ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

A propos d'une lettre de Benoît XVI

Le 31 octobre 2014 - (E.S.M.) - Une mise au point des responsables du mouvement Coetus Internationalis Summorum Pontificum.

Le pape émérite Benoît XVI 

A propos d'une lettre de Benoît XVI

Le 31 octobre 2014 - E. S. M. - Du 23 au 26 octobre 2014 se déroulait à Rome le IIIe pèlerinage international “ad Petri sedem – Populus Summorum Pontificum”, « réunissant sur les Tombes des Apôtres toutes les personnes de foi catholique liées à la célébration de la Messe dans la forme extraordinaire du Rite Romain selon le Motu Proprio Summorum Pontificum émané en juillet 2007 par Benoît XVI » (à lire le magnifique récit d'un participant sur le blog Messa in latino).

Et le samedi 24 octobre, le cardinal Burke célébrait dans la Basilique Saint-Pierre une messe selon ce rite.

Durant la messe, une lettre du pape émérite avait été lue (cf. La lettre de Benoît XVI...).
Benoît XVI y expliquait son absence par le fait que sa condition de "moine cloîtré" lui interdisait de sortir de sa retraite, sauf "dans des cas particuliers, invité personnellement par le pape".
Il faut croire que cette lettre avait donné lieu à des commentaires non souhaités, car le Coetus Internationalis Summorum Pontificum a publié le 29 octobre 2014 un communiqué qu'Anna a traduit ci-dessous.
On y apprend en particulier que Benoît XVI avait été officiellement invité par une lettre qui lui avait été remise en mains propres le 1er septembre, lors d'une audience privée accordée à Cosimo Marti, cofondateur et trésorier de la fédération internationale Juventutem, accompagné de Giuseppe Capoccia, délégué général du pèlerinage "Populus Summorum Pontificum", dont nous avions parlé ici: Encore de bonnes nouvelles de Benoît.

Le communique de Juventutem

Texte en italien ici.
Traduction d'Anna

A PROPOS DE LA LETTRE DU PAPE EMERITE A NOTRE DELEGUE GENERAL

Nous sommes très heureux de la diffusion donnée au message que Sa Sainteté le Pape émérite a adressé, à travers notre délégué général, à tous les pèlerins du peuple Summorum Pontificum et en particulier aux jeunes de Juventutem.
Nous sommes pourtant surpris des nombreuses interprétations plus ou moins fantaisistes que l'on donne aux propos toujours très clairs du Pape champion de la réconciliation liturgique.
Nous voudrions souligner que le texte de Benoît XVI est une réponse à une invitation de notre part à participer à la Sainte Messe célébrée samedi dernier par Son Eminence le cardinal Burke à Saint Pierre, en conclusion de notre annuelle solennelle procession dans les rues de Rome.
L'invitation avait été adressée au Pape émérite avec une lettre du 21 août, remise en ses propres mains le 1er septembre pendant l'audience privée qu'il a bien voulu accorder à Juventutem et à nous.
La référence de Sa Sainteté émérite à la "pleine paix de l'Eglise" dans laquelle vit maintenant la liturgie traditionnelle n'est ni ironique, ni ingénue, mais est la réponse ponctuelle à ce que nous lui avions écrit le 21 août: "Nous sommes particulièrement conscients qu'avec le Motu Proprio de 2007 Votre Sainteté a voulu préserver à l'Eglise le trésor du Missel ancien, tout en veillant à ne pas blesser la cohésion de l'Eglise elle même: la célébration de la forme extraordinaire a désormais cours pacifiquement, sans polémiques, au sein de paroisses où la forme ordinaire est habituellement célébrée. Comme Votre Sainteté l'a déjà affirmé, chacun de nous est partie d'une portion du Peuple de Dieu, dans laquelle il rencontre des frères et sœurs de toutes les sensibilités. C'est pourquoi notre pèlerinage réunit un grand nombre de séminaristes diocésains et de prêtres de paroisse, dont plusieurs célèbrent dans/selon les deux formes du rite."

Nous sommes bien conscients que beaucoup de résistances et hostilités persistent encore à l'encontre des dispositions du Pape Benoît et nous sommes certains qu'il en est conscient lui aussi: nous souhaitions toutefois le remercier de la nouvelle réalité qui progresse en tant de paroisses du monde catholique et dont les pèlerins laïcs et ecclésiastiques, parvenus à Rome pour le pèlerinage, ont donné témoignage.

Guillaume Ferluc - Giuseppe Capoccia
Secrétaire Général - Délégué Général
 

Sources : benoit-et-moi -  E.S.M.
Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel
Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 31.10.2014

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante