ACCUEIL

BENOÎT XVI

L'EVANGILE DU JOUR

LA FAMILLE

TEXTES DU VATICAN

JEAN PAUL II

CHRIST MISERICORDIEUX

ACTUALITE DE L'EGLISE

CATECHESES

LITURGIE

LES JEUNES

FIDELES LAICS

JOUR DU SEIGNEUR

SERVANTS DE MESSE

SPIRITUALITE

THEOLOGIE

VOCATIONS

VOYAGE APOSTOLIQUE

GALERIE PHOTOS

TV VATICAN

MEDITATIONS

BREVES

QUI SOMMES NOUS

NOUS CONTACTER
 
BIBLIOTHEQUE
FORUM
ESCHATOLOGIE
LIENS
.
STATISTIQUES
 
Ouverture du site
19 Avril 2005
 

Benoît XVI rencontre le Roi d'Arabie saoudite

 

Cité du Vatican, le 06 novembre 2007 - (E.S.M.) - Aujourd'hui, dans le Palais Apostolique du Vatican, le Saint Père Benoît XVI a rencontré le Roi d'Arabie saoudite, S.M. Abdallah bin Abdulaziz al Saud. Le Souverain a rendu visite ensuite au Secrétaire d'État, le Card. Tarcisio Bertone, qui était accompagné du Secrétaire pour les Rapports avec les États, Mgr. Dominique Mamberti.

Le pape Benoît XVI - Pour agrandir l'image Cliquer

Benoît XVI rencontre le Roi d'Arabie saoudite, événement inédit

Communiqué de la salle de presse du saint Siège

Aujourd'hui, dans le Palais Apostolique du Vatican, le Saint Père Benoît XVI a rencontré le Roi d'Arabie saoudite, S.M. Abdallah bin Abdulaziz al Saud. Le Souverain a rendu visite ensuite au Secrétaire d'État, le Card. Tarcisio Bertone, qui était accompagné du Secrétaire pour les Rapports avec les États, Mgr. Dominique Mamberti. L'entretien entre le Pape et le roi de l'Arabie saoudite, Abdullah, reçu avec sa suite de 12 personnes, a duré trente minutes, en présence de deux interprètes.

"Ces entretiens cordiaux ont permis d'aborder des sujets chers aux deux parties. Ils ont mis en relief l'engagement dans un dialogue interculturel et interreligieux, destiné à favoriser une coexistence pacifique et fructueuse entre les personnes et les peuples, l'importance de la collaboration entre musulmans, chrétiens et juifs pour la promotion de la paix, de la justice, de la spiritualité et des valeurs morales, pour le bien de la famille tout spécialement".

"Souhaitant la prospérité du pays, le Saint-Siège a tenu à mention de la présence positive et active des chrétiens en Arabie saoudite. Un échange d'opinion a également intéressé la question médiorientale, en insistant sur la nécessité d'une solution juste aux divers conflits qui affligent la région, en particulier le conflit israélo-palestinien".

Une épée en or et pierres précieuses et un objet d'art en or et en argent, représentant un homme avec un chameau sous un palmier : ce sont les cadeaux apportés par le roi Abdullah d'Arabie saoudite au Saint Père.

Le souverain saoudien, le premier à rencontrer un Souverain Pontife, est arrivé au Vatican à 12h30. L'accueil du Pape a été particulièrement chaleureux : en rencontrant Abdullah dans la salle du Trône, le Saint Père a serré de ses deux mains celles du souverain wahhabite. Pendant toute la durée de la rencontre, Benoît XVI a parlé en italien et Abdullah en arabe, avec l'assistance de deux interprètes, deux prêtres. Le roi portait le vêtement national avec la tunique bleue et le manteau blanc et or. Au terme de l'entretien privé environ de 30 minutes, la délégation est rentrée dans la Bibliothèque, dont aucune femme ne faisait partie, pour l'échange des cadeaux. Le Pape a offert au roi Abdullah une gravure de 1550, représentant le Vatican, et une médaille d'or du pontificat.

Après la rencontre avec le Saint Père et le Cardinal Bertone, le roi Abdullah, qui était déjà venu au Vatican en mai 1999 lorsqu'il était prince héritier, est reparti vers sa résidence romaine. Selon l'Oservatore Romano, " la visite du monarque, qui recouvre également  la très haute charge religieuse de Gardien des Deux Mosquées Sacrées de la Mecque et de la Medina, revêt une grande importance parce qu'elle a eu lieu quelques semaines après que des musulmans, parmi lesquels quelques Saoudiens, aient envoyé une lettre à Benoît XVI ".

C'est avec une suite de deux cents personnes que le roi de l'Arabie saoudite, Abdullah II est arrivé en Italie. À Rome l'attend un agenda de rendez-vous très dense : hier avec le président de la République, Georgio Napolitano, alors que ce soir ce sera avec le président du Conseil, Romano Prodi. De tous ces engagements, le plus attendu est celui d'aujourd'hui, peu avant midi, avec le Pape Benoît XVI au Vatican. « Une rencontre historique », titre la presse étrangère, y comprise la presse arabe.

Pour la première fois dans l'histoire, un monarque saoudien entre dans les Palais Sacrés et est reçu par un Souverain Pontife au cœur de la chrétienté catholique. La visite a suivi le même cérémonial qui revient à tous les chefs d'état, même si l'Arabie saoudite n'est pas n'importe quel pays. Abdullah II règne sur une nation où les actes du gouvernement, selon l'article 8 de la Constitution, doit être conforme avec ceux établis par la sharia. La différence avec le reste du monde musulman est qu'une interprétation précise de la loi coranique survient là : le wahabisme. C'est une des « versions » de la religion islamique plus orthodoxe et conservatrice.

La visite de ce matin, du point de vue du dialogue interreligieux, n'a pas le même poids qu'aurait la rencontre entre Benoît XVI et le cheik Tantawi, à la tête de la plus importante institution de l'islam sunnite, la mosquée de Azhar du Caire. Il reste le fait que l'évènement d'aujourd'hui a été voulu à la fois par Riad et le Saint Siège. Le 6 septembre à Castel Gandolfo, le Saint Père reçut Saoud al-Fayçal.

Texte  original du communiqué Italien

Sources: www.vatican.va - E.S.M.

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Eucharistie sacrement de la miséricorde - (E.S.M.) 06.11.2007 - BENOÎT XVI

 

 » Sélection des derniers articles  
page précédente haut de page page suivante