière du bréviaire et un moment de contemplation, en silence, devant le Seigneur. Puis, nous prenons notre petit-déjeuner ensemble, et je commence le travail de la journée en préparant le courrier, en consultant les lettres qui arrivent chaque jour en grand nombre".

 

La journée se poursuit, a détaillé le prélat, avec "un temps d'échange" avec le pape, avant de l'accompagner à la deuxième loge du palais apostolique pour les audiences privées de la mi-journée. "Ensuite nous déjeunons ensemble. Après le repas nous faisons une courte promenade avant la sieste. Dans l'après-midi, je m'occupe à nouveau du courrier, je porte au Saint-Père ce qui est le plus important et qui nécessite sa signature, son avis ou son accord", a encore précisé le secrétaire particulier du pape.

 

Interrogé sur son rapport avec Benoît XVI, Mgr Georg Gänswein a confié chercher à se "montrer digne de sa confiance", reconnaissant aussi qu'après 15 mois de collaboration la capacité de travailler ensemble avait augmenté.

 

Dans ses confidences, Mgr Gänswein a également affirmé posséder ses "racines" dans sa famille, en Allemagne, se reconnaissant aussi un défaut majeur, son "manque de patience", et affirmant que sa vertu principale était la "ténacité". Il a expliqué que, lorsqu'il était jeune, il jouait de la clarinette dans un orchestre et que son sport préféré était le football, regrettant de ne plus pouvoir faire beaucoup de sport désormais.

 

L'homme le plus proche du pape, d'allure athlétique et élégante, a noté que la presse italienne avait beaucoup parlé de son aspect physique au début du pontificat de Benoît XVI, expliquant que cela l'avait "surpris et aussi un peu agacé". Il s'est enfin confié sur son rapport avec les femmes. "Je n'ai jamais eu de difficulté avec le sexe dit "faible", j'ai toujours eu un rapport serein et aussi très naturel jusqu'à aujourd'hui", a-t-il encore souligné.

 

Dans la soirée du 30 juillet 2006, le secrétaire de pape a fêté son 50e anniversaire dans les jardins de la résidence pontificale d'été de Castel Gandolfo avec une cinquantaine d'invités, dont Benoît XVI.

 

Mgr Georg Gänswein est né le 30 juillet 1956 près de Waldshut (Allemagne). Il a ensuite passé sa jeunesse en Forêt-Noire avant de partir étudier à Fribourg-en-Brisgau, à Rome et enfin à Munich, où il a obtenu un doctorat en droit canonique. C'est à l'âge de 28 ans qu'il a été ordonné prêtre à Rome, en 1984. Il a travaillé comme conseiller de l'archevêque de Fribourg-en-Brisgau, avant de rejoindre le Vatican où il a été appelé, en 1995, pour travailler sur le droit canonique.

 

Secrétaire de Mgr Josef Clemens - lui-même secrétaire du cardinal Ratzinger - il a rejoint rapidement la Congrégation pour la doctrine de la foi et, en l'an 2000, est devenu monseigneur. Lorsque Mgr Clemens a été promu secrétaire du Conseil pontifical pour les laïcs, Mgr Gänswein lui a succédé au secrétariat du cardinal Ratzinger. Elu pape, Benoît XVI a de nouveau fait appel à lui.

 

 

Eucharistie sacrement de la miséricorde - 08.08.2006 - BENOÎT XVI

 

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante